vinalmont

William Lambion, de Vinalmont, organise une trocante avec le groupe "Wanze demain"

La trocante se déroulera en marge du salon économique wanzois. 

 

29983445_356963041475518_6867532958336341312_o.jpg

La Trocante, initiée par « Wanze Demain », prend place Salle Catoul le samedi 21/4 de 14h à 19h et le dimanche 22/4 de 14h à 18h ,en partenariat avec le Salon Economique Wanzois consacré à l'habitat . 

La trocante  est dédiée aux objets de décoration maison et jardin, petit mobilier, articles ménagers, plantes, outils et matériaux de construction, en bon état. N'achetez plus, échangez : c'est le leitmotif d'aujourd'hui de l'équipe d' "Après Demain".

Un sac contre une petite auto rouge, une lampe contre un livre, un jeu vidéo contre un panier en osier, un sachet de graines contre une série d’assiettes.

Donnez une seconde vie à vos vêtements, jouets, livres, bibelots, petits électro-ménagers, CD, pièces de vaisselle, tous ces objets en bon état dont vous n'avez plus usage, et qui pourraient profiter à quelqu'un d'autre.

La Trocante est un évènement convivial qui permet d'échanger gratuitement ces objets encore utiles. Offrez ceux qui prennent la poussière chez vous et demandez ce dont vous avez besoin. Evitez le gaspillage et faites-vous plaisir. Gratuitement.


Déposez objets de décoration, maison et jardin, petit mobilier, articles ménagers, plantes, outils et matériaux de construction (sous certaines conditions), en bon état. 5 objets maximum.

INFOS complémentaires:  via mail:   coupolewanze@gmail.com - ou via téléphone:  0475/35 62 69

 

 

Demain Wanze

Le groupe organisateur  "Demain Wanze " (voir le groupe facebook ) est né suite aux travaux au sein de la commission locale de développement durable de Wanze (tout un programme avec en tout cas LOCAL et DURABLE)

.

20160529-cldrBasoha -2001.jpg

Les deux Michel ...Michel Laffut et Michel Gérard 

Outre le vinalmontois des "Doyards du bas" William Lambion et son épouse , le groupe comprend notamment Marie-Paule Chapelle, Virginie Di Notte, Christine Ruyters, Aurélie Ochelen, Lucie Daco,  Pierre Joris-Demy, Michel Laffut, , Nicolas Parent, Michel Gérard.

 Cette commission s'est réunie à de nombreuses reprises pour dégager des pistes sur ce vers quoi Wanze et donc Vinalmont devaient aller lors des 20 prochaines années,  tant au niveau social qu'économique , sociétal ou environnemental . 

Au terme de cette partie "théorique " , une présentation des conclusions   a été organisée:  avec notamment une exposition des travaux et projets concrets au niveau du château à l'horloge à Bas -Oha; et ce  avec la participation de Vinalmontois: Alphonse Pongo (évolution au niveau de l'habitat ) et William Lambion (aspects écologiques et de mobilité) . 

A cette occasion , des extraits du film "Demain " ont été présentés.  

Le film "Demain " montre des exemples d'actions conduites dans le monde liés à une évolution plus respectueuse de la dignité humaine :

-tranformer son quartier en potager et manger "mieux" 

-utiliser de l'électricité renouvelable ou mieux encore: créer une coopérative de production d'électricité renouvelable 

-créer une monnaie complémentaire ou du moins aller vers une banque à la démarche "éthique" 

-mettre l'accent sur la formation avec notamment les écoles alternatives 

- se présenter dans sa commune pour avoir son mot à dire 

- réduire, réutiliser , recycler , réparer , partager 

 

La Coupole "Demain à Wanze" s'est donc constituée "officiellement "après la projection du film "Demain" en septembre 2016. Les citoyens wanzois réunis au sein de cette association ont pour objectif de favoriser la création de lien social, tout en sensibilisant le public à la nécessité d'une consommation durable, solidaire et respectueuse de l'environnement.

