vinalmont

wanzoul - Page 3

  • L'amour de l' Afrique , l'amour de l'art : ces deux amours étaient réunis à Wanzoul ces samedi et dimanche

     Merci à Nicole et Jean – Marie Vandenabeele de nous faire partager leur passion

     

    201700617-vandenabeeleafrique-lr -8.jpg

    Adama Gandema , l'artiste du Burkina Faso

    Nicole et Jean-Marie Vandenabeele sont des amoureux de l'Afrique . Ils ont fait découvrir ce continent à Wanzoul ce WE en invitant des artistes qui partagent cette passion pour l'Afrique .

    On a rencontré ces passionnés dans le grand jardin de Nicole à Wanzoul , un jardin devenu une salle d'exposition à ciel ouvert , où les sculptures trouvent subtilement leur place , où l'Afrique s'impose tout en douceur , avec finesse dans la nature wanzouloise . Deux africains de l'ethnie Massaï courent sur le mur d'enceinte de chez Nicole , de jeunes femmes du Burkina puisent l'eau dans son jardin .

    Au fonds de la propriété de la famille Vandenabeele , c'est Adama Gandema , le bronzier du Burkina Faso , qui est à la manœuvre . Il faudra bien toute la journée pour qu'il crée trois nouvelles œuvres . Chaque pièce est unique . Adama explique le lent processus avec enthousiasme

    « Le modèle à produire est façonné en cire puis recouvert d'argile mélangé à du crottin de cheval (le moule). Pendant la cuisson, la cire fond et s'échappe par des trous (« évents ») qu'on a aménagés dans le moule. Le métal en fusion est alors versé dans le moule où il occupe la place laissée libre par la cire. Après refroidissement, on casse le moule (pièce unique) pour extraire l'objet fondu. On ne peut donc couler qu'un seul exemplaire de chaque modèle avec cette technique.

    L'objet démoulé peut alors être repris pour le limer, le marteler, le recuire si nécessaire. Ensuite, on peut décorer l'objet en le gravant, le ciselant ou l'émaillant. 

    Quant à la patine (couleur), elle est donnée par un travail important à partir d’acides et de bases qui servent d’oxydant aux différents métaux qui entrent dans la composition de l’alliage bronze.

    Les bronzes sont, pour la plupart, composés de plus de 60 % de cuivre (qui peut aller jusqu'à avoisiner les 95 %1) et d'une proportion variable, non seulement d'étain, mais aussi d'aluminium, de plomb, de béryllium, de manganèse et de tungstène, ainsi qu'accessoirement de silicium et de phosphore, mais pas de zinc en quantité notable (ne pas confondre avec le laiton, dont le terme anglais brass est souvent traduit par bronze). »

    La galerie photos ICI (il y a plusieurs pages de photos ; cliquez sur le second icône sur la bannière au dessus à droite pour voir l'image en plus grand ) vous montrera la cire et les modèles  en cire , le moule, le four , des objets non décorés et enfin des oeuvres terminées .

    Pour Adama , c'est la première rencontre avec la Belgique , mais pas avec Nicole et Jean -Marie avec lesquels il collabore depuis longtemps déjà . Adama n'a que 39 ans mais il a déjà une fameuse expérience et une renommée qui lui ont permis d'une part d'être invité à animer de multiples stages de travail du bronze en France et aux Pays-Bas et ce depuis 2004, d'autre part d'exposer partout notamment au Sénégal où il est très connu .

    201700617-vandenabeeleafrique-lr -10.jpg

    Modèles en cire , moules et oeuvres terminées : un long cycle

    Les sculptures d'Adama, vous pourrez toujours en découvrir par l'entremise de Nicole et Jean -Marie Vandenabeele (coordonnées en fin de note ) . Au Burkina (il habite à Ouagadougou au centre du pays ) , Adama travaille avec une équipe de 6 personnes

    Le four au gaz utilisé à Wanzoul par Adama , c'est le four d'une artiste de chez nous , Christine Renard , elle même créatrice de bijoux en bronze , chez elle, à Poulseur .

    A Poulseur , elle n'y est pas vraiment souvent, souvent . Elle ne rate aucune occasion de se rendre en Afrique où se situent tous ses amours : les pierres précieuses , les volcans , le désert et bien sûr le travail artisanal des métaux (bronze et argent via la cire coulée ). Ces techniques de fabrication de bijoux notamment , elle les a apprises dès 1993 au Burkina Faso. Christine crée donc, à partir de cette technique, de magnifiques bijoux .

    Christine , c'est aussi donc une passionnée du Maroc, du Mali ou de l'Ethiopie, pays où elle trouve l'inspiration quand elle peint des  aquarelles représentant les paysages désertiques , sulfureux , plein de couleurs et de mouvements du Danakil : le lac de lave bouillonnant de l’Erta Ale est un phénomène rare ; le spectacle qu’offre le volcan Dallol est lui tout simplement unique : cristallisations multicolores, mares d’acides vert fluo, geysers jaunes ou encore noirs se forment à la saison sèche et disparaîtrons à la saison des pluies. Lac de lave et volcan font rêvé Christine et ne sont sans doute pas pour rien pour son intérêt pour les mystères des fours de fusion .

