vinalmont

  • Halloween à Wanzoul avec Héloïse et ses chevaux

    Les sorcières et les fées seront rue de Wanzoul et rue Dejardin le 2 novembre.

     

    haloween wanzoul 2015,héloïse girolimetto

    Héloïse Girolimetto est en phase terminale d'études d'infirmière mais est aussi amoureuse des chevaux . Comme l'année passée (voir photos 2014 ICI), c'est avec ses animaux préférés et un groupe d'enfants qu'Héloïse va fêter Halloween avec vous . Elle partira de chez son papy Octave Lavigne le 2 novembre vers 15h. Octave Lavigne habite la maison décentrée dans le petit chemin qui rencontre la rue de Wanzoul près chez Jean -Paul Bormans (donc partie de la rue de Wanzoul dans son tronçon sortie de Moha vers le carrefour en Y) .

    Le petit cortège prendra donc la direction de la maison au triangle (Jean D'Allessandro) , puis la rue Dejardin avant de faire demi -tour . Faites bon accueil aux enfants (sorcières , fées...) qui vous menaceront de tous les maux à moins que vous ne leur donniez quelques bonbons ( car, parmi les 3 chevaux, le plus gourmand portera les friandises).

    Les photos 2014 ICI

     

     

    haloween wanzoul 2015,héloïse girolimetto

     

  • Le Wanzoulois Luc Grofils et Force 7 présentent 2 équipages du rallye du Condroz 2015

    Deux fameux équipages

     luc grofils,force 7,rallye condroz

    Plein de monde et ambiance amicale à Wanze, à la brasserie-restaurant Force 7  du Wanzoulois Luc Grofils à une semaine du début du rallye du Condroz 2015.

    Les équipages Pierre STALPORT- Sébastien VAISIERE (no 87) et Thomas SOETAERT- Adrien HAUTECLAIR (no 84) y présentaient leur voiture.

    Photos de Nathalie Daubremé et Jean Stilmant (merci à eux)

      

    luc grofils,force 7,rallye condroz

     

    luc grofils,force 7,rallye condroz

  • 2016 : les routes de Wanzoul seront rénovées

    Le Conseil Communal a pris la décision ce dernier lundi 26 octobre 

     rénovation routes wanzoul,conseil communal wanze octobre 2015,wanzoul,vinalmont

    Rue de Wanzoul  

    Divers chantiers sont régulièrement entrepris par la commune pour entretenir, réparer et aménager les voiries communales afin d’améliorer la mobilité et la sécurité sur le territoire.

    En 2015, c'est la rue Urbain Matagne qui a été totalement rénovée à Vinalmont (ont aussi été réfectionnées dans la commune de Wanze les rues du Bois, des Bruyères, Moncousin, Val de Mehaigne, N.Evrard et Saint-Martin).

    En fonction des priorités établies, en 2016, ces travaux concerneront les rues suivantes : A. Nicolas, Campagne de Haive, Joli Fond, de Fumal (impasse), des Carrières, L. Verlaine,  de la Campagne, de Wanzoul et de Lavoir.

    Le Conseil communal a approuvé ce lundi le cahier des charges relatif à ce marché dont le montant global est estimé à 411.589 € TVAC. Le travaux devraient débuter après l'hiver .

    Au niveau de Wanzoul , les travaux suivant seront réalisés

    Rue de Wanzoul :  les travaux porteront sur le remplacement du revêtement de chaussée et la réparation ponctuelle des fondations là où c’est nécessaire sur un tronçon grosso modo compris entre le carrefour avec la rue de Fumal (no 86) et le n°106 en direction de Moha 

    Rue Léon Verlaine : Remplacement du revêtement de chaussée et réparation ponctuelle des fondations là où nécessaire

    Rue de Fumal (impasse) : Remplacement du revêtement de chaussée et reconstruction d’une portion de voirie.

    Rue des Carrières : reconstruction d’une portion de voirie.

    Merci au service communication de Wanze pour les précisions quant à ces projets .

