18/04/2015

Loin des yeux , près du coeur avec Nicole Tettelin

Cap au sud du sud avec la famille de Nicole .

 

nicole jansemme - tetttelin,afrique du sud,loin des yeux près du coeur

 

Après Marie Vandenabeele , c'est Nicole qui nous emmène bien au delà de Vinalmont dans le cadre de notre rubrique "Loin des yeux , près du coeur " consacrée aux Vinalmontois et Vinalmontoises qui ont déménagé vers d'autres pays , parfois proches parfois lointains .

Laissons donc Nicole nous raconter sa magnifique expérience

MA FAMILLE

Je m'appelle Nicole Tettelin, je viens d'avoir 44ans (je suis née le 06/04/1971)

J'habitais à Vinalmont , rue des Vallées, au numero 30  au coin de la rue des Doyards : mon papa y habite toujours d'ailleurs.

Ma famille : mon papa, Philippe Tettelin, mes frère et sœurs :Véronique, Geneviève et Hervé . Notre maman est décédée quand j'avais 8 ans. Un des deux frères de ma maman, Edgard Gielen, vivait à Wanzoul avec ma grand-mère (au début de la petite ruelle du dessus) .

Notre voisine au no 31 de la rue des Potalles , c'était (Marie-)Thérèse Wanson, la marraine de mon frère ; c'était aussi un peu la mienne : je l'aimais beaucoup. Sa fille Paulette était quelques années plus âgée que moi . Il y avait aussi Alice Goessens, qui nous a quitté récemment : c'est une personne qui a beaucoup compté dans ma vie, que je considère comme un membre de ma famille :je pouvais me confier à elle quand je voulais. Le reste de ma famille habite dans les environs de vinalmont: à Wanzoul, Wanze, Antheit.

nicole jansemme - tetttelin,afrique du sud,loin des yeux près du coeur

A VINALMONT

J'ai fréquenté l'école maternelle et primaire de Vinalmont avec, entre autres camarades, Régine Joiret, Joël Dethier, Vincent Messiaen, Christine de Wasseige, Léonie Renier, Laurent Vincent, Marc-Henry Tellier et ma meilleure amie de l'époque, Christine Warnotte . Avec Christine , nous avons sillonné tous les bois, rues et petits recoins de Vinalmont et Wanzoul... nous jouions aussi sur la piste de course de chevaux de madame Fierens : nous étions Black Beauty ,... .

Cécile Paul, ma voisine du dessus de la rue, était aussi une de mes meilleures compagnes de jeux et d'activités . J'étais notamment jardinier comme mon papa mais , en plus , j'élevais... des escargots dans le potager : au grand dam de mon papa et ...de ses laitues.

De grands moments de l'année , c'étaient la fête de Wanzoul et la fête du vin à Vinalmont: j'y allais avec mes cousins .

Je faisais aussi de la gym aux Spirous d'Antheit, je jouais au tennis chez ma voisine et marraine Thérèse Wanson ; mais, en fait, nous y organisions surtout des parties de pétanque .Que de bons souvenirs !

nicole jansemme - tetttelin,afrique du sud,loin des yeux près du coeur

PREMIERS PAS DANS LA VIE PROFESSIONNELLE

Ensuite j'ai passé deux ans à l'Athénée Royal de Huy et puis quatre merveilleuses années à l'Académie Royale des Beaux-Arts de Liège, rue des Anglais.
Après diverses formations en dessin et publication assistée par ordinateur, gestion , comptabilité et graphisme publicitaire, quelques stages (dont un à Boisfort), j'ai rencontré mon mari Frédéric Jansemme .

J'ai très vite débuté une activité d' indépendante : j'ai d'abord ouvert un atelier d'artisanat à Haillot dans l'annexe de notre maison. Dans la foulée, Frédéric et moi nous sommes mariés en 1995.

J'ai ensuite travaillé avec mon mari dans l'organisation d'événements ( y compris la publicité et le sponsoring) liés au sport moteur et plus particulièrement au rallye. En effet , mon mari est passionné par le sport automobile  : il a participé 15 fois au rallye du Condroz et des dizaines de fois à d'autres compétitions automobiles .

Mon rôle, dans notre organisation , était de recevoir les sponsors et leurs invités et notamment de leur proposer des repas . Parfois cruellement déçue par les plats proposés par les sociétés extérieures, , je me suis formée au service traiteur et spécialisée dans la réception à thèmes . Les costumes du personnel et la décoration devaient être adaptés au thème choisi  : j'aimais m'occuper personnellement de cet aspect : confectionner les habits , réaliser et mettre en place les décors .
En 2009, nous avons repris le tennis club de la Sarte à Huy et ouvert notre restaurant "Le Truc en Plus" .

Nous avons poursuivi le service traiteur/catering ainsi que la branche publicitaire de la société (création de logos, relooking de sociétés, textile publicitaire, mise en page,...).