    Ses carnets de voyage au Danakil et dans les pays africains sont de véritables petits chefs d'oeuvre dont deux ont déjà été édités (voir exemples de dessins dans la galerie photos )

    201700617-vandenabeeleafrique-lr -4.jpg

    Christine Renard , peintre et sculpteur 

    N'hésitez pas à visiter son site qui rend compte de son très beau travail de peintre , dessinatrice et sculpteur : www.christine-renard.eu

     

    Catherine VERSCHURE  , c'est un talent en devenir . Si son métier , c'est la pharmacie (à Statte ) , sa passion , c'est la sculpture en terre cuite (argile ), une technique dans laquellle elle excelle , une pratique , une drogue (dirait la pharmacienne) qui lui permet de s'évader . Elève de Patricia Coenaerts à Corroy-le-Grand , Catherine expose à Wanzoul des sculptures d'inspiration africaine . Mais ce n'est pas le seul thème qui inspire l'Antheitoise dont les expos , que ce soit à Statte ou lors des  « Parcours d'artistes »  à Corroy, ont convaincu tout le monde. Catherine a une page facebook . Voyez aussi ses sculptures au sein de la galerie des photos ICI . (il y a plusieurs pages ; cliquez sur la seconde icône dans la bannière au dessus à droite pour voir l'image en plus grand )

     201700617-vandenabeeleafrique-lr -65.jpg

    Catherine Verschure présente  ses sculptures 

    Mais , surprise , il y avait encore une créatrice  : Nicole elle-même, qui présentait notamment de somptueux bijoux ethniques . Ceux ci côtoyaient le bel artisanat , tout en couleur , réalisé par différentes coopératives de femmes du Kenya et du Rwanda. (voir aussi plus de photos via la galerie photos )

    Un pourcentage des bénéfice des ventes du W-E sera versé à l'association APECOS RWANDA qui s'occupe d'enfants orphelins du sida au RWANDA. Nicole et Jean-Marie Vandenabeele sont partenaires de cette association

    Celle ci était bien représentée à Wanzoul samedi et dimanche avec notamment sa responsable Véronique Coomans de Brachène qui présentait confitures et tartes (rien que les photos de la galerie photos vous mettent l'eau à la bouche . Un délice ). Pour en savoir plus sur Apecos et savoir comment participer à l'action Rwanda, consulter le site www.apecosrwanda.be . Les coordonnées de Véronique : tél 02 567 17 38 GSM : 0493 17 00 89 mail : verocoomans@gmail.com

    201700617-vandenabeeleafrique-lr -95.jpg

    Nicole Vandenabeele et ses amies 

     

    Pour prendre contact avec Jean-Marie et Nicole VANDENABEELE:

    Adresse: 63, rue de Wanzoul  B-4520 WANZE (VINALMONT)

    TEL : 0496/35 23 83 ou 0479/92 08 23

    ambre.ethnic@gmail.com

     

     

  • Les nouvelles sculptures en pierre de taille de Vinalmont et de Wanzoul viennent d'être installées

    Les 3 grâces de calcaire

     

    sculptures pierre de taille roua vinalmont,wanzoul,qualité village vinalmont,adrien panier,mathurin van den bogaerde,léon  kockelmans,michel dethier wanzoul,roua daniel goffin,dialogue sculpture

    Mise en place de la sculpture d'Adrien Panier dans la bonne humeur rue Doyards 

     

    Ding , ding , ding , les coups de maillet sur les burins résonnent dans tout le Roua et même jusqu'à Wanzoul...Le Roua , Wanzoul sont pays de carriers . Plus de 200 ouvriers  travaillaient dans les expoitations du Roua au début des années 1900...

    Actuellement , l'activité du travail de la pierre de taille existe toujours au Roua mais à une échelle réduite, au niveau de la Carrière de Vinalmont

    Qualité -Village Vinalmont -Wanzoul -Roua souhaite préserver le souvenir de cette activité d'artiste de la pierre et mettre en valeur la qualité de la pierre calcaire du Roua , cette pierre qui a servi à construire bon nombre de maisons du village mais aussi des bâtiments plus importants comme la gare centrale d'Anvers , le Palais du Congrès - L'Albertine - à Bruxelles, ou encore le palais des Congrès à Liège. 

    Une première sculpture due à Vincent Rousseau ,baptisée "Dialogue", a été installée au Roua en 2011 déjà . 

    Le projet, qui vient d'aboutir avec la mise en en place de deux nouvelles sculptures, concerne deux oeuvres dues à de jeunes sculpteurs qui ont réalisé leurs études à l'ESA St Luc  à Liège . Leurs sculptures ont été installées l'une à Wanzoul  et l'autre à Vinalmont . La matière brute vient bien sûr du Roua , de la carrière de Vinalmont.

    sculptures pierre de taille roua vinalmont,wanzoul,qualité village vinalmont,adrien panier,mathurin van den bogaerde,léon  kockelmans,michel dethier wanzoul,roua daniel goffin,dialogue sculpture

    La sculpture de Mathurin Van Den Bogaerde , devant la chapelle de Wanzou

    La première oeuvre, qui peut être vue près de la chapelle de Wanzoul et qui est due à Mathurin Van Den Bogaerde,  rappelle les tours de refroidissement de la centrale dont l'on voit le panache au centre de la vallée,  à partir de Vinalmont comme à partir de Wanzoul (voir notre note précédente ICI)

    La deuxième sculpture, celle d'Adrien Panier, est moins figurative: elle joue avec les ombres et les lumières qui évoluent tout au long de la journée au gré du vent , du soleil avec une vue sur la vallée: elle a donc bien trouvé sa place sur l'accotement de la rue des Doyards à Vinalmont chez Paulette Joiret près de chez M. Princen  en face de la propriété de M. et Mme Davagle-Pirard et de M. Pierre Omalsky , le gardien des lieux.

    sculptures pierre de taille roua vinalmont,wanzoul,qualité village vinalmont,adrien panier,mathurin van den bogaerde,léon  kockelmans,michel dethier wanzoul,roua daniel goffin,dialogue sculpture

    La sculpture d'Adrien Panier installée rue des Doyards 

    Les 2 sculptures ont été choisies , vous vous en rappelez , parmi 11 propositions d'artistes sur base des votes des Vinalmontois ,et de l'avis d'un jury d'experts composé du sculpteur Franco D’Anna de Moha , du photographe Jacky Lecouturier, du sculpteur Vincent Dubois coordinateur de « L’Atelier » du village de Les Avins et des professeurs de St Luc Liège .Les thèmes étaient pour Wanzoul " Pierre et campagne" et pour Vinalmont "Vignoble, vallée, vent, tram".

