vinalmont

Lara Palmer and the Indian Runners, le groupe rock de Vinalmont qui monte

Déjà deux enregistrements ont eu lieu , des concerts sont prévus en septembre 

 

 

Tout a commencé dans une petite rue de Vinalmont qui ne mène nulle part . C'est le tronçon de route qui part des Potalles au niveau de la maison de chez "Polka" , un peu au dessus de chez Paul Dubois et de chez Jean -Luc Dethier. 

Cette petite rue , ce sont une douzaine de maisons . Paul Englebert , Responsable de la numérisation des archives Rtbf sur pellicule film, à la Sonuma et son épouse, Anne, sont tombés amoureux du paysage que l'on a sur la vallée à partir de ce chemin   et surtout du grand et beau jardin  d'une des maisons de la rue , celle  de Martine Monfort . Martine Monfort , la prof de yoga , la spécialiste en gravure , Martine qui désirait déménagé vers Verviers , mettait justement en vente sa demeure enchanteresse . 

Ni une , ni deux , nos deux bruxellois acquièrent donc la maison il y a un peu plus de deux ans . Ils font tout de suite des rencontres magnifiques: Jules Halleux, le voisin  qui va jusqu'à déblayer la neige devant chez eux et sa compagne qui aime papoter de tout et de rien avec Anne de Krahe, l'épouse  de Paul .

Anne  de Krahe qui est licenciée en kinésithérapie , a besoin d'un cabinet médical mais Paul Englebert, son mari, , le passionné de musique , en profite : "Tant que l'entreprise Beghin vient chez nous , cela ne coûterait pas beaucoup plus cher d'aménager,  en plus,   à l'arrière ... un studio d'enregistrement . Là , je serai tranquille ". Ainsi dit , ainsi fut fait . 

lara palmer and the indian runners vinalmont,paul englebert vinalmont sonuma,indian runners,lara palmer,vinalmont

The Cosy Garage : un vrai studio d'enregistrement et bien plus 

Un studi d'enregistrement ...pour quoi faire ? 

Car Paul avait son idée . Sa belle-fille, Lara ,Lara Hela Hirsch, 27 ans , a une voie merveilleuse.  Elle chante depuis toujours. Son adolescence a été bercée par les Beatles, Queen, Tom Petty, Elvis Costello ou Oasis.. Et lui , Paul , a  des copains , "un peu" plus âgés mais toujours aussi excités pour "jouer de la musique" , la musique qu'ils aiment, le rock. 

Paul n'a donc pas beaucoup de peine à les convaincre l'un et puis l'autre de l'accompagner dans son projet de fondation d'un groupe et de réaliser un album avec Lara.

Il y a là Marc, Marc Deprez, le guitariste des Names et des Pinxtones, un ami très cher qui embarque dans le projet avec enthousiasme.

Reste à trouver un bassiste. Après avoir reçu un coup de main de Phil Bertran (Raxola, Klang, Planet Lizzy) pour la basse des premiers enregistrements, Paul  retrouve Jean, Jean Castin, le premier bassiste des Gangsters d’Amour avec lesquels il est   complice depuis le début des années 80. 

En ce début 2018, Dan qui nous vient de Jodoigne ,  les  rejoint comme claviériste.

Paul lui même a  joué de la batterie depuis son plus jeune âge et a accompagné de nombreux groupes.

Il a notamment enregistré le dernier album de Klang . Le dernier groupe avec lequel il a  joué et enregistré un album, c’était les Pinxtones, un cover-band inspiré des Blues Brothers et des musiques de films ‘à la Tarantino’. 

Bien qu’ayant fait toute ma carrière professionnelle dans l’image, il est  ingénieur du son de formation, sorti de l’Insas à une époque qui ne connaissait pas les ordinateurs. Aujourd’hui, dans son" home studio", il a  plus de possibilités que des centaines de groupes n’ont jamais eues: "Ah si javais eu ça en 1980, quand jétais batteur des Ice Creams avec mes deux frères et Paul Curtiz"" nous confie Paul  

Trois« papys du rock », qui, il y a 35 ans, écumaient déjà les scènes bruxelloises et  un claviériste enthousiaste,  se retrouvent pour accompagner une jeune chanteuse, qui n’a pas la moitié de leur âge, mais au moins autant d’amour du rock et d’envie d’en faire. "Lara Palmer and the Indian Runners" est né 

 

"Pour commencer, nous dit Paul ,  nous nous sommes constitués un répertoire de reprises de morceaux connus, de genres et d’époques diverses, mais interprétés et arrangés avec notre style et notre créativité, dans l’optique de surprendre l’auditeur qui connaît l’original, déveiller sa curiosité. Nous avons tenté de trouver une autre façon d’interpréter ces chansons qu’on adore. Parfois de façon plus rock, parfois moins. On ne cherche évidemment pas à faire mieux que les originaux, mais à les interpréter fort différemment afin de susciter l’attention et la surprise du public. 