     

    rénovation routes wanzoul,conseil communal wanze octobre 2015,wanzoul,vinalmont

                                                                   Rue Léon Verlaine 

  • Rallye du Condroz 2015: les horaires et les parcours à Wanzoul

    Etape de Wanzoul le samedi 7 novembre et étape dite Wanze (avec passage à Wanzoul) le dimanche 8 novembre 

    rallye condroz wanzoul,wanzoul

     A Wanzoul 2014

     

     Voici l'horaire des passages des concurrents 

    Etape de Wanzoul samedi 7 novembre 

    Passage 1

    Fermeture ds routes       11h40

    Voitures ouvreuses         12h08

    1er concurrent               12h42

    Réouverture des routes   15h45

     

    Passage 2

    Fermeture des routes        18h10

    Voitures ouvreuses            19h02

    1er concurrent                  19h17

    Réouverture des routes      22h30   

     

    Etape de dite de Wanze avec passage à Wanzoul dimanche 8 novembre 

    Passage 1

    Fermeture des routes    7h30

    Voitures ouvreuses        8h10

    1er concurrent              8h25

    Réouverture des routes 11h30

     

    Passage 2

    Fermeture des routes  12h30

    Voitures ouvreuses     13h16

    1er concurrent          13h31

    Réouverture des routes 16h30

     

    Attention : réouverture des routes pendant une période très restreinte entre le  1er passage et le second .

     

    Les parcours (voir cartes ci-après) 

    Etape Wanzoul du samedi

    Venant de Moha (Bruyères), les pilotes montent la rue de Wanzoul . A la maison de M D'Allessandro(maison du triangle ) , les concurrents tournent à gauche puis directement à droite pour emprunter la rue Désiré Dejardin, la rue Rouvreux ;à droite, ils montent la rue des Carrières pour arriver chez Michel de Gheus , reprennent la rue de Wanzoul pour aller vers le carrrefour de la ferme Dieu , puis tournent à gauche rue Léon Verlaine avant d'atteindre l'arrivée près du Val

     

    Etape dite Wanze du dimanche qui passe par Wanzoul 

    Venant de Bas-Oha et Moha (Bruyères), les pilotes montent la rue de Wanzoul . A la maison de M D'Allessandro(maison du triangle ) , les concurrents tournent à droite  puis directement à gauche  pour continuer la rue de Wanzoul jusqu'au carrefour d la ferme Dieu  où ils prennet à gauche la rue du Pousserou , puis la rue Rouvreux  et monte la rue du Roua vers l'ancienne carrière  

     

    Parcours de l'étape de Wanzoul le samedi 

     

    2015-condrozWANZoulsamedi009.jpg

     

    Parcours de l'étape de Wanze le dimanche 

     

    2015-condrozWANZEdimanche008.jpg

      

    De manière plus générale , quatre sites internet 

    - le site du rallye du Condroz avec le lien avec la page facebook 

    - le site Rallye Passion 

    - le blog Sud info Motors de JF  Kalin  

    - le site de la commune de Wanze 

     

     

     

     

     

  • La foule pour le souper aux moules de l'école de Vinalmont ce samedi

    Les enfants l'avaient mis à l'affiche toute la semaine

    20151024-soupermoules-3.jpg

     

    On ne pouvait ne pas savoir que l'école de Vinalmont organisait un super souper aux moules ce samedi : les enfants, devenus artistes peintres , avaient décliné l'invitation de toutes les façons immaginables alliant créativité et harmonie des couleurs .

    Et ce n'est pas un peu de pluie qui aurait mis à mal l'exposition de leurs oeuvres exposées à l'extérieur de l'école .

    L'appel des élèves a été entendu : leurs parents étaient tous là . Le comité scolaire était bien sûr de la partie avec les enseignantes au four et au moulin et même en cuisine.

    PHOTOS: Une galerie photos ICI via Noah , le joggeur fou , Célia Dethier, Nadine Maes et Bertrand Ninane . Merci à eux pour ces souvenirs de cette sacrée soirée .

    Et mardi retour à la cantine locale et saine ...

