vinalmont

Eglise

  • Que de monde pour la bénédiction des animaux ce dimanche à Vinalmont !

    Saint-Hubert était à l'honneur ce dimanche sur la place de l'église .

    20171112-beneanimaux-68.jpg

    Après la messe , l'abbé Dorthu a béni les animaux qui s'étaient rassemblés sur la grand place . 15 chevaux et poneys, près de 40 chiens , des chats bien protégés , même un joli lapin, tous ont été mis sous la protection de Saint Hubert . Merci tout spécial  aux cavaliers qui ont bravé les menaces de pluie. 

    Les amis des animaux ont reçu du pain béni mais aussi un apéritif. Le soleil a applaudi les organisateurs , l'équipe pastorale,  en sortant spontanément de sa torpeur à midi,  moment de la bénédiction.

    Une  galeries de photos ICI via le site vinalmont.be . ATTENTION: Il y a deux parties  dans l' album et plusieurs pages dans chaque partie ...tournez donc les pages ...tournez manège . Il y a 129 photos . 

    (Pour avoir une plus grande définition ,cliquez sur la photo et pour voir encore en plus grand , activez le second icône sur la petite bannière au dessus à droite)

    Partager avec vos amis , amis des animaux , via le bouton facebook (page facebook sudinfo Vinalmont) .

    La galerie Vinalmont.be ICI 

     

    20171112-beneanimaux-9.jpg

  • Petit rappel : Bénédiction des animaux ce dimanche 12 novembre à midi

    On fête la Saint Hubert à Vinalmont demain

    20161113-STHUBERT-18.jpg

    Ce dimanche 12 novembre , on fêtera donc la Saint Hubert à l'église de Vinalmont.

    Sur la place des Héros, après la messe célébrée à 11 heures , l'abbé Dorthu  bénira à midi tous vos animaux : chiens, chats , chevaux , poneys...

    Le pain béni sera distribué à ce moment . Le verre de l'amitié sera offert par l'unité pastorale 

    Venez nombreux.  

    20161113-STHUBERT-8.jpg

  • Messe en plein air du 15 août au Roua à 9h30 cette année

    Comme toutes les années, les habitants du Roua organisent la messe du 15 août 

    20150725-messeroua-2.jpg

     Cette année , la messe aura lieu à 9h30 le mardi 15 août . 

    ICI Quelques photos de 2015 , le premier 15 août de l'abbé Dorthu au Roua  , exceptionnellement sous la pluie . 

  • Rita Smets-Hérion, la gardienne de la chapelle de Wanzoul depuis plus de 50 ans

     

     Rita, la mamy de tout Wanzoul

     

    vinalmont,wanzoul,conseil paroissial vinalmont,gaston theys,rita smets hérion

    Rita avec sa comparse de Wanzoul, José Macherot 

    Qui n' a pas rencontré Rita arpentant les chemins de Wanzoul avec ses chiens , les grondant gentiment, qui ne s'est pas retourné à l'appel du perroquet d' Eddy - le seul perroquet du monde qui va en vacances- qui veillait du haut de la maison de Rita.

    Rita , une Vinalmontoise de toujours ? Non mais presque .

     

    vinalmont,wanzoul,conseil paroissial vinalmont,gaston theys,rita smets hérion

    A gauche Rita avec Jean - Paul, à Huy . A l'arrière -plan Paul Smets le papa  (photo Rita Smets)

    La petite Rita Hérion a connu Wanzoul dans de circonstances exceptionnelles. Elle avait 9 ans ; c'était en 1940 au début de la guerre . Hutoise , elle attendait avec d'autres habitants de Huy et de la rive gauche de la Meuse un train en gare de Statte pour « évacuer » , les citadins des endroits militairement stratégiques devant fuir les bombardements .

    Vu l'avancée allemande, Rita et sa famille doivent cependant changer de plan : ils rebroussent chemin et et ils décident de venir à Wanzoul où ont habité les grands parents de la petite fille . C'est ainsi que la marelle réunit bientôt au Pousserou Rita , la jeune Hutoise , avec les Wanzouloises Germaine Gonne et Hermine Lecocq .

     

    1957 , Rita, le retour.

     En 1957, Rita est mariée avec Paul Smets, le chauffagiste bien connu. Ils aménagent patiemment la veille ferme de la rue du Pousserou à Wanzoul , maison rachetée à Emile Joiret. C'est très vite une magnifique demeure  fleurie qui regarde fièrement le château de sa situation surélevée, au coin de la rue de Wanzoul et de la rue du Pousserou. Le petit Jean -Paul a alors déjà 4 ans.