Le rock est aujourd’hui un patrimoine, à l’instar de la musique classique, qui se doit d’être diffusé, partagé et enrichi, conclut-il ". 

Ils ont été enregistrés à Vinalmont .

Le premier "disque" fin novembre 2017 , c'est "Ode to Billy Joe" .  Sur le site du groupe , Paul Englebert raconte : "C’est une version vitaminée de la chanson « Ode To Billy Joe » de Bobbie Gentry, sortie il y a 50 ans. Bobbie Gentry l’a enregistrée en une heure, le 10 juillet 1967, dans les studios Capitol à Hollywood. Restée quatre semaines à la première place du BillBoard américain, elle y détrôna « All You Need Is Love ». Reprise par de nombreux artistes tel Franck Sinatra ou Ella Fitzgerald, et traduite en français pour Joe Dassin sous le titre« Marie-Jeanne », elle a toujours conservé son rythme mid tempo et syncopé. Nous l’avons jouée en imaginant comment les KinksleWho ou encore Lenny Kravitz l’auraient eux-mêmes interprétée.

Vous pouvez l’écouter sur le  site de "Lara Palmer and The Indian Runners ", ou sur Spotify, Apple Music, iTunes, Amazon, Deezer, Onze Heures, Midi, etc…

Et en ces derniers jours de janvier 2018, c'est "My Fine Lord" qui sort 

lara palmer and the indian runners vinalmont,paul englebert vinalmont sonuma,indian runners,lara palmer,vinalmont

Lara

"My Sweet Lord" + "He's So Fine" = "My Fine Lord"

My Fine Lord , c'est donc la nouvelle production de Paul Englebert : la  chanson est enregistrée rue des Potalles, et le clip  est réalisé également à Vinalmont 

L'histoire de My Sweet Lord 

Novembre 1970, quelques mois après que les Beatles se soient officiellement séparés, George Harrison publie son premier album solo ‘All Things Must Pass’ (un triple album en fait). Le premier single qui en est extrait, ‘My Sweet Lord’, sera l’un des plus grands succès commerciaux de 1971 mais également de la carrière de George Harrison.

Malheureusement, un procès interminable opposera l’ex-Beatle aux éditeurs de la chanson de Ronald Mack ‘He’s So Fine’, un hit de l’année 1963 (quatre semaines d’affilée N°1 au Top 100 américain) interprété par les Chiffons, un groupe féminin originaire de New York. Bien que la chanson de George Harrison fasse, du propre aveu de celui-ci, également référence à l’hymne chrétien ‘Oh Happy Day’, il perdit son procès mais pas son honneur car le juge estima que l’ex-Beatle avait certes plagié mais de manière très probablement involontaire, de façon subconsciente. 


Comble de l’ironie, Allen Klein, dont la probité est douteuse, avait été le manager des Beatles et donc aussi de George Harrison au début de sa carrière solo. Il racheta, en 1978, les droits de ‘He’s so Fine’ espérant ainsi toucher le pactole de la part de son ancien client. Mal lui en a pris, le juge eut vent de la manœuvre et réduisit le montant des dommages et intérêts imposés à Harrison de 1.570.000 $ à 570.000 $. 


C’est finalement Harrisongs Ltd, l’éditeur du catalogue de Harrison qui racheta les droits du morceau ‘He’s So Fine’. Harrison devenant ainsi propriétaire des droits du morceau dont le sien était inspiré.


Il serait évidemment très dommage de réduire le pur chef d’œuvre de Harrison à cette triste histoire juridico-légale alors qu’il s’agit là d’une des plus belles chansons enregistrées, par George Harrison, mais aussi par une multitude d’artistes comme Billy Preston, Andy Williams, Peggy Lee, Johnny Mathis, Edwin Starr, Julio Iglesias, Richie Havens, Boy George, Elton John, Eliott Smith, … pour n’en citer que les plus connus.

                                                       En mode Shooting 

 

Quand la nouvelle version "deux en un"  de Lara Palmer and the Indian Runners réconcilient "My Sweet Lord" et "He's So Fine" pour donner "My Fine Lord" 


Véritable dialogue direct avec Dieu, avec des mots simples qui transcendent toutes les religions et toutes les croyances, My Sweet Lord, cette chanson mystique entre toutes se mélange ici, dans cette version pour le moins originale, un peu iconoclaste mais tout à fait inédite avec, ô sacrilège, le hit style Tamla-Motown des Chiffons qui en était à la source (inconsciente ou subconsciente).

