vinalmont

La pollution du ruisseau du Doyard à Vinalmont

 S.O.S

 DSCF5880.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pierre Lefébure, le Vinalmontois et Chloé Hasselmans , la voisine du ruisseau du Doyard , ont attiré plusieurs fois l'attention sur la problématique du ruisseau du bois de la Reine qui est régulièrement pollué.

Chloé Hasselmans a informé SOS Pollution ; le service environnement de Wanze , averti, s'occupe actuellement du problème . Toujours est -il qu'on ne connaît pas la cause de cette pollution qui se manifeste tout le long du ruisseau et qui pourrait provenir -hypothèses non démontrées – du zoning industriel ou des lotissements de Villers.

DSCF5860.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le ruisseau du Doyard

Le ruisseau du Doyard est un endroit emblématique de Vinalmont . Des générations d'élèves de l'école du village y sont allés en « classe verte »  sans le savoir .

Dans les années 30, le 21 juin , au tout début de l'été , les enfants étaient invités par leurs parents à y plonger la tête afin d'obtenir la protection de Saint Jean . Comme deux précautions valaient mieux qu'une , les enfants se voyaient aussi invités à entamer une cure de chicorée et de cresson, ce cresson qu'on trouve en abondance autour du ruisseau . Ces plantes ont , dit-on , le don de purifier le sang . Selon les enfants , elles avaient surtout un goût affreusement amer .

Au delà de son côté sacré , le ruisseau est le meilleur copain des enfants : on y trouve des grenouilles, des têtards. C'est le point de départ d'une régate organisée avec des embarcations de fortune,  des boites à chaussures renforcées le plus souvent . Les petits bateaux, emportés à toute vitesse, sont parfois aussi vite calés par une pierre . Il vont jusqu'à la Vieille Hesbaye à Antheit où le ruisseau des Hadrennes rejoint la Mehaigne.

 

Le bois du Theys

Le mercredi après-midi , jusqu'il y a peu, le bois du Theys était le terrain de jeu préféré par les enfants des Doyards , des Theys ou des Hadrennes. C'était le monde des cabanes de branches torsadées , des arcs à flèches faits de branches de noisetiers , des sifflets et sarbacanes réalisés avec des baguettes de frêne et de sureau évidées ; c'était la recherche des nids de pinson ou de pie

Aujourd'hui , le bois du Theys reste un endroit privilégié pour les promeneurs et les joggeurs . Veillons à ce qu'il reste intact .

La source de la Reine

DSCF5834.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans l'ombre du bois du Theys , la source de l'Arène resplendit du mystère qui l'entoure : certains disent avoir vu un homme hirsute sortir de la grotte dont la source jaillit

Le tunnel est en tout cas rigoureusement interdit à toute jeune fille . Dans les années 30, les plus hardis osaient parfois s'aventurer , courbé, dans l'entrée du souterrain . Après quelques mètres , l'obscurité n'était guère rassurante . Prêts à fanfaronner devant leurs camarades plus peureux , ils ressortaient pour se faite copieusement sermonner par Edmond Fontaine , le gardien de la source .

L'eau de la source constitue , de fait , un bien précieux non seulement pour les habitants du hameau mais encore pour ceux des environs (en 1930, les habitants de Villers s'y approvisionnaient également) .L'eau de la source est en effet légère , merveilleuse voire miraculeuse . En pleine canicule , sa température glacée n'a pas son pareil .

La source de la Reine , le lieu sacré , emblématique du bois , c'est donc tout un mystère . D'où provient t-elle ?

Même jusqu'à son nom est mystère  : source de la reine parce qu'elle est royale , source de la raine parce qu'on y trouve des rainettes et autres grenouilles , ou source de « l'arène » , arinne qui en wallon veut dire tunnel : le nom de la source serait humblement né à partir d'un souterrain d'évacuation des eaux d'une mine à charbon ou d'une sortie d'aération d'un charbonnage

Respectons donc ce bel endroit . Regardons si on peut trouver la source de la pollution . Pierre Lefébure continue à entretenir les contacts entamés avec les services communaux pour trouver une solution définitive

 

La pollution aujourd'hui : un véritable problème.

 DSCF5836 (2).JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La source de la pollution du ruisseau se caractérise par de la mousse de type lessiviel, un lit blanchâtre et des odeurs "type égouts" à hauteur du petit pont dans le bois . Cette pollution semble donc bien se situer en amont de la source de la reine . 

A l'initiative de la commune , la police de l’environnement est descendue sur place lors du dernier épisode de pollution sans pouvoir en définir l’origine.

Le ruisseau devient donc de plus en plus pollué au fur et à mesure qu’on le remonte. Une intervention(curage et nettoyage ) au niveau du bassin d’orage est prévue dans les prochains mois ont indiqué le représentants d la commune de Wanze. En effet , les pollutions pourraient provenir  du bassin d’orage situé en amont.

Le bassin d’orage est propriété de la SPI (Province de Liège). Normalement , le bassin n’est sensé recevoir que des eaux épurées et des eaux de ruissellement (pluies).

La commune a repris contact avec la DPC (SPW – Département de la Police et des Contrôle), avec qui des contacts avaient déjà été pris pour le Doyard, pour voir comment vérifier les systèmes d’épuration des entreprises.
La commune suit ce dossier avec le contrat rivière Meuse aval et affluents.

Le problème est complexe . En effet , le bois est propriété privée. Il est découpé en plusieurs parcelles avec plusieurs propriétaires.

Le ruisseau est communal à partir du petit pont qui enjambe le Doyard, juste derrière la propriété "Hadrennes 15". En amont de celui-ci, les ruisseaux sont « non-classés » .

Le ruisseau du Theys-Doyard coule sur une longueur de 1200 m sur le territoire de Vinalmont . Il prend sa source au lieu dit "Marche" à une altitude de 175 m (source :Maurice Mayeur). Après 1200m, il est encore à 120 m de hauteur (quand il arrive à son confluent avec  la Mehaigne , à la Vieille Hesbaye , il est à 80 mètres d'altitude ). 

Le problème est à suivre  ...Pierre Lefébure et Chloé Hasselmans nous tiendront au courant de l'évolution de cette situation préoccupante pour notre joli ruisseau du Doyard. 

 DSCF5883.JPG

 

 

Commentaires