     

    vinalmont,wanzoul,conseil paroissial vinalmont,gaston theys,rita smets hérion

    La maison de Rita regarde fièrement château et chapelle de sa situation surélevée (photo Alphonse Pongo) 

    En août 1962, Rita, toute anxieuse va à Bruxelles: elle va sonner avec Paul au portail de l'imposante maison du baron ...Alphonse Schoonbroodt. Ils viennent chercher ...Alphonse, un petit noir débarqué d'un Congo fraîchement indépendant ou plutôt ...d'un Boeing 707 de la Sabena. Alphonse Pongo a alors trouvé une famille merveilleuse.

    Rita fait faire une promenade de reconnaissance du village à Alphonse . Le village, qu'elle connaît bien, est en forme de papillon comme elle l'explique à Alphonse , une aile pour Vinalmont, une aile pour Wanzoul avec entre les deux la « campagne » ou le Pont de Soleil: Alphonse a-t-il à peine découvert Vinalmont qu'il descend la rampe de la maison de chez Jacques et Marcelle Fontaine rue Abert 1er à toute vitesse sur son nouveau vélo et qu'il s'étale « comme une flatte » ; c'est Raymonde Gillet , la voisine , qui lui enduit le genou d'ue sérieuse dose de mercurochrome .

    Mais bien vite - c'est le cas de la dire- Alphonse et Jean -Paul prennent de l'assurance et de la vitesse et deviennent des Rik Van Looy (le Tom Boonen de l'époque) dans leur course poursuite vers l'école . « Les enfants vivent leur vie , ah oui ça » philosophe Rita .

    Jean -Paul sera chauffagiste reconnu dans la région comme son papa, un peu, beaucoup marin , un plongeur sous-marin averti,  un très bon joueur de foot , un photographe passionné, Président du Photo Club de Huy. Alphonse sera architecte « mais » ira habiter de l'autre côté du Pont de Soleil « chez Marthe Racoux », près de l'école ...

    « Ah oui ça » . Rita veille sur ses petits-enfants , elles les aiment comme la prunelle de ses yeux et en est plus que fière . « Ah oui ça ...  Ils sont toujours partis . Pour le moment , Benoît, le fils de Jean-Paul,  est reparti explorer « ses » volcans et Léonard, le fils d'Alphonse , le photographe, est aux Etats-Unis, à New York : il m'a envoyé une belle photo d'un... chat.

    vinalmont,wanzoul,conseil paroissial vinalmont,gaston theys,rita smets hérion

    Il a neigé: Paul Smets , Jean - Paul, Alphonse et le voisin Roger Rihon (photo Alphonse Pongo)

    Car Léonard la connaît, sa Bonnemantit, qui préfère de loin une photo d'un chat que celle de la statue de la Liberté. Rita est effet grand amie des animaux, ses chiens, ses chats -Gribouille, Minou- et même ceux des autres: ses démêlés avec les garde-chasses, leurs fusils, et leurs boules empoisonnées sont légendaires et elle n'aime pas les dames qui portent une cape doublée de peau de chat non plus . Mme Buidin , Madame Blanche , la gouvernante du château de Wanzoul portait un tel accoutrement dans les années 60 ; c'est donc avec quelqu' appréhension que Rita avait envoyé Alphonse suivre des cours de calcul chez elle. N'a-t-on pas idée : une cape en peau de chat? Mais Mme Blanche était une sainte femme et a été pardonnée .

    La maison de Rita , c'est un musée , la mémoire de sa vie ; une vie toujours bien active malgré ses récents soucis de santé . Elle vient encore de préparer de la pâtisserie .

    « Tu veux une galette ,je viens de les faire  » et d'ouvrir sa grande boîte à gâteaux puis une seconde avec des chiques. « Tu ne manges pas beaucoup va. Tu es trop mince ». Si Rita travaille dans l'ombre, sans jamais se mettre en avant , elle a son franc parler . « Je dis ce que je pense , ah oui ça » .

    Et donc c'est vraiment contrainte et forcée que Rita a dû abandonner son rôle de gardienne des clés de la chapelle de Wanzoul dont elle est depuis plus de 50 ans « de facto la sacristine » comme a dit Monsieur Thijs lors de la cérémonie organisée en son honneur à l'église de Vinalmont en ce début du mois de mars.