    20151024-soupermoules-11.jpg

     

     

  • Les Dirty Pretty Lips de Vinalmont ont mis le feu lors du Up! Great Festival

    Dimitri , Gilles et Kevin et leurs copains :  un nouveau nom pour le groupe , toujours un même talent et un même enthousiasme 

    12110041_1508823482744888_3881469448862010158_o (1).jpg

    Les "Dirty Pretty Lips" ont vraiment mis le feu sur scène lors du concert Up! Great Festival à Wanze ce 17 octobre . Les Dirty Pretty Lips , ce sont les éphémères Deaf Cage  qui ont succédé aux légendaires Lost in Moscow avec les Wanzoulois Dimitri Gillet , Kevin Giraudeau, Gilles Peeters et leurs copains Fabien Hanchir   et   Geoffray Bourdouxhe. L'Up! Great Festival est une organisation qui en était à sa seconde édition . Les jeunes et l'équipe de la MJ sont vraiment contents de cette 2ième édition qui a eu un succès certain: le centre culturel  et les MJ , y compris donc la nouvelle équipe de jeunes  de Vinalmont émoticône smile ont collaboré pour faire de cette organisation un vrai succès  .

    Un galerie photos ICI via la MJ de Wanze (merci Elisa et Mathilde) (vinalmont.be) 

    La vidéo d'une des interprétations de Dirty Pretty Lips via la page facebook du groupe ICI

    L'historique du groupe 

     

    1620459_1508822649411638_2086027974557289425_n (1).jpg

  • Septembre , octobre , la période des fêtes de quartier dans le village , à Vinalmont , à Wanzoul , au Roua .

    Déjà la 17ième fête de quartier rue Dejardin

    20151021-fetequartierdejardin-1.jpg

    Au Roua , le fête de quartier a eu lieu tout début septembre. A Vinalmont , la rencontre des habitants du triangle d'or (rues  Vandervelde, Vallées , Doyards) s'est déroulée mi septembre. A Wanzoul , c'était la 17 ième fois déjà que les habitants de la rue Dejardin -avec ses extensions bien sûr- se réunissaient : ils avaient invités "les anciens" de la rue et les "nouveaux" qui étaient en passe de venir habiter cette rue magnifique , une des seules où les enfants jouent encore dans le chemin , ou la convivialité n'est pas un vain mot .

    Photos:  Merci à Agnès Piette pour ces photos d'ambiance "2015" ICI (vinalmont.be)

    20151021-fetequartierdejardin-13.jpg

  • C'est pas loin de chez nous : Jean -Claude nous invite au souper du Domaine ( Antheit) demain vendredi à Wanze

    Le Domaine est un Service d'accueil et d'aide éducative (S.A.A.E) situé à Antheit , pas loin de chez nous .

    Le bloggeur de Hannut , Jean -Claude Dubois, vous invite au souper organisé demain le 23 octobre par le Domaine à la salle Jacques Brel , rue Delloye  à Wanze à partir de 19 h, au profit des enfants  
    En application du décret de l'aide à la jeunesse 1991, Le Domaine s'adresse aux enfants, aux jeunes et à leur famille en difficulté : il utilise une méthode particulière de « Réadaptation » par l’approche du cheval.
    Agréé et subsidié par le Ministère de la Communauté Française, il peut recevoir 15 enfants de 3 à 18 ans.

    Modalités du repas  de ce vendredi 23 octobre

    Menu adulte (boulets frites, compote + dessert )  : 15 euros   

    Menu enfant ( boulet frite , compote  + dessert) : 8 euros 

    Contact : le Domaine : 085/23 07 18  ou 0475 376 090

    Si vous ne pouvez pas participer à cette soirée , n'hésitez pas à faire un don via le compte BE07 1960 1852 8166 (attestation fiscale délivrée à partir de 40 euros)

     

    20151022-domaine.jpg

     

    Les liens

    http://ledomaineasbl.blogspot.be/

    sur Facebook : https://www.facebook.com/Le-Domaine-Asbl-171690172852297/timeline/


    Le domaine est aidé financièrement par le service Club Rotary de Huy et de Hannut mais aussi par le Service Club Kiwanis de Hannut dont Jean -Claude Dubois , le bloggeur de Hannut , fait partie depuis 20 ans : le lien http://www.kiwanis.be/hannut/

     Le blog de hannut ICI 

  • Wanzoul : 60 ans de mariage pour José et Raymond

    Noces de diamant... toute une vie ensemble

    20151021-jmacherot--3.jpg

    José et Raymond ont été fêtés à Conneux,  aux gîtes de Choquenée, ce 17 octobre 

     

    José et Raymond : un petit garçon flamand et une petite fille wallonne que la géographie séparait. Les mystérieuses et heureuses circonstances de la vie vont les réunir pour des dizaines d'années, un... siècle peut-être.