 

nicole jansemme - tetttelin,afrique du sud,loin des yeux près du coeur

J'AI FAIT UN RÊVE

En 2012, nous avons réalisé un rêve vieux de presque 20 ans : nous expatrier dans un pays où le climat est plus ensoleillé, le ciel plus bleu, les taxes moins lourdes et surtout, le gouvernement moins "invasif".
Nous aspirions aussi a un agenda un peu moins chargé. Cela allait être le grand saut vers l'Afrique du Sud
Avant de fixer notre choix sur l'Afrique du Sud, nous avons envisagé plusieurs autres destinations.
En fait, mon mari m'a proposé de nous expatrier dès la première année de notre rencontre en 1993. Il a d'abord préconisé le Canada : il m'a donc emmené voir un congrès sur le Canada au Foyer Culturel de Huy fin novembre 93... mais la délégation canadienne est restée bloquée à Bruxelles à cause de la neige : un comble!
Ensuite, poursuivant nos recherches, nous avons visité de nombreux pays : le Canada mais aussi la République Dominicaine, la Martinique, l'Italie, les USA, le sud de la France, ... Mais rien ne me plaisait à 100%.
Le jour ou j'ai mis les pieds en Afrique du Sud, je me suis sentie chez moi, plus que n'importe où ailleurs. J'avais l'impression que j'étais faite pour vivre là, que je faisais partie du pays. C'était en mars 2012. Au retour, sur le chemin de l'aéroport, je ne voulais pas quitter le pays. J'ai fait promettre à mon mari de m'y ramener pour y vivre le plus vite possible.

nicole jansemme - tetttelin,afrique du sud,loin des yeux près du coeur

CAP AU SUD

Le 12 octobre 2012, nous embarquions avec mon mari et nos deux enfants de 15 et 16 ans pour notre nouvelle aventure. Nous nous sommes installés au Cap , tout au sud de l'Afrique du Sud .
Nous avons réalisé notre projet de mise sur pied d'un atelier de fabrication de gaufres belges, de Liège et de Bruxelles. J'ai notamment créé une gamme de gaufres de Bruxelles salées. Et dernièrement, nous avons ajouté à notre gamme une nouvelle ligne de produits ; muffins, cupcakes, lamington, cookies, brownies (ainsi que quelques produits locaux aux noms imprononçables) . Nous n'avons pas manqué d'ajouter des produits typiquement belges comme la tarte au riz et le « moka ». Mes clients sont contents.Nous sommes sur la bonne voie.
Nos enfants, Maxence et Clothilde, sont scolarisés dans un collège anglophone. Eux,

qui n'étaient pas brillants en langues en Belgique, parlent maintenant l'anglais couramment. Ils ont réussi toutes leurs années scolaireset sont en bonne voie pour terminer leur matric (rhéto) sans problèmes.
Moi aussi , j'ai débarqué au Cap avec de simples bases d'anglais.Je ne comprenais absolument rien : l'horreur ! J'en ai même beaucoup pleuré. Mais à force de persévérance, aujourd'hui, je parle un « bel » anglais avec même quelques adaptations pour les locaux (les Sud Af' ont des expressions bien à eux ;D)
Je suis toujours aussi contente de vivre ici. Chaque fois que regarde autour de moi, je savoure les paysages, les sourires, la lumière.
Les gens d'ici sont adorables, positifs et ouverts.
Nous avons emmené nos deux chiens, des Golden Retrievers, avec nous : Zion (12 ans) et Kumbaya (10 mois) (âges du voyage). Zion nous a quitté en décembre, après 14 années de gentillesse et d'amitié fidèle. Elle repose dans notre jardin entre les proteas et les palm trees. Je suis contente qu'elle ait participé à notre aventure africaine. Kumbaya n'est pas seule, Elle passe ses journées à somnoler au soleil avec son ami Bruno, un Labrador noir que j'appelle « mon toutou de location ». Les propriétaires nous l'on laissé ainsi que deux perroquets quand ils sont partis vivre au Mozambique car le chien est habitué de vivre...ici avec le jardinier.
Nous avons également adopté un chat :elle s'appelle Bamboo.
Nous louons une maison à la campagne : nous sommes entourés de fermes, de chevaux, de beaucoup d'oiseaux et d'animaux parfois étonnants.

nicole jansemme - tetttelin,afrique du sud,loin des yeux près du coeur

QUELQUES ANECDOTES SUD AF'

La première fois que nous avons trouvé une "rain spider" dans notre maison, ma fille et mon mari sont devenus tout pâles, même tout blancs ,. Nous ne savions pas si ce monstre, cette araignée de la taille de ma main, était venimeux ou pas.

Nous avons donc fait une drôle de tête en la trouvant sur le mur de la chambre de notre fille!
En fait en dehors de la crise cardiaque que peuvent causer sa taille extraordinaire et son aspect repoussant, cet chère petite bébête n'est pas mortelle. Sa morsure est assez douloureuse mais pas dangereuse. Les « rain spider » ne sont pas agressives. Elles sont est un peu l’équivalent de nos araignées d'humidité, les grosses araignées qui surgissaient par les évacuations des baignoires quand nous étions petits. Mais ces araignées sud africaines sont vraiment énormes .