    Rita a été fêtée par la communauté paroissiale pour ses plus de 50 ans au service de la chapelle en même temps que Raymonde Gillet, la chantre – organiste dont nous avons parlé dans une petite note précédemment

     

    L'hommage de la communauté paroissiale

    Gaston Thijs a retracé le parcours de Rita (les textes en italique reprennent une partie du discours de M Thijs )

    Tout a commencé pour Rita quand l'abbé Renier était curé fin des années 50. Comme le curé avait de sérieux problèmes de santé, conséquences de la première guerre mondiale, il fallait souvent le seconder . Le curé confie donc les clés de la chapelle à Rita qui habite tout à côté. A l'époque, les églises étaient accessibles pendant la journée. Rita est chargée d'aller ouvrir et fermer quotidiennement la porte de la chapelle et de mettre en route le chauffage à mazout ; Rita se souvient de ce gros poêle , un affreux «bloc» difficile à allumer et qui « sentait mauvais » .

    Rita en profitait pour préparer les hosties et le vin pour les offices, changer le linge liturgique et s'occuper du nappage.

     

    vinalmont,wanzoul,conseil paroissial vinalmont,gaston theys,rita smets hérion

    La fine équipe avec l'abbé Marsin (Photo Rita Smets )

    Rita était aussi partie prenante quant il s'agissait de nettoyer la chapelle de Wanzoul ou l'église de Vinalmont avec notamment  Josée Vanleyssem, Lucienne Colot , Marie Lecocq, Marie Delloye, Célina Mutsch, Gaby Minet, Nicole Louis , Jeanine Fontaine et sa fille Liliane , Mme Messiaen, José Peeters, Mme De Toffoli...avec au final un morceau de tarte chez Rita ou chez Mr le Curé

    Rita accompagnera bien souvent une partie de la même équipe au sein de Vie Féminine ou de Wanz 'Rencontre, notamment en excursion (Durbuy est resté mémorable) . Elle ira aussi  en pèlerinage à Lourdes avec son amie de toujours Marie Delloye et sa comparse de Wanzoul, José Macherot.

     

    La revanche de la chapelle

    Avant 1963, c'est -à-dire avant l'installation de l'abbé Marsin comme curé de la paroisse , il n'y avait qu'une messe par semaine à la chapelle , le dimanche matin .

    Par la suite , la curé Marsin multiplie les célébrations à la chapelle . Le nouveau curé profite des assouplissements des règles au niveau de l'église avec Vatican II. En effet , auparavant ,comme Wanzoul n'est « que » chapelle et non église paroissiale , en principe , ni enterrements , ni mariage ne peuvent y être célébrés.

    Le premier mariage à la chapelle se déroule entre Edith Rihon et Joseph Sadeller le 11 juillet 1964. En ce qui concerne les nouveaux nés, les premiers baptisés à Wanze seront Patricia Pirard en octobre 1964, Julia d'Or , la fille du jardinier et Dominique Dony , le fils du menuisier.

     vinalmont,wanzoul,conseil paroissial vinalmont,gaston theys,rita smets hérion

    M Thijs remet la médaille d'or de Saint Lambert à Rita pour plus de 50 ans au service de la chapelle

    (photo Alphonse Pongo) 

    Les processions démarrent une année sur deux de Wanzoul et Rita s'occupe bientôt avec ses amies du reposoir de la nouvelle potalle Sainte Barbe, celle là même qui a été érigée en 1988 par les membres et sympathisants de Qualité Village à l'angle du « grand » carrefour de Wanzoul , contre la propriété de la famille Smets .Wanzoul , pays de carriers , ne pouvait choisir que Sainte Barbe, protectrice des ouvriers menacés par le feu , comme marraine de sa chapelle et de cette nouvelle potalle

     

    Paul Smets

    La paroisse de Vinalmont a aussi voulu associer, à cet hommage à Rita, son époux Paul , et ce à titre posthume . Paul était entré au Conseil de Fabrique en remplacement de M. Dony peu de temps après l'installation de la famille Smets à Wanzoul fin des années 50. Paul Smets était resté membre du Conseil jusqu'à son décès survenu en 1986. A ce moment, Paul allait atteindre sa soixantième année et c'était deux jours après avoir organisé avec beaucoup de faste la fête pour les 60 ans du curé Marsin.