    Eh bien , les choix des experts étaient en concordance avec les votes des villageois !

     

    Félicitations aux sculpteurs , merci à M. Halleux, professeur à la section sculpture de Saint Luc Liège , à Mme Bénédicte Lovinfosse de "Qualité Village Wallonie" , aux « chefs de projet » de "Qualité Village Vinalmont -Wanzoul -Roua" ,  Léon Kockelmans et Dany Goffin, et dans la dernière ligne droite à Philippe Legrand et à M Jérôme  qui s'est chargé de la construction des socles . 

     

    Les photos de l'installation de la sculpture de Mathurin près de la chapelle de Wanzoul ICI    via vinalmont.be . Cliquez sur le second icône sur la bannière à droite pour voir la photo en plus grand et cliquez encore sur la photo pour voir en plus grand encore

    Les photos de la mise en place de l'oeuvre d'Adrien Panier rue Doyards ICI    via vinalmont.be . Cliquez sur le second icône sur la bannière à droite pour voir la photo en plus grand et cliquez encore sur la photo pour voir en plus grand encore . 

    Le site "nostalgie Vinalmont" met à l'honneur les carriers comme M Voz ICI . 

     

    Merci aussi à Qualité-Village Wallonie dont nous ne pouvons que vous conseiller de consulter le site et la page facebook 

    Tous vos commentaires sont les bienvenus  par le biais de l'encart "commentaires " en bas de note 

    sculptures pierre de taille roua vinalmont,wanzoul,qualité village vinalmont,adrien panier,mathurin van den bogaerde,léon  kockelmans,michel dethier wanzoul,roua daniel goffin,dialogue sculpture


    Léon Kockelmans et le professeur de Saint Luc Liège Louis Halleux : on ne rigole pas avec ces choses là : c'est de la pierre de Vinalmont 

     

  • Le jardin du château de Wanzoul exceptionnellement ouvert ce dimanche 4 juin

    Une occasion de découvrir ou redécouvrir un environnement magnifique et paisible 
     jardin propriété m et mme jolly,jardins ouverts wanzoul,wanzoul
     
     
    Dans le cadre de l’association Jardins Ouverts de Belgique (http://www.jardinsouverts.be), Monsieur et Madame Jolly ouvrent le jardin du château de Wanzoul aux amateurs ce dimanche 4 juin de 9 à 18h. (Comme chaque année, le premier dimanche de juin)
    Une entrée de 2€ (merci de prévoir la monnaie exacte) est demandée par visiteur adulte au profit de l’ASBL Ecole Saint Martin d’Antheit.
    L’entrée se fait par le porche du 70 rue de Wanzoul.
     
     

    jardin propriété m et mme jolly,jardins ouverts wanzoul,wanzoul

    Il s'agit d'un jardin paysager (2 ha) créé entre 1993 et 1998 par l’architecte de jardins wanzoulois Laurent TELLIER. Le jardin s’articule autour de la vue sur la vallée de la Meuse. Dans la cour arrière, un jeu de haies de hauteurs et d’essences différentes autour d’un parterre de Geranium renardii. Une statue de Mady ADRIEN encadrée par un if centenaire vous surprendra lors de votre promenade. Une magnifique perspective a été créée par une allée de tilleuls argentés.
    Ce jardin est en continuelle évolution. En 2008, Emmanuel d’HENNEZEL, architecte et historien de l’Art du jardin, a rénové l’ancien potager en s’inspirant de la Renaissance. Quatre pavillons en fer forgé soutenant des charmes et des rosiers odorants ont été disposés aux angles. 

    jardin propriété m et mme jolly,jardins ouverts wanzoul,wanzoul

     jardin propriété m et mme jolly,jardins ouverts wanzoul,wanzoul

     
     
  • Le nouveau comité des Spiteux de Vinalmont fait déjà des étincelles

     Les Spiteux organisent un feu d'artifice le samedi de la fête à Wanzoul

     

    20161210-noelfourneau-lr-63.jpg

     

    Les « ohhh » , »ohhh » vont fuser le samedi 24 juin à 22h30 à Wanzoul lors de la fête .

    Le tout nouveau comité des Spiteux innove cette année en demandant à l'Etincelle de Huy de programmer un feu d'artifice à partir de la prairie à l'arrière du terrain de la fête , rue de Wanzoul , en face du no 68.

    Ce feu d'artifice , c'est une idée de Jean – Luc Dethier qui organise depuis 20 ans la corrida de Wanzoul . Un fameux bail pour le bout en train de la rue des Potalles . Corrida parce qu 'au départ , le jogging se disputait via 3 boucles avec un parcours arpentant la rue de Fumal , la Rue Rouvreux , la rue des Carières , les ruelles , la Havée et le parc du château .

