vinalmont

Le rallye du Condroz à Wanzoul

Le concurrents seront de passage à Wanzoul les samedi et dimanche 4 et 5 novembre 

 

20151107-rallyecondroz-59.jpg

ES WANZOUL : le samedi 4 novembre 2016 (heures de passage du 1er concurrent : 11h42 17h17 )
ES WANZE (passage par WANZOUL) : le dimanche 5 novembre 2016 (heures de passage 1er concurrent : 10h52  et 15h45)    

Voici

-les trajets des différentes spéciales

-et les horaires de passage et de fermetures de routes (notons que le dimanche , il n'y aura pas d'ouverture des routes entre les deux spéciales sauf incidents )

 

Les tracés des spéciales 

-tracé de l'étape Wanzoul du samedi 4 novembre

 

s4-thumb.png

-tracé de l'étape Wanze(passage par Wanzoul)  du dimanche 5 novembre 

 

wanze.png

Voici l'horaire des passages des concurrents 

Etape de Wanzoul samedi 4 novembre 

Passage 1

Fermeture des routes     10h45

Voitures ouvreuses         10h57

1er concurrent               11h42

Réouverture des routes   14h45

 

Passage 2

Fermeture des routes        16h15

Voitures ouvreuses            17h03

1er concurrent                  17h17

Réouverture des routes      20h15  

 

Etape de dite de Wanze avec passage à Wanzoul dimanche 5 novembre 

Passage 1

Fermeture des routes    9h50

Voitures ouvreuses        10h37

1er concurrent              10h52

Réouverture des routes 14h50

 

Passage 2

Fermeture des routes  14h45

Voitures ouvreuses     15h30

1er concurrent          15h45

Réouverture des routes 18h45

 

Attention : selon le planning , pas de réouverture des routes entre les deux spéciales 

20151107-rallyecondroz-3.jpg

 

Les parcours (voir cartes ci-avant ) 

Etape Wanzoul du samedi

Après la montée des Bruyères (Moha), les pilotes arrivent à la rue de Wanzoul . A la maison de M. D'Allessandro(maison du triangle ) , les concurrents tournent à gauche puis directement à droite pour emprunter la rue Désiré Dejardin, la rue Rouvreux ;à droite, ils montent la rue des Carrières pour arriver chez Michel de Gheus , reprennent la rue de Wanzoul pour aller vers le carrrefour de la ferme Dieu , puis tournent à gauche rue Léon Verlaine avant d'atteindre l'arrivée près du Val.

 

Etape dite Wanze du dimanche qui passe par Wanzoul 

Venant de Bas-Oha et Moha (Bruyères), les pilotes montent la rue de Wanzoul . A la maison de M D'Allessandro(maison du triangle ) , les concurrents tournent à gauche  puis directement à droite rue Dejardin  pour continuer vers le Roua et l'ancienne carrière.  

 

Toutes les spéciales 

Les timings et tracés de toutes les spéciales via le blog sudinfo moteurs de JF Kalin  sur  http://moteurs.blogs.sudinfo.be/archive/2017/10/19/condroz-2017-timing-plan-de-es-et-de-la-test-238224.html

 

20151107-rallyecondroz-78.jpg

Les engagés 

Toutes les infos pratiques et réservations sur le site du rallye  http://www.condrozrally.be/m10-FR-Rallye_du_Condroz.html  (merci Yves Geradon)  avec la liste des engagés :

Côté WRC, Yves Matton, épaulé par Daniel Elena, remet le couvert sur une Citroën C4 WRC, tout comme David Bonjean. Ces deux-là prétendront au podium final. Même constat pour les pilotes de Skoda Fabia WRC : Yannick Albert et Manu Canal-Robles auront eux aussi leur mot à dire pour les places d’honneur.
Mais c’est sans doute du côté des R5 qu’il faut aller chercher les favoris. Vincent Verschueren débarque à Huy en leader du championnat et voudra avant tout assurer son titre. Kris Princen, auréolé de sa victoire à l’East Belgian Rally, va lui tout donner pour accrocher une nouvelle victoire au Condroz et pousser son rival dans ses derniers retranchements. Mais attention à Ghislain de Mevius, dernier vainqueur du JMC Rally de Jalhay et sur le podium à Huy en 2016 et à Xavier Bouche, toujours très performant à Huy. Guillaume Dilley est le 4e homme à piloter une Skoda Fabia R5 et aura lui aussi voix au chapitre…
Pour contrer l’armada Skoda, Citroën a attiré quelques pointures, à commencer par François Duval qui pilotera une voiture du PH Sport en compagnie de Xavier Portier. Kevin Demaerschalk sera lui aussi de la partie sur une voiture de J-Motorsport, Cédrich Cherain, copiloté par Eric Gressens, fera partie des grands favoris et Emmanuel Gonay découvrira le pilotage d’une R5. Mais ce qui retient le plus l’attention, c’est le grand retour de Bruno Thiry sur une voiture de pointe – la DS3 R5 d’Armand Fumal couvée par le Burton Racing -. Bruno découvrira le pilotage d’une R5 en course et reformera pour l’occasion un équipage légendaire avec Stéphane Prévot. Leur dernier rallye ensemble, c’était il y a …15 ans, en 2002… au Rallye du Condroz. Le sympathique duo avait aisément remporté l’épreuve au volant d’une Peugeot WRC.
Peugeot vient à Huy avec des intentions de victoire également. Son équipage de pointe, Abbring-Tsjoen, voudra faire oublier sa sortie de l’East Belgian Rally et briller de mille feux en région hutoise. Cédric de Cecco remet lui aussi le couvert et espère avoir un peu plus de chance qu’en 2016 alors que pour l’équipage RNT Guillaume de Mevius et Louis Louka, ce sera la découverte du pilotage de la Peugeot 208 T16…

 

20151107-rallyecondroz-56.jpg


N’oublions pas les Ford Fiesta avec les voitures de Litt, Vanneste, Loyen et surtout Adrain Fernémont qui, après un Rallye de Wallonie de toute beauté, veut confirmer sur ses terres.
Pour le plaisir des yeux et des oreilles, plusieurs Porsche seront présentes : à côté des habituels Francis Lejeune, Henri Schmelcher et Patrick Mylleville, il faudra également être attentif à Boelens, Busin et Wartique.
Notons encore la présence d’une Citroën RRC pour Fernandes, d’une Mitsubishi WRC pour le régional Jean-Fred Collignon, d’une Skoda R5 pour un autre régional Etienne Monfort, d’une Peugeot S2000 pour Anthony Martin, de la Fiat Punto S1600 de Stéphane Hermann, et aussi de quelques bonnes Mitsubishi dont celle de Marc Streel. Si on y ajoute les bonnes R3 (Rouard et Collette sur DS, Jupsin et Verhees sur Renault Clio entre autres), les bonnes R2 (Bédoret, Molle, Delhez, Docquier,…), les nombreux équipages régionaux et les voitures de la catégorie historique – avec un certain Renaud Verreydt au volant de sa Ford Escort MK1 Gr.4 - , cela nous donne un plateau pléthorique, varié et très relevé… d’autant que certains engagements de toute dernière minute pourraient encore lui donner plus de piquant.

 

Les photos de 2015 via Vinalmont.be 

 

20151107-rallyecondroz-111.jpg

Commentaires