Une autre anecdote de notre nouveau pays ...Les animaux de notre basse-cour faisaient énormément de bruit : quelque chose les effrayait énormément . En fait , nous avons trouvé un beau serpent de 1,60m qui cherchait un bon poussin ou une caille à se mettre au menu (je ne peux pas dire «à se mettre sous la dent  » puisque notre serpent n'en avait pas) . C'était un "mole snake", un avaleur-constricteur non venimeux et plutôt pacifique. Mais quand même :si tu mets ton doigt dans ses anneaux, tu le ressorts à vif. Elle est puissante la bête. C'est un bel animal gris foncé. Mon « toutou » de location, habitué à ce genre de rencontre, s'est jeté sur lui. Le serpent à valsé dans les airs et en deux coups de dents, le chien l'a tué. En tout cas, c'est ce que je croyais.

J'ai donc pris la pauvre bête par le queue pour la mettre dans une boîte afin de la porter au cours de biologie et ...qu'elle ne fut pas ma surprise de la voir... revivre, mais pas pour longtemps. La pauvre à encore souffert quelques minutes et a fini par s'éteindre. C'était bien triste.

 

J'ai aussi appris qu'ici, en Afrique du Sud, le vent du Nord est chaud. La première fois qu'une amie m'a dit que le vent allait venir du nord (avec un grand sourire) je me suis dit que j'allais avoir froid et je me demandais ce qui la rendais si heureuse. J''ai compris plus tard ... Chez nous le nord est chaud et le Sud est froid (très froid, c'est l'Antarctique)

nicole jansemme - tetttelin,afrique du sud,loin des yeux près du coeur


LE CAP, la ville où nous vivons

Le Cap , cette grande ville avec sa péninsule et et sa montagne de la Table classée 7ième merveille du monde, est pour nous une des plus belles villes du monde avec ses beautés naturelles, culturelles et historiques.

Le Cap de Bonne Espérance,  situé à la pointe de la péninsule, voit se rejoindre les eaux froides de l’Océan Atlantique et celles beaucoup plus chaudes de l’Océan Indien. La vue y est grandiose.

La route des vins  est magnifique : tout a commencé avec l’arrivée des premiers français qui ont apporté leur connaissance de la viticulture. Les villages et petites villes qui jalonnent cette fameuse route sont paisibles et agréables, et à certains endroits on se croirait arrivé en Provence.

Bonjour à tous à Vinalmont de la part de notre famille

 

 ....Et merci à toi Nicole pour ce témoignage plein d'émotions . Photos Nicole et Clothilde Jansemme 

nicole jansemme - tetttelin,afrique du sud,loin des yeux près du coeur

nicole jansemme - tetttelin,afrique du sud,loin des yeux près du coeur

 

nicole jansemme - tetttelin,afrique du sud,loin des yeux près du coeur

 

 

nicole jansemme - tetttelin,afrique du sud,loin des yeux près du coeur

 

Le Vinalmontois Emmanuel Gillet : la Petite Cour à Huy , c'est fini : il devient manager de " Win and more "

En attendant les chambres d'hôtes à Vinalmont; ci dessous aussi les infos sur les démarques de la Petite Cour

10262179_10153294024886804_8918426385897287708_n.jpg

 

Nous vous avions parlé du concept de « La Petite Cour » du Vinalmontois Emmanuel Gillet rue des Fouarges à Huy : tables d'hôtes mais aussi épicerie fine , vins , décoration. Le projet se termine en juin pour Emmanuel qui devient manager de « Win and More  », une grande surface qui se situera à Erpent (Namur) et dont les activités commenceront vers le 15 juin  : il y aura là du vin , des alcools et plus que cela avec notamment possibilité de dégustation , cours d’œnologie et de cuisine.

De plus , Emmanuel a toujours dans ses cartons le projet de vous accueillir au printemps 2016 dans l'une de ses chambres d'hôtes à Vinalmont. Nous en reparlerons sûrement .

 En attendant , Emmanuel continue à  vous  recevoir  le vendredi et samedi soir jusque juin. Avec en point d'orgue un Tour du monde Gastronomique de La Petite Cour pour le week-end de clôture ! Ce sera le samedi 2 mai à 19heures ( 35€ - Uniquement sur réservation au 0473 20 73 92).

Il y aura un menu 7 services aux saveurs exotiques et asiatiques qui vous permettra de voyager du Japon au Chili en passant par le Vietnam, la Thaïlande, le Mexique..
Pus d'infos via la page facebook https://www.facebook.com/events/353008501568273/

Ce We , Emmanuel continue son opération « Démarques -Liquidation » qui porte sur des vins , de la vaisselle, du matériel de cuisine , des objets de décoration 

Ce sera ce samedi 18 avril de 9h à 12h et de 16h à 20h !