    Fin des années 80, quand le jogging n'était pas encore à la mode , que « Je cours pour ma forme » était encore inconnu , Jean -Luc , au feeling bien connu , Jean -Luc , qui faisait partie du club de coureurs des joyeux Vico de Marchin et qui avait participé au marathon de Huy , a donc organisé à Wanzoul la 1ère corrida . Un événement qui est devenu un must .

    L'organisation sans faille de Jean -Luc a amené de plus en plus de concurrents : de moins de 100 participants , on est passé à 600 joggeurs ces dernières années avec 4 courses : 2 pour les enfants , un 5 kms et un 10 kms . Wanzoul est une des manches les plus courues du Challenge Hesbignon .

    Cette année , pour le 20ième anniversaire , Jean – Luc et son équipe (dont toujours ses copains de Vico, ses voisins , ses amis et membres des Spiteux ) ont donc prévu un feu d'artifice mais aussi l'organisation d'un trail . A ce niveau , Jean -Luc a été poussé – très fort -dans le dos par sa fille , Célia , qui en sera à Wanzoul à son 20ième trail depuis le début de l'année :20 ième anniversaire oblige...

    Préinscriptions souhaitées aux joggings et trails :

    • via le site du challenge hesbignon www.challenghesbignon.be pour les 5 et les 10 kms

    • en versant 6 € sur le compte BE90 7320 4372 5732 avant le 20 juin pour le semi-marathon nature (trail) avec la mention trail+votre nom  

    • pas de préinscription pour les courses enfants

     Renseignements : Jean-Luc Dethier : 085/231936 – 0499/984209 ou www.vinalmont.be

     

    Revenons à notre feu d'artifice qui aura lieu , après la distribution des prix des joggings , à 22h30 derrière le châpiteau donc (Les habitants du centre de Wanzoul devront donc s'attendre à des bruits inhabituels)

    L'Etincelle qui a été choisi pour lancer ce feu d'artifice a un longue expérience dans le domaine et offre toujours un spectacle remarquable

    La soirée dansante sera déjà bien en train à ce moment : elle sera animée par le génial DJ Tawfik sous le chapiteau de la fête foraine : et ce dès 22h00

     

    Et si vous voulez en savoir plus

     Voici Le programme des joggings organisés par les Spiteux via Vinalmont.be ICI

    Et demain la présentation du nouveau comité des Spiteux et des prochains stages projetés par Marie Bal

    Et après demain , le programme du barbecue du dimanche midi préparé par ces mêmes Spiteux

     

    20161210-noelfourneau-lr-77.jpg

  • Et hop, un p'tit tour du village avec Philippe Vauchel , le comédien metteur en scène de Vinalmont

     

    Début de la fête de Wanzoul pleine de convivialité et d'amour 

    20170624-vauchel-affiche6pt-recto.jpg

    « Ce vendredi 23 juin à Wanzoul , grand spectacle de Philippe Vauchel au château » : Philippe n'est pas d'accord, mais pas du tout d'accord avec ce titre de notre affiche . Tout en douceur mais avec force gestes , en ...3 heures tout au plus , il nous explique qu'il veut un environnement intimiste et que malgré la grandeur sublime de la cour du château , il préfère le bon vieux chapiteau sur le terrain de la fête . Il faut dire que Philippe est renommé notamment pour ses spectacles « en appartement » , ses spectacles « tupperware » : un de ses amis invitent 20 personnes chez lui et Philippe assure la suite.

    Philippe ne veut pas non plus entendre parler d'un spectacle DE Philippe Vauchel . Philippe se veut un passeur  d'émotions: il ne veut pas d'un spectacle mais bien une grande veillée , une "vesprée" comme disaient nos grands parents qui passaient les soirées d'été sur le banc devant la maison .

    Philippe veut reprendre le concept . Lors des soirées d'antan , l'un ou l'autre poussait la chansonnette : Philippe a donc invité pour le 23 juin les musiciens et chanteurs du Pont de Soleil et de la rue Dejardin . Lors de soirées entre voisins , on racontait des blagues , on se rappelait les bons moments de la journée ou de toute une vie . Le 23 juin , Philippe rassemblera donc autour de lui et de son ami musicien Didier Laloy , des conteurs du village et on présentera même des dias reprenant les meilleurs moments des fêtes à Wanzoul depuis des temps immémoriaux .

    Et comme on ne terminait jamais la soirée sans prendre un petit verre , Philippe fera partager des spécialités locales entre tous les participants . Quelles spécialités : on ne vous le dira pas : surprise .

    En fin de soirée , sur les bancs du village , les esprits s'échauffaient et on devisait sur ces malotrus de Wanzoul et ces bandits de Vinalmont suivant qu'on était assis rue Albert 1er ou rue de Wanzoul . Philippe ne pourra pas éviter de parler des gueguerres locales . Mais il le fera avec les enfants pour ne pas avoir de morts sur la conscience  et parce que sans enfants , pas de veillée ni hier , ni aujourd'hui

    Et quand on ne voyait plus clair , que la nuit tombait , sur les bancs, on philosophait sur la vie , sur la mort , de l'amour .