    Une enfance mouvementée

    La petite fille, c'est José Macherot. Elle habite rue Rouvreux à Wanzoul, au dessus du Roua : elle a toujours habité là. A 6 ans, elle connaît déjà la guerre et toutes les facettes, bonnes et moins bonnes, de la nature humaine ; pendant les bombardements, elle descend à la cave et se couche tête bêche avec sa sœur dans le pétrin transformé en lit tandis que sa tante prie. Armand, son papa, envoyé en Allemagne, parvient à s'échapper et revient à Wanzoul pour veiller sur sa jeune épouse ses petits enfants. La maman, Zoé n'hésite pas à affronter un soldat allemand qui vient voler le vélo familial.

    En avance sur son temps

    Cette période de vie marquera José. José sera toujours en avance sur son temps : féministe avant l'heure, à 13 ans, elle conduit la Jeep Willys de son papa au moment des moissons. Armand, qui est l'as du battage, doit aller de ferme en ferme avec les grosses machine à battre et José le suit avec les briquettes, les outils, et les bidons de mazout rangés dans « la charrette noire » accrochée à la jeep.

    Bientôt comptable, José s'occupe très rapidement des factures de l'entreprise de son papa et va de ferme en ferme en vélo, à Bas-Oha, Lavoir, Boingt-Héron, récoltant l'argent. A 16 ans, il n'est pas rare qu'elle se balade à la tombée de la nuit avec plus de 40000 francs belges dans son porte-feuille.

    A l'école, elle est étudiante Erasmus avant que que le concept ne soit inventé : par le biais d'un échange scolaire, elle va en Hollande peaufiner son néerlandais, mais surtout se rendre compte de l'avance de la ville sur la campagne : Rotterdam, c'est le chauffage central, le WC intérieur, la salle de bain alors que, dans son petit Wanzoul, l'eau de distribution est à peine installée...

    Plus tard, après son mariage, elle fait de la politique. Et à la campagne en plus ! Une femme échevine à Vinalmont : une révolution, presqu'un scandale, une honte pour les hommes en tout cas, une première au niveau régional.

    Echevine

    En 1970, elle est donc élue au sein des « Intérêts communaux », haut la main. A 36 ans, elle est désignée échevine ; rien ne lui fait peur, ni le machisme, ni les violences verbales qui retombent bien vite : elle apaise, cherche le compromis au sein de son parti, avec le parti adverse. Ainsi, José, de la liste «Intérêts communaux », va chercher en voiture le socialiste Maurice Masset pour se rendre aux séances du conseil communal. Adversaire ? Non, complice surtout quand il s'agit de défendre Wanzoul contre la coalition des gens de Vinalmont qui veulent placer l'éclairage public dans le centre du village en oubliant les « faubourgs » du Roua ou de Wanzoul. De 1971 à 1976, c'est une législature, ce sont 6 années fastes avec notamment la mise en place du Foyer Culturel (dans les locaux devenus « salle Delbrouck », dans l'ancienne maison Lecocq ), la mixité de l'école, la nomination de Mmes Bellavoine, Duchesne et Vanval et aussi, des événements festifs : les 100 ans de Mme Elise Henquet au Pousserou ou la remise par José d'une médaille d'honneur à Marc Sohet, le cycliste vinalmontois, équipier d'Ocaňa, qui fait trembler et émeut tout le village pendant le Tour de France 1972.

    Les années d'échevinat de José ont marqué la fin des conseils communaux à Vinalmont car, ensuite, ce sera la fusion des communes : «Ce n'était plus la même chose » et José abandonne la politique active.