 

20160529-cldrBasoha -2036.jpg

A Bas -Oha ...là où les premiers projets ont été présentés 

Des réalisations concrètes 

 
Les citoyens (mot revenu à la mode)  wanzois réunis au sein de ce groupement ont pour objectif de favoriser la création de lien social, tout en sensibilisant le public à la nécessité d'une consommation durable, solidaire et respectueuse de l'environnement.
 
Ils envisagent ainsi de développer des projets tels que
- un Réseau d’Échanges Réciproques de Savoirs (RERS),
- un Système d’Échanges Local (SEL),
- des trocantes,
- la création d’une monnaie locale,
- ou encore de favoriser une transition énergétique durable.
 
Ces initiatives s'ajouteront aux projets "repair café " et "jardin collectif " portés notamment par le Centre Culturel.  
 
TROCANTE
 
Après un galop d'essai à Vinalmont,  des trocantes spécifiques ont et seront orgnisées cette année en variant les thèmes : "les livres" en début d'année et bientôt, après la trocante consacrée à l'habitat ce WE, des trocantes axées "décoration" et  "Noël" .
 

20160529-cldrBasoha -3002.jpg

William, le photographe photographié 

les S.E.L. (Système d’Échanges Local) 

- proposent des échanges de services et de biens 
- ont un but avant tout coopératif, utilitaire et de lien social 
- la valeur des services est proposée par les offreurs ou comptée en heures

Un SEL est un système d’échange de services entre les membres d’un groupe. Chaque membre du SEL propose et demande des services selon ses envies, compétences ou besoins. L’unité de mesure des échanges est souvent le temps (1 heure de piano = 1 heure de plomberie). Le système permet en plus de connaître ses voisins en partageant ses passions et compétences.

les RERS (Réseau d’Échanges Réciproques de Savoirs )

- proposent uniquement des échanges dont le but est l’apprentissage d’un savoir ou savoir faire 
- il n’y a pas de hiérarchie entre les savoirs et ne compte pas les heures à rendre 
- c’est le demandeur qui choisit la manière dont il veut apprendre. 
- leur but est l’éducation  et l’émancipation, en tentant de mettre les savoirs à la portée de tous ceux qui le souhaitent et de développer le désir d’apprendre.

Nous possédons chacun des connaissances ou des talents. Coudre un bouton, parler espagnol, tapisser, jouer de la guitare… Dans les RErS , vous partagez vos savoirs. Et vous profitez aussi de ceux des autres !

 

Tous les membres adhèrent à une charte, formulent au moins une offre et une demande de savoirs. Ensuite, il existe plusieurs façons de mettre en relation ces offres et demandes propres à chaque RES. Une partie des RES fonctionnent avec un animateur/coordinateur et avec un espace d’échange et d’animation.

Au-delà de l’échange de bien ou de service, l’échange de savoir offre une réelle valeur ajoutée, quelque chose d’insaisissable, d’impalpable et pourtant si souvent indispensable: le savoir-faire de chacun d’entre nous.

 

 

20160529-cldrBasoha -2019.jpg

RERS  ... Alphonse , pour un habitat revisité ...il n'est jamais trop tôt ...

La monnaie locale 

Pierre Joris -Demy a proposé de mettre en place le Val'Heureux , une monnaie locale , une monnaie complémentaire de la monnaie officielle, l'euro. 

Une monnaie locale ne peut être utilisée que sur un territoire restreint  et ne concerne qu’un éventail réduit de biens et services.  On ne peut payer avec la monnaie locale que certaines marchandises.

La monnaie locale sert en général à développer l'économie locale en favorisant le commerce et la production de proximité. Par exemple, il n'est pas possible d'utiliser une monnaie locale dans un supermarché ou un hypermarché. La monnaie locale peut également servir à développer des projets solidaires.

Il n'est pas possible de déposer de la monnaie locale sur un compte en banque.

 

 20160529-cldrBasoha -2041.jpg

Une bière = 3 Valeureux . Pierre Joris -Demy , le compagnon d'Aurore Kockelmans , promoteur d'une monnaie locale 

 

Commentaires