Quand les doo-lang doo-lang doo-lang se mêlent aux Hare Krishna et autres Gurur Brahmā et Gurur Viṣṇur, que les guitares électriques dansantes soul se fondent dans les guitares acoustiques millésimées des Beatles et que les rythmes blacks syncopés de New-York se mélangent aux incantations du sitar et des tablas indiens, la diversité des genres musicaux exprime enfin la diversité des croyances du monde en une nouvelle version vraiment universelle de ce grand classique de George Harrison, ‘le gentil Beatle’.

La superbe voix de Lara Palmer survole ici les admirables mélodies de ces deux hymnes à la fois mythiques et mystiques, à l’histoire mouvementée, et qui désormais n’en font plus qu’une, dans une version dorénavant apaisée et réconciliatrice. Maintenant que les différents protagonistes de cette incroyable saga ne sont plus là, espérons qu’ils apprécieront, de là où ils sont, la réconciliation définitive de ces deux superbes chansons.

Ecoutez My Fine Lord

Vous pouvez écouter la chanson sur le  site de "Lara Palmer and The Indian Runners " ou sur  iTunes notamment: une production "Cosy Garage"de Paul Englebert à la fois batteur , responsable de l'enregistrement , du montage ,du mixage: rien que cela . Gold Fm et Nostalgie ont déjà diffusé les productions de Paul Englebert et de son groupe . Des contacts sont pris avec Classic 21 et la Première entre autres . 

NB: Laura Palmer est un personnage de fiction créé par David Lynch et Mark Frost et apparaissant dans la série Twin Peaks et dans le film Twin Peaks: Fire Walk with Me. Dans la série et dans le film, elle est interprétée par Sheryl Lee, qui joue également Maddy Ferguson, la cousine et sosie de Laura. ..."The Indian  Runners" fait référence aux canards , déjà âgés , qui circulent cahin caha mais toujours avec grâce, dans le jardin d'Anne et de Paul aux Potalles . 

 

Et maintenant...demandez le programme 

Ce 28 janvier , toute le fine équipe répétait dans le "Cosy Garage " de Vinalmont en vue des  prestations en acoustique suivantes 

-le 11 février sur Pacific FM à partir de 19h 

- et à Sombreffe le 18 février (Rock Connections Classic avec Cozy à partir de 17h ). 

Une galerie photos de la répétition ICI 

 

2 nouveaux singles sont prévus , l'un fin mars et le second en mai . 

Ensuite , ce sera le printemps et l'été avec des répétitions pour des concerts "live" prévus à partir de septembre 2018 et la production d'un "vrai " 33 tours  vinyle " . Avis aux amateurs . 

lara palmer and the indian runners vinalmont,paul englebert vinalmont sonuma,indian runners,lara palmer,vinalmont

 Paul Englebert dans ses oeuvres 

Les coordonnées de Paul Englebert , de Lara Palmer et de ses Indian Runners : 

adresse e-mail:   mail@indianrunners.be  ou mail@paulenglebert.be

adresse: rue de Potalles, 7 , 4520 Vinalmont 

 

Ecoutez "la bonne musique " 

Vous pouvez écouter "la bonne musique " du groupe via Spotify 

N'hésitez pas à liker ou à partager les vidéos du groupe

- sur leur site 

- et sur leur page facebook   (qui donne accès à Amazon notamment ) 

 Ode to Billy Joe: Photo Kermode http://kermodephoto.be/

Quelques Bonus ...

 

Le Rock à Vinalmont 

Le Rock à Vinalmont une longue histoire donc ...Qui ne se souvient de Roc'n Co , l'équipe emmenée par Claude Gilson , Luc Gonne, Luc Parmentier , Michel Cleeren, Dominique Monjoie, Yves Gillet, Jean -François Hazette and Co , ceux là même qui ont organisé des concerts plus que mémorables dans la salle "sonorisée" du "Centre Culturel" de  Vinalmont fin des années 90' et qui ont survécu au bug de l'an 2000.

La Sonuma : un site à voir 

Et tant que vous y êtes , allez voir le travail professionnel de Paul Englebert et de ses collègues de  la Sonuma : toutes les anciennes émissions de la RTB ou des radios locales sont visualisables via le site  de la Sonuma : vous vous souvenez de  Strip-tease, du Parapluie des Vedettes à Huy , du Carré à Liège ...avant, d'Arlette Vincent et Marie Laforêt , de Bernard Faure , de... 

90.000 heures d’émissions de Radio, 90.000 heures de programmes TV et 12.000 photos ont été numérisées à ce jour .

Et une nouvelle kiné aux Potalles 

Et , en plus , bientôt aussi ...une présentation ici , sur le blog ,de la nouvelle kinésithérapeute des Potalles, l'épouse de Paul,  Anne de Krahe : les travaux son terminés , le cabinet de kiné est opérationnel. 

 

 

  Lara and the Indian Runners: Photo Kermode http://kermodephoto.be/

Commentaires