vinalmont

L'étonnante rencontre de deux Vinalmontois , Léonard Pongo et Nicolas Jolly, dans le cadre d'un projet humanitaire atypique

 Centre de recherche en art et inégalités économiques : deux concepts totalement différents sauf pour nos 2 Vinalmontois

 

 18193229_1289623444424332_2731364190748062688_o.jpg

 Nicolas Jolly récupère une oeuvre d'art en chocolat d'un artiste congolais : la sculpture revient d'une exposition qui a parcouru  le monde (photo Chirac Kawusu)

Le Wanzoulois Nicolas Jolly est Research Coordinator au sein de l' Institute for Human Activities (IHA) . Cet institut est un projet de recherche initié par Renzo Martens, un artiste néerlandais réputé . L’objectif de l’Institut est de démontrer que l’art qui critique les inégalités mondiales peut amener à leur dépassement. Non sur le plan symbolique, mais bien sur le plan matériel. Depuis 2014, l’Institut collabore avec le Cercle d’Art des Travailleurs de Plantation Congolaise (CATPC).

Dans ce cadre , l'institut de Nicolas Jolly a fondé un Centre de Recherche au Congo (point d'ancrage Lusanga) mais l'institut a pour pour ambition de rayonner aussi au delà à travers l’organisation d’expositions, de conférences,  en incitant à la réflexion critique.

L'’Institut œuvre à la distribution à l’échelle mondiale des œuvres d’art créées avec le Cercle d'art des travailleurs congolais . Le produit des ventes est intégralement reversé aux artistes et leurs familles, ainsi qu’à des projets communautaires à Lusanga. Les photos de Léonard Pongo et de ses collègues montrent notamment des oeuvres magnifiques produites symboliquement en chocolat par les artistes africains, oeuvres qui ont fait le tour du monde avant de revenir au Congo pour le grand jour

Le grand jour 

 

18216609_1289623091091034_3087956446457210294_o.jpg

 

La fête bat son plein après l'exposition et l'inauguration du "White Cube" (photo Léonard Pongo) 

 

Car le projet s'est donc spécifiquement concrétisé ce dernier mois par l'implantation d'un véritable musée – centre de recherche, « le White Cube  », qui  est érigé en pleine brousse de Lusanga (voir la galerie photos), symboliquement sur le site d’une ancienne usine d'exploitation d'huile de palme d'Unilever (Leverville), pour indiquer le projet de battre en brèche le trajet historique original.

L' ancienne plantation est donc modernisée grâce à la vente d’œuvres d’art des membres du Cercle d’Art des Travailleurs de Plantation Congolaise . Les revenus de ces ventes revenus contribuent aussi financement des activités d' agroforesterie de la plantation.

Ce métissage entre l’art et l’agriculture devient ainsi une marque déposée du Cercle d’Art des Travailleurs de Plantation Congolaise  qui lui permet de diversifier les cultures dans la plantation. Dans celle-ci, on y trouve la canne à sucre, l’ananas, le cacao, les palmiers améliorés...

L'événement a fait l'objet de différentes festivités et expositions qui ont été immortalisés par Léonard Pongo , le photographe Vinalmontois très impliqué dans la mise en exergue de la richesse de la culture et des traditions congolaises (voir notamment nos notes précédentes sur le travail de Léonard – note 1 -note 2note 3)

Ces photos de Léonard se retrouvent dans une publication remarquable de 456 pages éditée par Eva Barois De Caevel et Els Roelandt avec notamment des textes de de René Ngongo et Renzo Martens

L'édition est bilingue (français / anglais) ; 15 x 21,5 cm (broché) et est vendu au prix de 28 euros (ISBN : 978-3-95679-310-3   EAN : 9783956793103)

Distributeur :  les presses du réel via le lien    http://www.lespressesdureel.com/EN/ouvrage.php?id=5425&menu=1

Une galerie des photos de Léonard Pongo et de ses amis ICI

 

 Newsitem-3-—-cover-book-1.jpg

 

La publication du collectif congolais avec toutes les photos de Léonard Pongo 

Commentaires