    La vie , la mort , l'amour Philippe nous en parlera 

    De l'amour parce que c'est par par amour que cet ardennais est devenu vinalmontois .L'amour , il en parle sur tous les tons : de la naissance à la mort ,notre seule certitude , en riant , en pleurant et surtout ..."en hurlant" comme le disait déjà Philippe à Mireille Cavalier en 2010 pour Di Nos Costé . Philippe  hurle son humanité afin que nous écoutions nos propres émotions . Toujours avec humour et un peu de folie . Et de citer Oscar Wilde : « Nous avons besoin de ce petit grain de folie qui nous aide à rendre la  réalité supportable »

    Soyez donc fou ..Venez entendre Philippe , l'écouter: vous sentirez en vous sourdre une rumeur et l'amour vous envahir 

    Pratiquement ,

    - le 23 juin à 19h30 rue de Wanzoul , en face du no 68 à 4520 Wanzoul: "Et hop ...un p'tit tour du village" 

    - réservation en versant 8 euros par "adulte" (+12 ans) sur le compte de Qualité Village suivant :

    BE 59 36 30 98 26 93 26   et en indiquant votre nom , le nombre de places désirées et la mention "Vauchel" (nb: 10 euros le jour même)

    Et si vous voulez en savoir plus un peu plus sur la carrière de Philippe, qui n'a pas de site internet , vous pouvez revoir la note du blog et du site de Vinalmont en cliquant ICI

     20170624-vauchel-affiche6-pt-verso_ok.jpg

     

  • Le Wanzoulois Philippe Legrand et le Fitty One Huy vous invitent au concert de Fortem Rosas

     

    Le samedi 17 juin à 20 h à Amay 

    @fficheFortemRosas.jpg

    Philippe Legrand , l'architecte wanzoulois, secrétaire  du FIFTY-ONE Club de Huy, vous invite à assister au Concert du groupe FORTEM ROSAS, organisé le  samedi 17 juin prochain à 20 heures au Centre Culturel d'AMAY, au profit du Home "L'Espoir" de Couthuin .

    Pour ceux qui ne connaissent pas encore FORTEM ROSAS, sachez que c'est le nom du groupe musical & vocal fondé par Yohan EVRARD et François LEGRAND, qui a déjà réalisé 2 CD.

    Historique:

    Fortem Rosas est l’union belge de deux passionnés de musique originaires de Huy. 
    Munis d’harmonies solides de voix et de guitares, l’union tente d’amener une approche différente, « à la belge », de la chanson française contemporaine avec un côté rock électronique inédit.

    Influences éclectiques, textes engagés en français empreints de douceur et de mélancolie, autodérision et force; tout ce mélange multi-générationnel en couleurs donne à ce groupe une originalité musicale sincère et solide.

    Le groupe sera accompagné de 3 nouveaux musiciens.

    En première partie: SENDAK, qui nous vient du nord de la France.

     

    AMBIANCE ASSUREE !

    Bar à l'entr'acte ...

     

    Une organisation destinée à promouvoir ce groupe original et à soutenir le service à la communauté du Fifty One .

     

    Philippe espère vous y retrouver très nombreux ...

     

    Infos : Philippe LEGRAND

    Rue de Wanzoul 88

    4520 - VINALMONT

    085 / 23 23 01 - 0474 / 553 225 (ou 0498 085 869)

    legrandarchitecte20@gmail.com

    www.philippe-legrand-architecte.be

     

     

  • L'étonnante rencontre de deux Vinalmontois , Léonard Pongo et Nicolas Jolly, dans le cadre d'un projet humanitaire atypique

     Centre de recherche en art et inégalités économiques : deux concepts totalement différents sauf pour nos 2 Vinalmontois

     

     18193229_1289623444424332_2731364190748062688_o.jpg

     Nicolas Jolly récupère une oeuvre d'art en chocolat d'un artiste congolais : la sculpture revient d'une exposition qui a parcouru  le monde (photo Chirac Kawusu)

    Le Wanzoulois Nicolas Jolly est Research Coordinator au sein de l' Institute for Human Activities (IHA) . Cet institut est un projet de recherche initié par Renzo Martens, un artiste néerlandais réputé . L’objectif de l’Institut est de démontrer que l’art qui critique les inégalités mondiales peut amener à leur dépassement. Non sur le plan symbolique, mais bien sur le plan matériel. Depuis 2014, l’Institut collabore avec le Cercle d’Art des Travailleurs de Plantation Congolaise (CATPC).

    Dans ce cadre , l'institut de Nicolas Jolly a fondé un Centre de Recherche au Congo (point d'ancrage Lusanga) mais l'institut a pour pour ambition de rayonner aussi au delà à travers l’organisation d’expositions, de conférences,  en incitant à la réflexion critique.

    L'’Institut œuvre à la distribution à l’échelle mondiale des œuvres d’art créées avec le Cercle d'art des travailleurs congolais . Le produit des ventes est intégralement reversé aux artistes et leurs familles, ainsi qu’à des projets communautaires à Lusanga. Les photos de Léonard Pongo et de ses collègues montrent notamment des oeuvres magnifiques produites symboliquement en chocolat par les artistes africains, oeuvres qui ont fait le tour du monde avant de revenir au Congo pour le grand jour

    Le grand jour 

     

    18216609_1289623091091034_3087956446457210294_o.jpg

     

    La fête bat son plein après l'exposition et l'inauguration du "White Cube" (photo Léonard Pongo) 

     

    Car le projet s'est donc spécifiquement concrétisé ce dernier mois par l'implantation d'un véritable musée – centre de recherche, « le White Cube  », qui  est érigé en pleine brousse de Lusanga (voir la galerie photos), symboliquement sur le site d’une ancienne usine d'exploitation d'huile de palme d'Unilever (Leverville), pour indiquer le projet de battre en brèche le trajet historique original.

    L' ancienne plantation est donc modernisée grâce à la vente d’œuvres d’art des membres du Cercle d’Art des Travailleurs de Plantation Congolaise . Les revenus de ces ventes revenus contribuent aussi financement des activités d' agroforesterie de la plantation.