    Félicitations

    Félicitations , bravo Rita, "Sainte Rita" comme dit sa copine Marlies que Rita a accompagnée à Huy pendant 20 ans en tant que bénévole au SEF , le service d'entraide des familles , sans faire de bruit , discrète , gentille. 

     

    Les photos 

    Merci à Alphonse pour son remarquable reportage photographique .

    Toutes les photos d' Alphonse Pongo et aussi les clichés exceptionnels que Rita  nous avaient communiqués lors de la parution du livre relatif aux années 40-60 à Vinalmont, sont visibles via Vinalmont.be 

     Attention , il y a 2 galeries:

    -l'une porte sur les photos de l'album de souvenirs de Rita et Alphonse ICI

    -une seconde galerie reprend les photos d'Alphonse PONGO -merci à lui -lors de l'hommage rendu à Raymonde et Rita en l'église de Vinalmont ICI

     

    Cliquez sur une photo puis sur la seconde icône de la bannière de droite pour voir le cliché en encore plus grand ).

    Pour revoir la note consacrée à  Raymonde Gillet , une autre grande dame du village, cliquez ICI .

     

     

    vinalmont,wanzoul,conseil paroissial vinalmont,gaston theys,rita smets hérion

     Rita (photo Alphonse Pongo) 

     

     

  • Hommage à Raymonde Gillet, la Vinalmontoise de toujours

     Chantre organiste depuis plus de ...50 ans

     raymonde gillet,vinalmont,communauté paroissiale vinalmont

     Raymonde guitariste,  à droite - Photo album Raymonde Gillet 

    En ce début mars 2017, l'église de Vinalmont respirait la joie : un hommage plus que mérité y a été rendu à Rita Smets Hérion et à Raymonde Gillet , deux femmes exceptionnelles de la communauté paroissiale depuis plus de 50 ans.

    Aujourd'hui , parlons « un peu » de Raymonde avec l'aide de Mimie , Marie Vanleyssem (dont nous avons repris plus bas une grande partie du discours en caractères italiques ).

    Si Raymonde est née en 1946 à Herstal , Raymonde est une Vinalmontoise de toujours. C'est à Vinalmont que la maman Marguerite et le papa Henri sont très vite venus habités, alors que Raymonde avait trois ans ; il convenait de venir habiter sur « les hauteurs » pour éviter les problèmes d'asthme.

    Raymonde est donc née en 1946. 1946, un an seulement après la fin de la guerre , un an après le retour d'Henri, le papa, de sa période de captivité en Allemagne, en Autriche et en Pologne. Henri Gillet , à la fois féru de mathématiques et dessinateur talentueux, enseigne à l'école technique (atelier fer et aussi mécanique en cours de soir) . Il est très strict, marqué par sa longue détention dont il parle très peu. Lors de la fête du village , Raymonde Gillet s'occupe avec sa maman de la « Baraque des prisonniers»  afin de récolter des fonds pour aider les familles des anciens prisonniers soignés à Saint Ode . La maman de Raymonde, Marguerite, est une dame exceptionnelle , une maman discrète , aimante , attentive.

    raymonde gillet,vinalmont,communauté paroissiale vinalmont

     En promenade en ville avec papa et maman -Photo album Raymonde Gillet 

     

    Raymonde , c'était donc ma voisine du no 5 de la Rue Albert 1er à Vinalmont Elle habitait et habite toujours la maison familiale, une demeure située en face de chez Mina, Ernest et Isabelle dans les années 50-60 (aujourd'hui chez Marie)  

    Mais pour la petite Raymonde , la seule « vraie » voisine , c'était Loulou, la fille des responsables de la CAV, le « grand » magasin situé en haut de la rampe, de l'autre côté de la rue . (Ce magasin est aujourd'hui devenu l'habitation de Jacques Fontaine et de son épouse Marcelle).

    Malgré la différence d'âge, Loulou et Raymonde deviennent des amies inséparables, des confidentes uniques l' une pour l'autre , et ce....pour la vie . Une amitié peu commune , un amour par contre commun... pour les petits gâteaux.


    Pour la petite fille, c'est déjà l' âge de l'école qui est située à deux pas de la maison de Raymonde . L'école à Vinalmont, cela a été pour Raymonde un période merveilleuse. Sa copine Marcelle Goffin trouvait un orvet et c'était l’occasion de commencer une leçon de sciences qui ne disait pas son nom . Carmen Lamborelle apportait des marrons et c'était une leçon de calcul sans le savoir et dans la joie . Pour Mademoiselle Dispas , l'institutrice , toute découverte servait à l'étude du milieu et la leçon portait aussi bien sur un escargot « bouché» que sur un reste de construction de ruche .