    Une ardeur d'avance

     

    José garde toujours une ardeur d'avance, une volonté d'indépendance sans faille : à 81 ans, elle conduit sa voiture qu'elle gare sans problème dans le grand hangar entre les deux gigantesques et maladroites moissonneuses auxquelles on doit les seules grattes de sa Peugeot. Elle est aussi la première à s'inscrire aux tables de conversations en langues organisées par la commune de Wanze, elle qui est férue du Wallon « de chez nous ». Elle ne veut pas non plus prendre du retard au niveau informatique même si cela n'est pas sa tasse de thé. José nous dit: «Les inventions et les progrès de tout ordre ( les autoroutes, les grandes surfaces,la télévision, le nucléaire, les fusions, la concentration des services, l'informatique ) ont contribué à l'essor de la société mais en même temps à déshumaniser un peu celle-ci ».

    Raymond

    Raymond Peeters, son mari... depuis 60 ans, est né à Tildonk en 1931, à la ferme car ses parents sont fermiers.

    Lui aussi a connu la guerre tout jeune: il a évacué avec toute sa famille : grands-parents, parents, tante, nièces, et ses 6 frères et soeurs. Le chariot de la ferme tiré par deux chevaux transporte sur les routes le ravitaillement, les plus âgés, le tout petit ou ceux qui sont fatigués.

    La famille est donc nombreuse : la ferme de Tildonk puis celle d'Ophain-Bois-Seigneur Isaac ne sont pas grandes assez. En 1945, Raymond et sa famille viennent habiter à Wanzoul, suite à l'intervention de l' Évêque auprès du Baron... comme diront les gens du village (l'évêque, c'était en fait le curé de Noucelles dans le Brabant qui avait été aumônier dans le régiment du Baron Antoine de la Faille d'Huysse, époux de Marthe de Géradon, héritière du château et donc de la ferme de Wanzoul... la boucle est bouclée). Les Peeters gèrent donc la plus grosse des fermes de Wanzoul. Wanzoul, là où habite... José qu'il épouse en octobre 1955, il y a 60 ans...

    A la ferme

    Depuis tout petit, Raymond a su qu'il serait fermier : « Je ne trouve plus le chemin de l'école  ». Adieu l'école, vive veaux, vaches, cochons, couvées. Raymond vit l'évolution de l'agriculture : notamment les chevaux remplacés par les tracteurs, la batteuse du beau-père remplacée par les moissonneuses-batteuses, « ces engins de malheurs » comme disaient les anciens. A Wanzoul, Raymond et ses frères Charles et Robert, qui ont repris l'exploitation de la ferme à leur compte en 1956, vont de l'avant : ils sont récompensés, en 1965, au concours provincial d'amélioration de la qualité du lait et des produits dérivés ; la salle de traite avec une nouvelle laiterie de Wanzoul est mise à l'honneur ; cela marque aussi la fin définitive de l'époque de la traite des vaches à la main. En 1967, Raymond construit avec ses deux frères Charles et Robert une porcherie moderne rue Rouvreux, près d'où il habite avec José : élevage et engraissement sont au programme. Raymond est le spécialiste de la mise bas. Son travail, c'est sa passion, 24h /24.

    La chasse est son hobby : avec son beau-frère Michel et son frère Robert, avec le fermier vinalmontois Constant Graindorge, il arpente les terres de Vinalmont, Schaltin, Oteppe, Héron. Ils poursuivent le gros gibier à Soye et dans les Ardennes.

    Bonne-Ma et Bon-Pa

    Mariés en octobre 1955, José et Raymond ont 3 enfants : Robert, Marie-Anne, Marie-France avec lesquels ils partagent leurs valeurs. Ils sont des mamy et papy gâteaux avec déjà un peu moins de rigueur pour les petits-enfants, qui font craquer Bonne-Ma et Bon-Pa : Sophie, Benoît, Damien, Guillaume, Marie-Pierre, Romain, Antoine.

    Cette rigueur disparaît totalement avec les arrières petits-enfants, devant lesquels ils fondent.

    I have a dream

    60 ans, c'est vite passé. La vie à la ferme, la vie de famille occupent José et Raymond à temps plein.

    La clé de leur bonheur tient sans doute au rêve de José :

     

    « Je rêve que chacun retrouve, avec les contacts humains, cette spontanéité, cette chaleur humaine faites de compréhension mutuelle et intergénérationnelle, de complicité, de fidélité et d'amour. Il conviendrait de prendre le temps de se parler, de cultiver et d'apprécier les choses simples car aucune technologie, si performante soit-elle, ne remplacera jamais les sentiments ».... 