    Ce métissage entre l’art et l’agriculture devient ainsi une marque déposée du Cercle d’Art des Travailleurs de Plantation Congolaise  qui lui permet de diversifier les cultures dans la plantation. Dans celle-ci, on y trouve la canne à sucre, l’ananas, le cacao, les palmiers améliorés...

    L'événement a fait l'objet de différentes festivités et expositions qui ont été immortalisés par Léonard Pongo , le photographe Vinalmontois très impliqué dans la mise en exergue de la richesse de la culture et des traditions congolaises (voir notamment nos notes précédentes sur le travail de Léonard – note 1 -note 2note 3)

    Ces photos de Léonard se retrouvent dans une publication remarquable de 456 pages éditée par Eva Barois De Caevel et Els Roelandt avec notamment des textes de de René Ngongo et Renzo Martens

    L'édition est bilingue (français / anglais) ; 15 x 21,5 cm (broché) et est vendu au prix de 28 euros (ISBN : 978-3-95679-310-3   EAN : 9783956793103)

    Distributeur :  les presses du réel via le lien    http://www.lespressesdureel.com/EN/ouvrage.php?id=5425&menu=1

    Une galerie des photos de Léonard Pongo et de ses amis ICI

     

     Newsitem-3-—-cover-book-1.jpg

     

    La publication du collectif congolais avec toutes les photos de Léonard Pongo 

  • Trois membres fondatrices des Spiteux de Vinalmont , 3 présidentes aussi , quittent leur fonction en douceur

    Elles seront encore là pour l'organisation du grand barbecue de la fête à Wanzoul le 25 juin

     

     

    20120623-repasjeux-2000-yv087.jpg

     Marie -Françoise : elle vient du Roua, le plus beau quartier du village ,  et en est fière 

     

    Christiane Lenaerts , Michelle Geerts et Marie -Françoise Goffin ont été successivement présidentes des Spiteux , le club gymnique de Vinalmont qui a été créé en 1979 à leur initiative . Elles sont , à l'époque, en 1979 donc, parmi les jeunes mamans qui se retrouvent à la sortie de l'école de Vinalmont, papotent et partagent notamment leur préoccupation de garder la forme. C'est ainsi qu'est née l'idée de créer un cours de gymnastique pour dames.(nous avons retracé l'historique des Spiteux au moment du départ en tant que monitrice de Bernadette Kockelmans il y a quelques mois via 3 notes : note 1-note 2-note 3).

    On trouve donc parmi les mamans : Marie-Françoise Goffin, Christiane Lenaerts, Michelle Geerts mais aussi Chantal Comanne, Christiane Luten, Paulette Rihon, Francine Bruaut, , Murielle Gonne, Christiane Englebert et Isabelle Francois qui devient la première présidente du comité en formation. Viendront très vite s'ajouter Fabienne Stasse, Sissi Debras, Bernadette Kockelmans-Fiasse, Bernadette Parmentier-Pirson  et un peu plus tard les hommes (Jean-Luc Dethier et Louis Maréchal)

    Très vite , le succès rencontré par le projet du cours "dames" amène le comité à ouvrir l'année suivante, en 1980, une section enfants.

    Marie-Françoise Goffin, prof de gym à l'école du Val Notre Dame à Antheit, sera le premier prof des Spiteux aussi bien pour les enfants que pour les dames. Où ? déjà à la salle Delbrouck qui, à cette époque, s'appelle le "Foyer culturel". Quand le "comité" cherche un nom pour le club, c'est Alphonse Pongo qui propose : "les Spiteux". Alphonse relooke aussi le premier logo dessiné par Isabelle François.

    Christiane Lenaerts sera alors présidente pendant 7 ans. Elle amène son calme, sa sérénité , son expérience pédagogique ...Elle amène aussi Charles qui deviendra un pilier de l'équipe « hommes »  des Spiteux et un brillant organisateur , notamment de la promenade automnale du club, une balade devenue, au fil des années, une institution, un événement incontournable.

    charles2000.jpg

    Christiane et Charles Lenaerts : un duo toujours gagnant 

    En 1987, sous la présidence de Christiane , le club compte plus d'une soixantaine de membres. Les moniteurs sont Bernadette Kockelmans mais aussi Kim Grusenmeyer et Xavier Lechanteur. On parle d'une section "hommes" qui sera finalement créée en 1989 au sein des Spiteux. Un des premiers moniteurs est Alexis Dubois. Lui succéderont Xavier Lechanteur et bientôt Louis Maréchal,le kiné-ostéopathe pour qui la convivialité entre participants est primordiale.(NB : Jean-François Cloux et Francois Bauwens prendront par la suite la relève).

    Michelle Geerts, l'épouse de Karel , prend bientôt le relais et devient donc présidente . Michelle , c'est l'instit toujours à l'écoute des enfants comme elle le sera de ses petits – enfants (voir la photo ) , la boute en train aussi , la convivialité faite femme et tout cela sans jamais hésiter à mettre la main à la pâte.

     

    20140622-diablesrouges002.jpg

    Les Spiteux champions avec Michelle et Karel 

    C'est notamment sous son égide qu'en 1991, le dimanche de la fête à Wanzoul, on organise la course VTT du Pont de Soleil avec notamment , comme participants, bon nombre de Spiteux  

    1995: Marie -Françoise Goffin prend le poste de responsable du club.

    Christiane , Michelle, Sissi Debras, Pascal De Toffoli (qui s'occupe des "grands" enfants ), Eugène Kockelmans, Louis Maréchal, Marie Raison, Marianne Tellier font aussi, à ce moment, partie du comité.