Également le dimanche 19 de 14h à 17h .

Et encore le mardi 21/4 (18h30-20h) et le dimanche 26/4 (de 14 à 18h) .

Boutique Éphémère (Vide Dressing) le samedi 9 mai

Visite sur rendez vous : 0473 02 73 92 rue des Fouarges à Huy près de la grand place

 Pour d'autres dates de démarques , vous pouvez consulter la page facebook Liquidation totale @ La Petite Cour: https://www.facebook.com/events/708322015943190/

 

 

10933871_10153272225721804_2733674586221904946_n.jpg

16/04/2015

La 5ième brocante de Wanzoul :ce sera le 14 juin

Réservez la date , réservez votre emplacement 

  DSCF8822.JPG

Billy le nain , le parrain de la brocante

La brocante 2015  de  Wanzoul aura lieu le dimanche 14 juin . Il fera beau . La brocante  se situera rue de Wanzoul dans la partie qui  conduit à Moha . 

L'horaire: de 7 à 17 heures sauf pour ceux qui prolongeront au bar . Parce qu'il y aura un bar, une petite restauration et même un château gonflables . 


Les emplacement sont à réserver chez Anique Denayer et Carole Morsa, les dynamiques organisatrices  : 0474/ 58 43 50 et 0494/75 18 46.  Prix : 3 euros pour 2m 

 Avec la complicité de Billy le nain qui sera au bar toute la journéé du 14 juin à Wanzoul . Actuellement en voyage , vous pouvez le suivre jusqu'au 14 juin via sa page  facebook https://www.facebook.com/profile.php?...

brocante wanzoul 2015,vinamont

 

 

14/04/2015

La Vétérinaire de Vinalmont .

Laurence Janssen est disponible du lundi au samedi chez elle ou chez vous 

20140201-veterinjanssenlars-425003.jpg

Voilà  plus d'un an que Laurence Janssen a déménagé de sa maison de la Havée (rue Verlaine) à Wanzoul pour s'installer dans la maison auparavant occupée par le Dr Alardot rue de Wanzoul no 6 à Vinalmont.

Laurence Janssen, dont on connait les enfants qui participent à toutes les activités de l'école , Laurence Janssen qu'on a vu brillamment défendre les couleurs de Wanzoul lors de la dernière fête de Wanzoul , Laurence Janssen est donc vétérinaire . Le cabinet médical du Dr Alardot , elle l'a rénové et adapté pour recevoir vos animaux de compagnie, dans le but de vous conseiller au mieux quant à leur santé et leur bien-être.

Le docteur Laurence Janssen vous reçoit à son cabinet à Vinalmont ou à votre domicile du lundi au samedi sur rendez-vous sur simple appel téléphonique au 0473/77 97 00.

janssenvete013.jpg

 

DSCF7833.JPG

 

 

11/04/2015

Martine Dumoulin, Jean - Paul Smets et Pierre Lemoine exposent à Huy

C'est dans le cadre de l'expo du Royal Photo Club de Huy 

20150411-photoclubdehuy-5.jpg

Ce WE des 10, 11 et 12 avril , c'est la grande expo du Photo Club de Huy . Après le vernissage d'hier vendredi , c'était la grand e foule ce samedi . Et demain dimanche , c'est encore ouvert de  10 à 18h  à l'Internat de l'Europe , quai d'Arona , à Huy , dans des locaux spacieux qui permettent de mettre en valeur les oeuvres des artistes . Jean-Paul Smets , le Président du club , est heureux : pas moins de 32 membres du RPCH participent à l'expo et quelle expo . Tous les visiteurs ont été ébahis par la qualité des productions (32 artistes , plus de 300 photos). 

Au niveau des Vinalmontois , Jean - Paul présente notamment des clichés  liés à ses expéditions de plongée sous -marine : il  nage et il photographie : facile mais la tortue (voir ci-desssous) n'en revient pas quand même . Martine Dumoulin des Ruelles à Wanzoul est revenue avec des centaines de photos de son voyage en Ethiopie de début d'année. Elle n'a pu en exposer qu'une toute petite partie ...Magnifique . Pierre Lemoine , originaire de Vinalmont , présente des photos de musiciens : demander le programme ...

Une galerie de reproductions de photos (qui ne sont vraiment pas représentatives des photos présentées à l'expo) est visible en suivant le lien ICI 

20150411-photoclubdehuy-2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

06/04/2015

Le peintre wanzois Joseph Reymen était souvent à Vinalmont

Ici, une reproduction de lavis peint par Joseph Reymen ( 1906-1988)

 joseph reymen vinalmont,vinalmont

 

Joseph Reymen était une figure bien connue dans la région . On le voyait  souvent avec son chevalet à Huy (rue Mounie par exemple) , à Wanze , à Vinalmont .Ici le château de Vinalmont vu de la rue Albert 1er. 