    Même les petits malheurs étaient l'occasion de découvrir la médecine « douce » pour les enfants . Raymonde s'était brûlée sur le poêle de l'école en fonte en prenant son livre dans sa mallette . Sans perdre son sang froid devant une situation aussi chaude, la collègue de Madame Dispas, Mlle Marie, court chercher une pomme de terre crue dans son habitation qui jouxte l'école, la coupe en deux et l'applique sur la joue de Raymonde.

    Pour la remercier , le papa de Raymonde , le bricoleur, fabrique pour l'école une crèche de Noël avec des baguettes de bois et des brins de paille.

     

    raymonde gillet,vinalmont,communauté paroissiale vinalmont

    Rentrée des classes avec les frères Christian et Paul Vincent -  Photo album Raymonde Gillet 

    La musique est bien vite une passion pour Raymonde. A 6 ans déjà, elle ira au cours de musique chez Suzanne André , la mezzo -soprano , chanteuse d'opéra hors pair au théâtre de Verviers. Suzanne, c'est la cousine de la maman de Raymonde qui habite rue Quique . Raymonde ira chez elle pendant 5 ans, de 1952 à 1957, suivre ses premières leçons de piano et de solfège

    Raymonde s'entend comme larrons en foire avec Christian et Paul Vincent , les petits fils d'Alex Weck qui a marié Suzanne la soprano. Les enfants apprennent par coeur les livrets d'opérettes rangés sur la cheminée du salon , ils écoutent Suzanne qui , tout en travaillant , chante « Les Mousquetaires au couvent » ou «Les cloches de Corneville ». Et quand on emmène les enfants voir les Cloches de Corneville au théâtre Royal de Liège, Raymonde et Christian , tout excités , entonnent « C'est la salle de mes ancêtres » à l'unisson du chœur et il faut les faire taire en catastrophe !

     

    raymonde gillet,vinalmont,communauté paroissiale vinalmont

    Déjà pianiste , rue Albert 1er - Photo album Raymonde Gillet  

    Une autre passion de Raymonde, c'est le déguisement : elle raffole des habits de scène de Suzanne et espère les enfiler lors des fêtes de famille . Elle devient alors saltimbanque avec les habits de l'opéra comique « Les Saltimbanques »  ou veuve joyeuse avec la coiffe utilisée dans l'opérette de Franz Lehar qui se passe dans un pays imaginaire des Balkans . Raymonde ne manque pas non plus le carnaval ni même de jouer le rôle de Notre-Dame quand un prédicateur met en scène le miracle de sœur Catherine Labouré à l'église .

     

    raymonde gillet,vinalmont,communauté paroissiale vinalmont

     Raymonde cartomancienne - Photo album Raymonde Gillet 

    L'église, la musique se rejoignent et rattrapent Raymonde début des années 60. Raymonde peaufine sa formation au conservatoire de Huy au niveau solfège, piano et histoire de la musique (elle continuera jusqu'à l'âge de 22 ans) . Henri Delbrouck, le chantre organiste, le sait Il profite du prétexte d'une messe de minuit à deux voix pour engager Raymonde : il est impossible de diriger une chorale à deux voix en même temps que de jouer de l'orgue : Raymonde, l'étoile montante, est donc recrutée comme organiste.

    En 1962, nouveau bouleversement : c'est une véritable révolution au niveau de l'église avec l'arrivée du curé Marsin et du concile Vatican II : en plus de permettre aux curés de dire la messe en français face aux fidèles et de s''habiller en « clergyman » , Vatican II signe l'arrêt de mort des chants en latin . Henri Delbrouck , toujours lui , habitué au répertoire grégorien, transmet le relais à Raymonde . Bientôt , avec Raymonde , le jubé passe tout de suite de Vatican II à Vatican IV. Pensez donc , une jeune file qui crée une chorale et qui anime les messes .

    Tous les samedis , c'est répétition à la chorale avec une équipe de jeunes : Jean-Luc , Alphonse , Jean-Paul, Brigitte Mimie ...Le curé Marsin, qui surveille tout cela du coin de l'oeil en faisant crisser ses chaussures sur le dallage pendant les répétitions, prend soin de faire obstruer la balustrade du jubé afin d'éviter que ses paroissiens ne regardent en dessous des jupes des filles ...