    20151021-jmacherot--109.jpg

    Il y a 60 ans , le 20 octobre 1955

  • Les habitants de la rue Albert 1er à Vinalmont se sont mobilisés pour Télévie

    Merci à eux

    télévie2015-1.jpg

    Didier et Dominique Dassy , leurs amis , leurs parents , leurs voisins de la rue Albert 1er étaient sur le pied de guerre ce W-E du 18 octobre pour une opération Télévie préparée depuis plusieurs mois.

    Vendredi , sous « la houlette » de Bobby Roquet , c'était une partie de belote qui réunissait les amis de Télévie . La belote a toujours ses adeptes acharnés ...

    Le dimanche, grande marche à travers les villages de Vinalmont et de Wanzoul à partir de la salle des Buissons à Antheit .

    Les parcours de 5 et 10 kms concoctés par Didier avec la complicité du cartographe local Jean-Luc Dethier étaient magnifiques : ils empruntaient les sentiers du bois de la Reine ,passaient par les Hadrennes , l'ancien chemin du tram avec la route de Villers , les Potalles et la rue du Tram , rebondissait vers Wanzoul où il arpentait les ruelles et le Pont de Soleil avant de regagner le point de départ via la rue Vandervelde et les magnifiques sentiers séparant les Vallées et Antheit .

     

    Les marcheurs étaient dignement accueillis à leur arrivée avec des gâteries artisanales de toutes sortes , des préparations culinaires réalisées par notre maître cuisinier Gérard Ancia , une tombola à laquelle tout le monde gagnait .  

    Une galerie photos via vinalmont.be ICI  ( 3 pages )

    télévie2015-41.JPG

  • Jacques Comanne, histoire d'une passion et passion de l'histoire

    Il y a 25 ans...

     jacques comanne,vinalmont comanne jacques

     Jacques Comanne au château de Wanzoul avec la Baronne de la Faille d'Huysse :

    2 historiens de Vinalmont-Wanzoul 

    Jacques Comanne nous a quittés alors qu'il avait 42 ans, il y a juste 25 ans.

    C'était un Liégeois de coeur, fier d'être Vinalmontois. C'était un érudit : un spécialiste de l'art, de l'archéologie, de l'histoire, de la géologie, de la musique classique mais surtout un mari et un papa attentionné.

    Sorti de l'Université de Liège en 1970, porteur d'une licence en philologie classique, Jacques entre bientôt dans l'enseignement. Il enseigne dans le région liégeoise, à Marche, à Ouffet, au Lycée de Huy. Partout, il se distingue par sa vaste culture, son dévouement et par le caractère moderne de sa pédagogie.

    Mais Jacques avait un rêve :étudier l'histoire de l'art. Il en parle avec Chantal, sa jeune fiancée et se lance dans une licence en histoire de l'art et de l'archéologie. Chantal, il l'a rencontrée à Liège, à l'Université où elle suit les cours en philologie classique ; elle partage avec Jacques son amour pour l'art et quand c'est nécessaire, quand Jacques travaille , c'est elle qui suit les cours d'archéologie et prend note pour lui.

    Car la journée, Jacques enseigne et c'est le soir et le week-end qu'il étudie pour obtenir finalement cette fameuse licence en histoire de l' art en 1976. Sa passion pour l'art et l'archéologie, il veut en faire son métier d'autant plus que fin des années 70, l'enseignement dit « rénové » réduit la place du latin et du grec dans les programmes scolaires.

     

    Le patrimoine architectural wallon

    Une occasion se présente : la Communauté Française crée un service chargé de la préservation des monuments et des sites et de l'inventaire du patrimoine monumental. Jacques n'hésite pas : il intègre ce service. Son métier, c'est une mission : il s'y consacre avec passion. En peu de temps, il devient un des meilleurs spécialistes de l'histoire de notre région : il en connaît admirablement les châteaux, les fermes, les demeures caractéristiques. Les congés, les W-E, il les passe à arpenter la région, à placer son appareil photo sur trépied pour immortaliser les maisons ou monuments caractéristiques, à inventorier pierre par pierre toutes les potalles, fermes anciennes, églises et chapelles aidé en cela par une patience d'ange et une mémoire phénoménale. Diverses sociétés artistiques ou scientifiques font appel à lui : il devient entre autres secrétaire plus qu'actif du cercle « Li Cwerneû » de Jenny Bolly à Huy, membre du Parc Naturel de la Burdinale, du Vieux Liège, du Cercle Hutois des Sciences et Beaux Arts, des amis du château féodal de Moha.