L' impression ici avait été  réalisée en 1983 par l'imprimerie Economique à Wanze ; le château de Vinalmont faisait partie d'un calendrier  vendu au profit « des oeuvres  ». 

L'ensemble des oeuvres de Joseph Reymen constituant le calendrier sont visibles en cliquant ICI 

05/04/2015

On recherche un concierge pour les salles communales de Vinalmont et Huccorgne

 Les candidatures sont à rentrer pour le 22 avril 2015

 concierge salles vinalmont huccorgne,vinalmont

Photo Louis Maréchal

La Commune de Wanze recrute un concierge pour la surveillance des salles communales de Vinalmont ( salle H. Delbrouck) et de Huccorgne ( Maison des Vias) . Le concierge sera logé à la maison des Vias sous le viaduc de Huccorgne. Cette maison des Vias (située route de l’État 19) , qui comprend une grande salle de réunion et qui accueille la maison des jeunes , comporte en effet aussi un logement pour un concierge .

Le poste de concierge était précédemment occupé par Mme Annie . Le poste demande une grande disponibilité (soir et WE, intervention de nuit s'il y a lieu) . Il faut en effet s'occuper de l'ouverture et de la fermeture des bâtiments lors des manifestations à Huccorgne et Vinalmont . Il faut aussi nettoyer dans certains cas .

Le fait d'avoir une personne responsable de ces deux salles est bien sûr important pour la commune et pour les utilisateurs qui ont comme cela une personne de référence au niveau des commodités -eau, chauffage, électricité notamment – et d'éventuels problèmes . Le concierge doit disposer d'un véhicule . Le contrat est un contrat à durée indéterminée à temps partiel (16/38h).

Les candidatures sont à adresser au Collège communal de Wanze, chaussée de Wavre, 39 pour le 22 avril 2015 au plus tard sous pli recommandé ou par dépôt au service communal du personnel

Des infos détaillées via  :http://www.wanze.be/economie-et-emploi/services-emploi/of...

 

concierge salles vinalmont huccorgne,vinalmont

02/04/2015

Les Vinalmontois Martine Dumoulin , Jean-Paul Smets et Pierre Lemoine vous invitent

L'exposition du Photo Club de Huy aura lieu le  We des 10, 11 et 12 avril

10941907_10205028236043220_8806891655374875599_n (1).jpg

 

Le Royal Photo Club de Huy asbl  a le plaisir de vous inviter à son exposition de photographies du 10 au 12 avril 2015 à l’Internat de l’Europe, Quai d’Arona, 1 à 4500 Huy.

Les Vinalmontois Jean-Paul Smets,  Pierre Lemoine, Martine Dumoulin vous attendent 

  • le samedi 11 avril de 10h à 20h

  • le dimanche 12 avril de 10h à 18h

Le vernissage de l'exposition a lieu le vendredi 10 avril à 20h.

 

01/04/2015

Leonard Pongo , le photographe originaire de Vinalmont, vient d'être mis à l'honneur par CNN.

Leonard expose à Bruxelles  à partir d'aujourd'hui 1er avril 2015 

150305121517-07-cnnphotos-the-uncanny-restricted-super-169.jpg

CNN

En ce mois de mars 2015, la chaîne CNN a mis en avant le travail du photographe vinalmontois Leonard Pongo (via Helena Cavendish de Moura , correspondante spéciale CNN )

 

En 2011 , les journalistes s'envolaient vers Kinshasa pour couvrir de façon classique l'élection présidentielle en République Démocratique du Congo . Leonard Pongo était du voyage mais avec d'autres objectifs : « J'aurais pu me focaliser sur les élections , nous dit Leonard, mais j'ai choisi de vivre la vie des gens simplement . Je désirais en effet comprendre l'autre face de ces élections , une face qui m'était en plus beaucoup plus personnelle puisque une partie de ma famille vivait là, au Congo »

C'est cette recherche personnelle qui a conduit Leonard à la réalisation de l'exceptionnelle série de photos en noir et blanc intitulée « Uncanny  » (« l'étrangement familier »). Les portraits des parents de Leonard , ses images de rue du Congo exacerbent nos émotions , nous montrent comment le chaos , la guerre liée aux élections affectent la vie quotidienne car la vie continue même en temps de conflit ...Au Congo , grâce à sa famille , Leonard assiste à des baptêmes, des mariages , des cérémonies d'exorcisme , des campagnes politiques . Quoi qu'il regardait , c'était chaque fois une remise en cause de ses croyances profondes , c'était chaque fois des questionnements profonds . « Ma façon de photographier, bien sûr , a , de ce fait , changé » affirme Leonard. Pour faire passer ses émotions, ses sentiments, ses incertitudes, Leonard joue avec la magnifique lumière spéciale du pays, le brouillard , l'humidité , autant de « filtres » naturels . Les personnages photographiés s'en trouvent grandis ,entourés d'une certaine aura ,d'une magie certaine .