    Et bientôt, Raymonde accompagne même la chorale à la guitare .

    raymonde gillet,vinalmont,communauté paroissiale vinalmont

    L'orgue de Raymonde  - Photo Alphonse Pongo 

    Les années passent . Marie Vanleyssem raconte :

    Raymonde élargit bientôt son registre au niveau musical . Elle participe notamment au chœur philharmonique de Liège avec Philippe Herreweghe  de 1977 à 1984. Raymonde a dû répondre pour cela à ses exigences et étudier le chant au conservatoire de Huy .

    Raymonde élargit aussi ses activités

    Mimie le rappelle à Mlle Gillet :

    Vous avez été appelée par d'autres paroisses que Vinalmont-Wanzoul .

    Tout d'abord Fumal où vous avez suivi l'abbé Marsin pendant 24 ans . Le programme de Noël était parfois démentiel : messe de Minuit à Vinalmont, et puis 9h30, messe à Vinalmont , 11h à Fumal et 16 h à Wanzoul! Épuisement total pour l'abbé Marsin et Raymonde après ces fêtes de Noël

    Raymonde a aussi été pressentie pour jouer à Statte : pendant quelques années se sont enchaînés déplacements et répétitions . Que de difficultés mais que de belles rencontres aussi.
    Et bien loin en Hesbaye ,continue Marie , vous avez également répondu à l'appel de l'Abbé Schmetz pour jouer à un nombre considérables d'enterrements

    Oui , être organiste n'a jamais été pour vous une activité complémentaire ; vous en avez fait un second métier . Vous vous êtes adaptée à des rythmes de célébrations différentes , à des répertoires différents aussi .

    Oui , c'est vraiment une belle aventure , riche et longue , qi vous a permis de croiser l'Abbé Renier , l'Abbé Marsin, le Père Jacques , l'Abbé Dino et l'Abbé Dorthu .

    Et Mimie Vanleyssem de mettre en avant le rôle du chant et de la musique dont Raymonde était la dépositaire:

    Le chant et la musique ne sont pas uniquement des éléments qui acompagnent le culte ou la prière. Ils sont l'expression de la prière elle même. Le chant et la musique contribuent à unir les cœurs et les élever vers Dieu .

    Votre talent musical , Mlle Gillet , nous le connaissons pour l'entendre le dimanche aux messes ou lors d'autres célébrations .

    Votre disponibilité est sans borne. Lors des récentes journées du patrimoine en 2016, les trésors de l'église , l'enseignement historique de Mme Godbille mais aussi vos interprétations musicales ont enchanté plus 200 visiteurs : avec la musique ,votre musique, tout est plus beau , chacun est plus heureux.

     

    raymonde gillet,vinalmont,communauté paroissiale vinalmont

    Raymonde joue de l'orgue entre la statue de sainte Marguerite (le prénom de sa maman ) et le vitrail dédié à Saint Henri (le nom de son papa) - Photo album Alphonse Pongo 

     

    Tout en faisant vibrer l'orgue , vous l’animez en restant modestement cachée au jubé derrière lui. Vous savez vous effacer pour que nous puissions apprécier la beauté de cet instrument si riche musicalement

    L'orgue de l'église de Vinalmont , ce témoin important de notre patrimoine local , a été restauré en 2008.  C'est un petit orgue dans sa dimension mais il s'agit du seul exemplaire de ce type : il été construit en Belgique en 1856 : grâce à vous, il a retrouvé vie et nous profitons de ses belles sonorités .

    Ce qui vous caractérise , c'est la multiplicité de vos compétences et activités : car tout en assurant donc depuis 1964 le poste d'organiste ici dans la paroisse de Vinalmont, vous avez suivi avec succès une formation en philologie romane à l'Université de Liège, puis mené une carrière aux Dames de l'Instruction chrétienne à Liège comme professeur de français , d'espagnol, d'histoire de l'art , une carrière qui a été la vôtre pendant 34 ans .

    Nous avions déjà parlé en 2001 du roman hors normes publié par Raymonde , la romaniste, aux éditions l'Harmattan .

    « Quelques femmes autour de toi » ,est particulièrement révélateur de la sensibilité, de l'esprit de tolérance , de l'amour de Raymonde pour chacun, d'une compassion, d'une compréhension bienveillante de l'être humain.