    Bernadette Kockelmans se concentre sur les cours pour enfants ( 58 enfants répartis en 4 groupes). 2 cours pour dames sont donnés, le jeudi matin et le mardi soir,sous la conduite de Nathalie. Un essai avec les 3X20 ne s'est pas révélé concluant.  

    En avril 95, c'est la fête du club avec des démonstrations des différentes catégories de gymnastes. Le thème, les continents : il faut élargir ses horizons...
    Et en juin, lors de la fête à Wanzoul, les Spiteux organisent des course de rollers, des rencontres de netball et de volley-ball et même un mur d'escalade.

    Marie -Françoise ne savait pas à l'époque qu'elle était partie pour un bail de 22 ans comme présidente :22 ans, pas moins .

    SPI_5815.jpg

     

    Marie-Françoise ,c'est un dynamisme de tous les instants . Elle a une solution à tout . Quand on ne sait pas , on entend « Beh , demande à Fèfeille  ».

    « Fèfeille  » comme l'appelle Dany, son mari . Dany qui est mis à contribution pour chaque organisation jurant à chaque fois qu'on ne l'y reprendrait plus , que dorénavant ses moutons auraient la priorité. Rien n'y fait . Le chiens aboient , la caravane passe .

    «Il faut avancer » s'entend -il dire .

    Avancer , toujours avancer : Sissi Debras se souvient que « faire les courses » s'apparentait avec Marie- Françoise à un rallye de vitesse : « Mon caddie, dit Sissi, avait bien du mal à suivre la charrette de Marie- Françoise qui s'arrêtait à peine aux stands du Colruyt. On avait l'impression que les marchandises volaient et atterrissaient dans un caddie jamais à l'arrêt . Une vraie bande dessinée .

    D'autant plus , qu'originaire d'une grande ferme du Condroz , Marie -Françoise n'aimait déjà pas trop les grands magasins. Pour le barbecue de la fête , pour le rallye , la viande devait provenir directement de la ferme , et les pâtisseries étaient faites « maison » bien sûr .

    Jean-Luc Dethier , le champion de l'organisation des joggings , le blagueur impénitent, raconte qu'il a bien vite compris qu'avec Marie -Françoise , même lui n'aurait jamais le dernier mot et qu'en tout cas, il ne s'agissait pas de jeter l'argent par les fenêtres .  "J'ai appris beaucoup avec Marie -Françoise conclut-il tout sourire ".

    Marie - Françoise comptait aussi sur ses enfants (Mélanie, François, Catherine, Thibault) pour venir en aide aux Spiteux en plus d'en être des membres émérites. Ainsi , Catherine , qui travaille à Paris, a joué à deux reprises l'hôtesse d'accueil des Spiteux venus de leur campagne dans la ville-lumière pour une excursion peu commune : une balade en vélo gastronomique en pleine ville . Tout un programme . Ils ne doutent de rien les Spiteux.

    Et quand François , le fils photographe , est venu au Foyer Culturel de Vinalmont, faire une conférence, photos à l'appui , sur le vie très difficile de certains au Burkina Faso , Marie -Françoise a compris le message tout de suite  : au diable l'avarice : cela en valait la peine .

    Le comité du club décide donc à ce moment de s'investir dans des actions humanitaires mais en restant dans le domaine du sport. Le Spiteux aideront d'une part un groupe d'enfants africains habitant à Kinshasa au Congo (achat de ballons de football, vareuses...) et les enfants de Koudougou (au Burkina Faso) et ce via un sponsoring pour la construction d'un terrain de football et d'un bâtiment (douche, toilettes et réserve ballons).

    Par la même occasion, ils apporteront leur  aide pour l'approvisionnement en eau des habitants du quartier avoisinant le terrain de football. Marie -Françoise, Michelle et Bernadette iront même sur place avec leurs époux pour inaugurer les installations.

    Bernadette Kockelmans, qui a collaboré avec les 3 présidentes pendant 35 ans , ne tarit pas d'éloge :" Merci à Christiane , merci à Michelle, merci à  Marie -Françoise , un sacré bout de femme dynamique, dévouée et déterminée qui a su faire passer ses valeurs au niveau de notre club !  Fêtes de gym, repas, organisation d’anniversaires du club, projet humanitaire ..., elles sont allées au bout de leurs idées avec talent ".

    Et ce n'est pas fini puisque le trio infernal sera encore aux commandes lors de l'organisation du barbecue de la fête à Wanzoul le dimanche 25 juin. Réservez d'ores et déjà la date .

    La fête de Wanzoul sera le moment symbolique pour un passage de témoin tout en douceur.

    Nous reparlerons prochainement des nouveaux membres de l'équipe dirigeante des Spiteux .

     

    IMG_2199.JPG

     

     

  • Patience , le titre de la nouvelle exposition du photographe philosophe de Wanzoul: Michel Cleeren

    Patience : aller plus loin que la photographie classique ... à contre-courant du selfie 

    1-20170430-michelcleeren (7).jpg

    Patience ...Patience ..."Les photographies de Michel Cleeren ne sont pas les constats de choses précises ou de lieux topographiquement identifiés nous dit Chris De Becker,  Art Director de la Gallerie Artitude à Bruxelles où Michel expose et vous attend à partir de ce 11 mai .

    Une vue sur la mer, une vague, un paysage, une forêt, un arbre ou des bâtiments à l'abandon peuvent être partout et retiennent d'abord son attention pour ce qu'ils évoquent en creux, au-delà du sujet, continue -t-il.