Leonard continue : « Ces expériences m'ont transformé ; je n'ai plus vu la vie de la même façon. J'ai découvert qu'il est difficile de comprendre la complexité d'une culture telle que la culture congolaise, que cela demande du travail de s'imprégner de cette façon d'être qui m'a envoute ou en tout cas bouleversé  ».

 

Une galerie des photos de Leonard (une sélection ) est accessible en CLIQUANT ICI

Le reportage de CNN est visible en suivant le lien suivant : 

http://edition.cnn.com/2015/03/10/world/cnnphotos-congo-u...

 

Leonard PONGO expose UNCANNY à la galerie CONTRETYPE A PARTIR D' AUJOURD'HUI

Mais le mieux est d'aller voir la série UNCANNY à la galerie Contretype à Bruxelles  à partir de 01/04 et jusqu'au 7/06/2015. 

 

Lieu d'exposition de Contretype : 4 A Cité Fontainas 1060 Saint-Gilles-Bruxelles
Tél.: 00 32 (0)2 538 42 20
E-mail: contretype(at)skynet.be


Horaires d'ouverture:
Du mercredi au vendredi, de 12 à 18 heures
Samedi et dimanche, de 13 à 18 heures
Fermé lundi, mardi et jours fériées

Entrée libre

 

Leonard PONGO

Vous pouvez suivre Leonard Pongo sur Tumblr

Vous pouvez revoir les différentes notes de vinalmont.be consacrées aux publications et expositions liées à Leonard en cliquant ICI

 

 

150305121428-01-cnnphotos-the-uncanny-restricted-super-169.jpg

31/03/2015

Loin des yeux , près du coeur, avec Marie Vandenabeele

Envoutée par l'Afrique , amoureuse d'Afrik , nostalgique de Vinalmont

20150331-marie-01.jpg

Marie inaugure d'une bien belle manière notre nouvelle rubrique "Loin des yeux , près du coeur " consacrée aux Vinalmontois et Vinalmontoises qui ont déménagé vers d'autres pays , parfois proches parfois lointains .

Laissons Marie nous raconter son magnifique projet de vie:

Je suis née à Huy, j’ai fait mes études à Saint Jean Berchmans, puis à Sainte Marie. Je me suis installée à Vinalmont (Wanzoul) en 2001 au no 90, rue de Wanzoul et ensuite au no 63.

Mais bien avant cette installation, lorsque j’étais encore à Huy, mon deuxième domicile était la Maison des Jeunes de Vinalmont! D’abord chez Pierre Commane  et ensuite à l’actuelle maison des jeunes!

Que de bons souvenirs (pas tous racontables d’ailleurs!). J’ai toujours adoré l’ambiance et le dynamisme de Vinalmont, en plus de la beauté exceptionnelle de ce village!

J’adore revenir à Vinalmont lors de mes passages en Belgique, retrouver “la bande de Vinalmont”, me promener dans le village. Cela reste “chez moi”!

Lors de mes études au HEC à Lège, j’avais déjà l’envie de partir travailler à l’étranger. Et comme les chiens ne font pas des chats( mes parents étant de grands voyageurs aussi), c’était un peu ma destinée.

Après avoir travaillé quelques années en Belgique, j’ai fait le grand saut en 2006 et je suis partie comme directeur financier dans un hôtel 5* en Guinée Bissau (un petit pays très connu en dessous du Sénégal!). Une histoire folle dans un pays fou : Démarrer un hôtel 5* dans un pays où il n’y a rien, plaque tournante de l’Afrique de l’ouest pour les trafics de drogue, c’était une sérieuse aventure! Mais ma détermination pour mettre sur mon CV “expérience en Afrique”, pour pouvoir trouver mieux, était inébranlable et m’a fait tenir une bonne année dont je garde un souvenir un peu “fou”.

En 2007, je suis partie au Rwanda comme Directeur Financier pour Thomas & Piron.

Là, j’ai découvert un des plus beaux pays parmi ceux que  j’ai vus jusqu’aujourd’hui!

Malheureusement, le Rwanda est plus connu pour son génocide de 1994 que pour la beauté de son pays. Le pays des 1000 collines, des degradés de verts et de rouges puissants, les grands lacs, les derniers gorilles de montagne,… tout cela est concentré dans un pays de la taille de la Belgique. Cela vaut le détour! Si vous voulez découvrir l’Afrique authentique, n’hésitez pas. On voyage très facilement au Rwanda et en toute sécurité!

J’ y ai passé presque 5 ans, et quelles années… J’y ai rencontré mon mari et notre Sacha y est né en 2011.

Mon mari s’appelle AFRIK… non, ce n’est pas une blague… Passionée par l’Afrique, j’ai marié l’AFRIK… Il fallait le faire…

Afrik est rwandais d’origine mais il est né en Ouganda et y a grandi. Il n’est revenu au Rwanda qu’après le génocide. Son parents ont du fuir le Rwanda en 1959 suite aux problèmes ethniques déjà existants et qui ont continué jusqu’au genocide malheureusement.