    jacques comanne,vinalmont comanne jacquesAu sein de l'équipe de la communauté française, il oeuvre à la rédaction de deux importants ouvrages traitant du patrimoine monumental de la Belgique : celui consacré à la Ville de Huy et celui lié à l'arrondissement de Huy-Waremme, deux ouvrages qui font encore autorité aujourd’hui.

    Une reconnaissance internationale

    Jacques Comanne est également reconnu au niveau international et il fait notamment partie du Centre International de recherches glyptographiques où ses interventions sont particulièrement remarquées, notamment lors des congrès à Samoëns, Rochefort-Sur-Mer et Pontevedra . La glyptographie est l'étude des dessins , messages (ordre d'assemblage des éléments par exemple) , graffitis gravés dans la pierre par les bâtisseurs, par les carriers et tailleurs de pierre , des signes qui sont autant de sources de renseignements précieux pour l'historien. En venant habiter dans un pays de carriers à Vinalmont-Wanzoul « par hasard », Jacques se retrouve vraiment dans son élément.

    Vinalmont

    Liégeois de coeur avons-nous dit, il est amoureux de son nouveau village :Vinalmont. Il y est arrivé un beau jour de juin : il était à la recherche d'une maison. Il a demandé la route à un monsieur dont il apprendra le nom par la suite : M. Pacolet. Il a « flashé » sur la maison des familles Derwa et Verstraeten, sur le chaussée de Tirlemont. C'est une « belle » maison qui mérite de figurer dans l'inventaire du patrimoine wallon, une maison avec un hall d'entrée majestueux, avec des boiseries d'époque, un hall qui donne sur un élégant escalier et sur des pièces dans lesquelles on hésite à marcher sur le pavement en marbre de Theux dont l'âge n'a pas enlevé le brillant ; surtout, c'est une demeure avec une place de vie dont la hauteur est suffisante pour y placer l' horloge à gaine ancestrale à laquelle il tient tant.

    Ce village de Vinalmont qui est devenu le sien, il lui consacre de nombreux articles mettant en avant son patrimoine.

    Jacques ne se cantonne cependant pas à un rôle d'écrivain en chambre : il prend activement part aux activités de Qualité-Village Vinalmont-Wanzoul-Roua.

    Il fait partie de l'équipe qui dresse la carte toponymique du village, qui redonne vie à l' ancien cimetière de Vinalmont et au chemin Saint Léonard à Wanzoul ; la revue de Qualité-Village, il la nourrit, met la barre haut avec ses articles liés aux châteaux de Vinalmont et Wanzoul, aux potalles, aux fours à chaux, à la ferme de Wanzoul et à l'étymologie du mot Wanzoul (Wanzoûle dira l'historien ).

    jacques comanne,vinalmont comanne jacques

    Jacques Comanne dans l'ancien cimetière de Vinalmont avec notamment l'abbé Marsin,

    le vicomte et la vicomtesse Eric de Jonghe d'Ardoye, Paul Gonne et Jean-Michel Mathy

    Fier de son nouveau village, il y organise des conférences à destination des gens du cru mais aussi des visiteurs : ainsi en 1983, il est le chef d'orchestre de la journée de lancement de la saison touristique et de l'année des merveilles de la table et du plein air en Hesbaye Meuse Condroz ; le lieu d'accueil est le château de Vinalmont : il y invite plus de 30 associations culturelles, scientifiques ou folkloriques de la région en n'oubliant pas les associations du village comme le groupement des cavaliers du manège Sainte Anne.