    Grâce ou malgré une qualité esthétique irréprochable, l'histoire sous-jacente ici racontée nous emmène vers l'imaginaire, par-delà l'image pour toucher à l'essentiel.

    Les sujets ne sont que le moyen d'évoquer une gravité qui renvoie à notre propre histoire et à celle de l'humanité.

    Le caractère universel du  travail de Michel Cleeren est le résultat d'une approche patiente et d'un oeil exercé, la photographie étant à la fois l'art de la patience et de l'instant. Dans l'incohérence du monde s'inscrit le travail du photographe qui observe, relate et nous donne des clés pour le comprendre."

    La série PATIENCE de Michel (voir quelques photos via la galerie ICI) fait suite à la  série Chaos dont nous avons fait écho ( voir ICI ) . Dans cette série, Michel Cleeren s’intéressait  notamment à ces “villes nouvelles”, censées répondre aux attentes d’hypothétiques résidents, qui sombrent dans l’oubli, retournant lentement à l’état sauvage. C’était  l’illustration maîtrisée du combat entre une nature lente mais déterminée, en lutte contre la spéculation, le désir immédiat, le mirage économique

     Ces séries montrent l'évolution du travail de Michel qui va plus loin que la photographie classique pour atteindre une visée philosophique  

    Le parcours de Michel , on l' a retracé sur le site de Vinalmont (voir le lien ICI) avec ses nombreuses expositions en Belgique , en Suisse, en France , en Angleterre, en Chine même .

    Ses publications sont nombreuses : celles liées à son rôle de photographe de plateau (notamment dans le cadre de « Les convoyeurs attendent » de Benoît Mariage, avec Benoît Poelvoorde), celles plus artistiques  , sans oublier les photos liées à Vinalmont  en liaison avec le projet Qualité-Village viant à  mettre en valeur l'ambiance , l'atmosphère de notre village 

     

    Interview et photos de Michel à propos de PATIENCE sur
    http://www.galerie-photo.com/michel-cleeren_patience.html

     

    LES INFOS PRATIQUES

    Galerie Artitude, Bruxelles: exposition du 11 mai au 17 juin 2017

    Vernissage: 11 mai à 18h en présence de Michel 

    rue de la Longue -haie 23 1000 Bruxelles 

    www.artitude.be 

     

    Michel Cleeren
    rue Pousserou 2
    4520 Wanze
    Belgique
    michel.cleeren@teledisnet.be
    www.michelcleeren.com

    Michel Cleeren est photographe depuis 1980.
    Il mène en parallèle sa recherche personnelle et une activité de photographe de
    plateau pour le cinéma.
    Il enseigne actuellement la photographie et la vidéo
    à l'I.A.T.A. à Namur en Belgique.

     

     

    2-20170430-michelcleeren (1).jpeg

     

     

     

  • 3 nouvelles photos des Vinalmontois du Hesby Huy , vainqueurs de la coupe de Belgique Rugby de l'effort

    A l'honneur:  les 3ième ligne Boris Cherry et Julien Straat

    Nous avons parlé dans un précédent article du capitaine de l'équipe hesbignonne de rugby Julien Straat et du match exceptionnel livré pour emporter le coupe de Belgique de l'effort .  Boris , le fils de l'institutrice vinalmontoise Pascale Plumier faisait partie de cette équipe. Il officie en tant que 3ième ligne . Ci -dessous Boris et Julien 

    cherry.jpg

    Sans titre-2.jpg

     

    Source photos de nos vedettes : Hesby Huy Rugby

     

    5e52342e-28fe-11e7-941c-323b926b4a09_original.jpg

    Source photo de la victoire : L'Avenir: David Dessouroux

     

  • Vinalmont: Hadrien Riga , champion provincial scolaire à la hauteur

    Des nouvelles de nos athlètes vinalmontois 

     

    CSC_0282.JPG

    Hadrien 

    Des nouvelles de nos athlètes vinalmontois , en voici, en voilà, avec notre grand reporter Stéphane Riga auquel on doit aussi toutes les photos présentées ...

    Alors que la saison outdoor a débuté le 9 avril par le meeting d'ouverture de Liège suivi du meeting des concours de Huy le 16 avril, ce samedi 22 avril 2017 se disputait le championnat provincial à Herve.

    Nos 3 vinalmontois (Cassandre Evans, Hadrien et Audric Riga ) étaient alignés.

    Cassandre (scolaire dame) termine à la seconde place du 100 mètres haies en 17'34 et 4ème à la hauteur avec un bond à 1m46).

    Audric (cadet garçon), pour sa part, termine second à la hauteur avec 1m50 et 3ème au 100 mètres haies en 18"55.

    CSC_0282.JPG

    Audric 

    Enfin, Hadrien (scolaire garçon) signe une 1ère place à la hauteur avec un superbe bond à 1m78 battant son record personnel de 3 cm et approchant le minima requis de 2 cm (1m80) pour participer au championnat de Belgique dans cette discipline.

    Le voici champion provincial scolaire à la hauteur.

    4ème à la longueur, il est victime d'un faux départ au 110 mètres haies, une de ses discipline de prédilection. Dommage.

    Rien de perdu puisque au 1er meeting de cette année, il signait un nouveau record personnel et du club avec un temps de 15'85 se qualifiant par la même occasion pour le championnat de Belgique (minima atteint).

    L'album photos de Stéphane Riga ICI (merci à lui ) 

    Le site du club d'athlétisme de Huy avec les classements et des photos des athlètes vinalmontois

     

    DSC_1047.JPG

    Cassandre