Il est donc Anglophone et nous parlons anglais ensemble! Je parle français aux enfants et il leur parle anglais… Sacha est totalement bilingue!

20150331-marie-02.jpg

 

 

 

 

20150331-marie-03.png

Finalement, en 2012, nous avons quitté le Rwanda pour le Kenya où j’ai été chargée d’ouvrir une succursale de Thomas & Piron. Un fameux défi que de débarquer dans un nouveau pays avec un enfant de 3 mois, pour démarrer toute une nouvelle structure. Mais les defis, cela me connait!

Entretemps, Victoria est venue se joindre à notre petite famille!

Le Kenya est vraiment un magnifique pays. La vallée du Rift, le berceau de l’humanité, de magnifiques parcs animaliers, le Kilimandjaro, l’Océan indien,… autant de choses qui font du Kenya un pays très touristique mais aussi un pays agréable à vivre en tant qu’expatrié.

Nairobi, la capitale, est très développée. On y trouve tout (pas toujours bon marché ceci dit!). Il y a beaucoup d’activités, de super écoles pour les enfants, de nombreux magasins, et l’économie est assez développée.

C’est un des rares pays où la culture locale est assez préservée (en dehors de la capitale bien sûr). Les tribus sont encore très existantes et attachées à leurs traditions. Les Masai notamment, sont encore très conservateurs. Espérons que cela dure…

20150331-marie-05.png

20150331-marie-06.png

20150331-marie-07.jpg

Pour combien de temps sommes nous ici? J’avoue que je n’en sais rien… J’ai quitté Thomas & Piron depuis le mois de décembre dernier pour me lancer dans mes propres projets… Un nouveau défi… Afrik travaille pour une société française et est en charge de toute l’Afrique de l’Est. Donc l’avenir à moyen terme semble se dessiner par ici de toute façon.

Souvent on me demande si je veux rentrer en Belgique… Pas pour le moment , même si… La Belgique, c’est chez moi! La vie d’expatrié est vraiment différente. J’avoue que la famille et les amis me manquent. D’autres petites choses de la vie aussi comme les activités culturelles, la nourriture de chez nous (même si ici on trouve vraiment de tout... mais je ne trouve pas un bon boulet à la liégeoise par exemple), une bonne bière belge aussi!

Mais j’aime ma vie ici. J’aime le climat (majorité de soleil, deux saisons de pluies, pas trop chaud, pas trop froid). La nature est exceptionnelle!

Au niveau professionel, c’est passionant de travailler ici. Chaque jour est différent… rien n’est jamais comme prévu et ça pimente les journées ( et parfois, on s’énerve aussi, faut avouer!) Mais blague à part, travailler dans un environnement où il y a encore beaucoup de choses à faire, à créer avec des gens qui ont envie d’avancer, qui sont entrepreneurs, c’est motivant! Je pense sincèrement que l’Afrique, une fois que ce sera un peu stabilisé politiquement, va grandir économiquement à une vitesse folle.

Les rencontres sont toujours diverses et enrichissantes. Notre cercle d’amis nous donne des contacts de par le monde! Les amis ici sont précieux, ils “remplacent” la famille et donc on a besoin de créer de vraies relations assez rapidement . Dans l’amitié ici, il n’y a pas de barrière de langues, de races, d’origines, de générations!

A côté de cela, il y a aussi un côté qui, humainement, n’est pas toujours évident. La pauvreté est très présente et on la vit au quotidien. Nairobi est une ville développée et vibrante mais c’est aussi une ville avec un des plus gros bidonvilles au monde. Malheureusement, une petite partie de la population a des moyens et une grosse partie est en mode de “survie”. Quand on vit ici, on est en perpétuel questionnement : on veut aider, mais on ne peut pas aider tout le monde: quelle est la bonne manière d’aider?

En Europe, on a parfois tendance à oublier que l’école gratuite, les soins de santé gratuits (ou presque) par exemple c’est du luxe. Ici tout est payant et celui qui ne peut pas payer n’a tout simplement pas accès.

Nous faisons ce que nous pouvons à notre niveau. Nous sponsorisons des enfants pour l’école car l’éducation ici est chère pour des gens avec des revenus vraiment limités. Nous donnons l’un ou l’autre coup de main dans de petits projets de développement de communautés.

D’ailleurs, si, de votre côté, vous vous demandez comment aider quelqu’un , n’hésitez pas à nous contacter… Il y a des milliers d’enfants qui ont besoin d’aide pour payer leur scolarité et nous pouvons nous engager à identifier des enfants qui ont vraiment du potentiel et avec qui nous pouvons vraiment faire une différence.

A bientôt probablement à Vinalmont!

Marie and family!