    Son public s'élargit encore fin des années 80 quand il est invité par les instituteurs de l'école pour initier les enfants de 5 et 6ième années à la découverte du patrimoine local. Quel que soit le public, Jacques sait captiver son auditoire, les jeunes, les moins jeunes, les spécialistes du patrimoine comme les moins connaisseurs. On aime son franc parler, sa bonhomie, son humour. Chantal, Mme Commane, n'est jamais loin. Chantal est, elle aussi, amoureuse de l'art et spécialiste de l'antiquité : les conférences, c'est donc aussi souvent un peu son affaire. Elle est correctrice des textes préparés par Jacques, sa conseillère aussi . Elle tient même le rôle d'opératrice quand c'est nécessaire lors des présentations dias.

    Vinalmontois d'adoption, Jacques s'est vite intégré : sa courtoisie, sa délicatesse suscitent la sympathie. Sa simplicité aussi car on peut être savant et avoir une âme de jardinier ; mais pas n'importe quel jardinier. Jacques « invente » son jardin, le construit, veille à l'agencement des plantes et des fleurs, à l'harmonie des couleurs, à l'ordre des plantes qui devront pouvoir se succéder au fil des différentes saisons. Il innove et plantes des variétés rares : il possède un tulipier et un ginkgo biloba (allez voir sur wikipedia...). Dans son jardin, il allie perfection et originalité, comme dans toute sa vie.

    Ses qualités, ses passions, ses enfants en prendront de la...graine. Olivier, l'aîné, est historien mais aussi amoureux de la mise en scène de l'histoire, grande ou petite, via les bandes dessinées. Les écrits d'Olivier font autorité dans son domaine de prédilection. Pierre, le cadet, est jardinier paysagiste. Sa créativité transforme son métier en un travail d'artiste. Tous deux, ils gardent de leur papa l'équilibre, l'optimisme, le goût de vivre, l'amour de la famille.

    jacques comanne,vinalmont comanne jacques

    Olivier et Pierre avec leur papa  au château de Moha:

    ils avaient 4 et 2 ans quand ils sont arrivés à Vinalmont

     

    Nous ne manquerons pas au cours des mois prochains de vous faire découvrir les articles de Jacques Comanne en relation avec Vinalmont ,Wanzoul et le pays de carriers qu'est le Roua.  

    Crédit photographique : Chantal Comanne , Olivier Comanne , Qualité-Village : voir les photos en grand via Vinalmont.be ICI  

  • Souper moules et boulettes à l'école de Vinalmont

    Ce samedi 24 octobre  déjà

     20141108-repasecole--17.jpg

     Souvenir 2014

    Réservez la date : le comité scolaire, les élèves de l'école de Vinalmont ainsi que le personnel enseignant ont le plaisir de vous convier à leur repas d'automne « moules ou boulettes-frites » qu'ils organisent le samedi 24 octobre 2015 à la salle Jacques Brel à Wanze (place Faniel) . Cette délocalisation permet d'assurer des places assises à tout le monde . De plus , pour la facilité de tous , deux services sont prévus , à 18h et 20h (vous êtes invités à spécifier votre choix de l'heure sur votre réservation ).

    Un grande tombola avec des lots particulièrement attractifs sera aussi organisée . Sacréé soirée en perspective.

    Il est demandé de réserver pour le vendredi 9  octobre

    • en téléphonant à l'école : 085/23.20.59

    • ou en remettant le talon ci-dessous à l'école 

     

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

     

    Madame, Monsieur.......................................................réserve(nt)

     

    pour 18h ou 20 h (biffer la mention inutile )

     

    -Moules « nature » .............................enfants ; .... adultes (enfants : 9 euros ; adultes : 17 euros )

    -Moules « crème-ail » .........................enfants ; .....adultes (enfants : 9 euros ; adultes : 18 euros )

    -Boulettes sauce tomate........................enfants ; .....adultes (enfants : 6 euros ; adultes : 10 euros )

    -Boulettes sauce liégeoise.....................enfants ; .....adultes (enfants : 6 euros ; adultes : 10 euros )

     

    Vous pouvez aussi vous proposer pour réaliser un dessert (10 portions par exemple) qui fera partie du buffet . OUI/NON (biffer la mention inutile)

    Le dessert comme les frites sont comprises dans le prix demandé .

    Le comité scolaire , les enfants et le personnel enseignant vous attendent nombreux

     

    20141108-repasecole--20.jpg