vinalmont

L'église de Vinalmont et la journée du Patrimoine du 11 septembre : c'est déjà dimanche

 Première partie de l'histoire de l'église de Vinalmont 

1.jpg

L'église de Vinalmont en 1898: le monument aux morts de la guerre n'a pas encore été érigé au milieu de la place . 

La paroisse de Vinalmont, vraisemblablement Wanzoul avant Vinalmont, va naître sous le comté de Moha, après l'an 1000. Vers 1220, Vinalmont et Wanzoul passent tous deux sous le sceptre du Prince-Evêque de Liège, Adolphe de La Marck. En ces temps là, les prêtres et les moines avaient un grand rôle social à jouer. L'église était le centre de la communauté. On y célébrait bien sûr les offices mais aussi les fêtes, mêmes profanes.. On y jouait des pièces de théâtre, notamment les mystères religieux.
Dans son ombre, on trouvait l'école et la populaire cour de justice.

2.jpg

L'église au début du 20 ième siècle 

L'église Saint Pierre actuelle serait la troisième église sur le même site; la première aurait été une église médiévale à 3 nefs de style gothique, avec entrée sur la gauche. En tout cas, il est fait mention de l'église dans un relief de 1345. C'était une des plus anciennes des environs .
L'église actuelle a été reconstruite en brique et en calcaire de 1789 à 1825 (A remarquer : les motifs d'ostensoires en briques brulées dans la façade).
Il s'agit d'un des rares édifices religieux construits à cette époque, du fait des bouleversements liés à la révolution française.

La première campagne de construction, de 1789 à 1792, permit l'érection de l'édifice jusqu'au niveau des fenêtres, mais la révolution française mit fin aux travaux.
La fièvre révolutionnaire se propageait même dans les communes rurales.
Les matériaux nécessaires à la construction furent enlevés…
Il faudra attendre 1823 pour que les travaux reprennent. La Belgique dépendait des Pays-Bas . Il a fallu faire appel au roi des Pays -Bas lui même – Guillaume 1er- pour obtenir un subside pour achever l'église .

L'édifice présente une large nef complètée par un chœur profond.
Un clocheton carré surmonté d'une flèche octogonale fut érigé en facade.

Mais il n'y avait alors toujours que la carcasse de l'église .

Les curés successifs vont devoir faire des acquisitions dans le courant du 19ième siècle .Le maître autel, datant du milieu du 18ième siècle, provient de l'ancienne église St Germain de Huy.
Les fonts baptismaux en calcaire peint à tête humaine datent eux de 1538

10.jpg

Plusieurs intéressantes sculptures en bois polychromé des 16ième et 17ième siècles( Une Pieta ,Sainte Barbe, saint Gilles, Saint Eloi ) viennent orner l'église

 

7.jpg

La piéta date du 16ième siècle 

Mais il fallait aussi une cloche pour appeler les paroissiens . Un cloche de 800 livres répondant au nom de Pierre , le patron de la Paroisse, est installée en 1825. En juin 1843, deux nouvelles cloches, Anna et Sophie, sont ajoutées . Ces cloches n'ont pas toujours été des oiseaux de bon augure puisqu'un acolyte s'est tué le jour de la procession au début des années 1920 en sonnant les cloches. Elles n'ont pas toujours eu la vie facile non plus : les cloches ont été emportées par les allemands durant la guerre 40-45 pour en faire de vulgaires canons mais elles ont été miraculeusement retrouvées à la fin du conflit .

 

Mais nous n'en sommes pas encore là . Le curé Mahy , qui après le curé Bonvoysin , avait veillé à l'embellissement de l'église et qui avait planté la croix du Bon Dieu des Maréchaux -ferrants près du cimetière rue Charles Frère , meurt en1856 .Son neveu , le curé Fléron le remplace depuis 1848. Il posera la première pierre de la nouvelle chapelle de Wanzoul en 1869 et restera 55 années au sein de la paroisse  Les curés Mahy et Fléron sont  représentés ensemble sur un tableau qui est encore à la sacristie aujourd'hui .(voir l'album photo ICI

La  longévité du curé Fléron sera mise en avant par un jubilé en 1898 (voir la photo ci -après  et l'album photo ).

3.jpg

On célèbre les 50 années de prêtrise du curé Fléron à Vinalmont (1898) 

Les curés suivants se succèderont plus rapidement avec plus près de nous Joseph Regnier ( 1929 à 1962)

26.jpg

Le curé Regnier et l'abbé Stiernotte  avec Paul Collin , Jacques Vaessen et Alain Joiret lors du déjeuner au presbytère le jour des grandes communions 

L'après 1962, c'est une nouvelle ère avec le concile Vatican II. Nous en parlerons dans une seconde note consacrée à l'église de Vinalmont avec notamment l'arrivée de l'abbé Marsin en 1963,

 Une galerie photo via Vinalmont.be ICI 

 

Bibliographie 

Sources

de Vinalmont Yvan : ...de la maison de Vinalmont », 1984, archives verviétoises

Chartier Benoît : « L'empreinte de la noblesse- Wanzoul, Vinalmont et environs », 1993

Comanne Jacques : « La "Notice sur la paroisse de Vinalmont" du curé J.J. Mahy (1794-1856)» , 1985 , 

Foyer de la culture de Vinalmont : " Vinalmont, Wanzoul, Roua, à livre ouvert ":J-M Mathy , G. Thys, J-M Stevens et comité de rédaction, 1991

Moermans Emmanuel-Henry : « Historique de la terre de Vinalmont » , notices , 1867

Joiret Yvan : « J'ai rêvé...Vinalmont », Qualité Village , 1993

 

Les journées du patrimoine 

Cette année , le dimanche 11 septembre ,  les Journées du Patrimoine mettent à l'honneur le Patrimoine religieux et philosophique .A Vinalmont , c'est la grand place de Vinalmont ,  la place des Héros , avec  l'église et le château que vous pourrez admirer , découvrir sous toutes ses facettes . 

Le programme de cette journée ,  nous vous en avons parlé précédemment (rappel ICI) 

 

Merci aux collectionneurs de cartes postales vinalmontoises Jean - Marie Vanebempt, Stéphane Riga et Fernand Richard 

 

église de  vinalmont,jurnée patrimoine 2016 vinalmont

Commentaires