 

 

20150331-marie-08.jpg

20150331-marie-09.jpg

 

20150331-marie-10.jpg

20150331-marie-11.jpg

 

20150331-marie-12.jpg

 

Merci à Marie pour ce témoignage prenant ,émouvant , enthousiaste , positif  qui nous "réconcilie" avec l'humanité. Plein de bonheur à toute la famille. 

Appel  aussi à tous les Vinalmontois partis à l'étranger : venez nous raconter votre odyssée , votre aventure , ou simplement votre vie (yvan.joiret@skynet.be).

 

 

29/03/2015

Ils étaient 40 exposants ce dimanche pour le vide dressing de Vinalmont

Ils étaient venus de toute la région

20150329-dressing-34.jpg

 

C'est à l'initiative de Kathleen Milone qu'à eu lieu le 1er vide dressing de Vinalmont . Il était axé sur les vêtements – dames , enfants , hommes – et sur tous les accessoires liés à l'habillement : lunettes ,sacs , bijoux, bracelets . Le choix était immense et les vêtements proposés vraiment de qualité . Il y avait pas moins de 40 exposants dans la salle Delbrouck, salle que Gaethan de Gheus avait conseillée à Kathleen pour une « première » . Kathleen a dû montré tous ses talents d'architecte d'intérieur pour caser tout ce petit monde de la meilleure façon qui soit . Les exposants venaient de partout : de Wanze, de Huy , de Liège, de Rotheux , même de Bruxelles .

PHOTOS: En suivant le lien suivant, vous trouverez une galerie PHOTOS  liée à cette belle initiative.

 

20150329-dressing-45.jpg

Les années "Vinalmont" de Julien Otlet

Julien , le champion du monde de Krosmaster 

 julien otlet,krosmaster

Hier , nous vous avons relaté le succès extraordinaire de Julien Otlet au championnat du monde de Krosmaster (photo ci dessus-lien en bas de note). Aujourd'hui, Julien nous parle de sa période «  Vinalmont «  à l'école et en dehors de l'école.

« J'ai passé de chouettes années à l'école de Vinalmont. J'habitais en face de l'école: c'était simple de s'y rendre ; l'encadrement était vraiment bon. Je suis arrivé en 3ème maternelle. L'intégration n'était pas facile car j'arrivais dans un groupe où tout le monde se connaissait. C'était du temps de Madame Bellavoine . J'ai eu Madame Duchesne en 1ère primaire et Monsieur Riga, fraîchement arrivé, en 2ème. Les années suivantes, c'était Madame Wauthelet notre institutrice ( je pense que Monsieur Hamente a fait quelques remplacements à l'époque): ils étaient sympas. Quand je suis passé en 5ème, Madame Tournoi quittait l'école. Madame Wery était directrice : elle était vraiment bien. On a eu la chance d'avoir Anthony (Heine), Maxime et Erwin comme profs de gym, des gens géniaux avec les gosses. Mais mon préféré, on a tous ses préférences , cela a été M Riga : c'était le top. Comme surveillante, on avait Ginette, une crème ; je pense que tout ceux qui sont passés par l'école de Vinalmont l'ont appréciée .

Dans mon année, il y avait Loïc Maréchal (le plus jeune, né début 88 si mes souvenirs sont bons), Mathieu Lecocq, Stefan Askew, François Peeters, Dimitri Gillet, Claire Parmentier, Suzanne Debras notamment. Un an en dessous, Hervé Tellier, Esteban Ubieta, Gontran Debras, Julie Morsa, Fanny Mawet, Julie Gregoire, Gaelle Hazette,.. Un an au dessus, Arnaud Gregoire, Benoît Lechien (...j'ai un doute). Je passais la plupart de mon temps avec mes voisins, les Dubois, les Pongo, Benoît Lechien, les Melotte. On se retrouvait régulièrement dans la cours de l'école (un super endroit... après 16h) ou sur le terrain de foot/basket derrière le foyer culturel. J'ai aussi beaucoup bourlingué avec Hervé Tellier et Arnaud Grégoire . La fête à Wanzoul était un chouette rassemblement annuel qui me rappelle beaucoup de bons souvenirs. Niveau activités sportives , je pratiquais la gym, le karaté avec Anthony, et l'équitation au manège St-Anne (juste en face de chez moi).

Alors, aujourd'hui, qui suis-je? J'ai actuellement 27 ans, je travaille dans le service de polyclinique cardiologique au CHU de Liège. Je m'occupe des patients avant la consultation proprement dite auprès des médecins. En dehors du boulot, je joue donc beaucoup aux jeux de société. Mais pour moi, la meilleure réussite reste mon couple(je suis fiancé) et les même amis depuis plus de 15 ans". 

Le récit du sacre de Julien en tant que chamion du monde de Krosmaster dans une note précédente ICI . Quelques photos ICI. Les videos via la note précédente

julien otlet,krosmaster

08:55 Publié dans Jeux, Vinalmont | Lien permanent | | Tags : julien otlet, krosmaster |  Facebook | |  Imprimer

 

Nos rubriques