    « Quelques femmes autour de toi » pose la question : « Quelles femmes comptent le plus dans la vie d'un homme : la mère tendrement chérie, la sœur aînée, l'épouse experte aux tortures de la jalousie , la fille distante et secrète , l'amoureuse, l'étrangère , sorte de «  princesse lointaine » si bien gardée, si fidèlement aimée. »

    Le petit village belge décrit dans le roman par Raymonde ressemble peut-être un peu à Vinalmont : « Voici son village. Depuis seize ans , c'était un nom sur une enveloppe. Le voici ,vallons et bosquets , maisons pointues autour d'un clocher d 'église et des tours d'un château. Voici sa maison , simple et blanche au milieu de fleurs et du feuillage ; les yeux d'or d'un énorme chat noir qui te surveillent , pleins de suspicions ; une porte ouverte et le sourire bienveillant d'une dame à cheveux blancs que tu reconnais sans peine . »

    La fête en l'honneur de Raymonde s'est terminée par les remerciements de Marie Vanleyssem au nom de tous les membres du Conseil de Fabrique et de la communauté paroissiale : « Nous tenions à vous exprimer notre plus profonde gratitude car, depuis 52 ans , vous ne ménagez ni votre peine , ni votre énergie pour nous enchanter . Merci de nous consacrer ainsi votre temps et nous espérons pouvoir encore compter sur vous pendant de nombreuses années ».

     

    raymonde gillet,vinalmont,communauté paroissiale vinalmont

    Devant la maison blanche , dans "sa" rue , la rue Albert 1er - Photo album Alphonse Pongo 

    Merci à Alphonse pour son remarquable reportage photographique de « Quelques femmes autour de nous »

    Toutes les photos d' Alphonse et aussi les clichés exceptionnels que Raymonde nous avaient communiqués lors de la parution du livre relatif aux années 40-60 à Vinalmont sont visibles via Vinalmont.be 

     Attention , il y a 2 galeries:

    -l'une porte sur les photos de l'album de Raymonde ICI

    -une seconde galerie reprend les photos d'Alphonse PONGO -merci à lui -lors de l'hommage rendu à Raymonde et Rita en l'église de Vinalmont ICI

    -et une petite vidéo via Alphonse ICI 

    Cliquez sur une photo puis sur la seconde icône de la bannière de droite pour voir le cliché en encore plus grand ).

    Bientôt , nous reviendrons sur le parcours de Rita, comme Raymonde , une femme de l'ombre mais oh combien importante pour notre village .

     

     raymonde gillet,vinalmont,communauté paroissiale vinalmont

    La photo "officielle" -  Photo album Alphonse Pongo 

     

  • L'école de Vinalmont sera représentée par Margot Dabompré au conseil communal des enfants de Wanze

    Margot rejoindra ainsi Arthur Denayer

     image.jpg

    Les conseillers de 5ième année (dont Margot) on rejoint ceux de 6ième (dont Arthur)-Photo sce communication de Wanze 

    7 jeunes conseillers élus dans les classes de 5e primaire des écoles de Wanze ont prêté serment à Wanze lors du Conseil communal du 23 janvier 2017.Parmi eux Margot Dabompré.

    Margot et Arthur Denayer (élu l'année passée) représenteront donc l'école de Vinalmont au Conseil Communal des Enfants. Ce conseil a été créé en 2013.

    Cependant, Arthur, atteint-déjà- par la limite d'âge  et appelé par les sirènes de l'enseignement secondaire, quittera ce conseil fin juin, après avoir atteint bon nombre de ses objectifs de départ.

    Interviewé comme un grand l'année passée , il nous avait dit ses projets : pour lui , la justice , la camaraderie , l'anti racisme étaint les choses les plus importantes . Il avait défini des actions précises:

    -Favoriser les récréations sans violence : le grand Arthur  est d'ailleurs souvent appelé à la rescousse en cas de problème dans la cour de récré ...

    -Mieux accueillir les nouveaux arrivants : Arthur  s'est rendu compte que les enfants qui « débarquent «  à l'école ,parfois en milieu d'année , souhaitent être renseignés sur les habitudes d'organisation à l'école de Vinalmont , sur les matières scolaires vues ou simplement être intégrés dans les équipes de foot ...

    -Création d'un banc de l'amitié afin de vaincre les instants de solitude ou de tristesse 

    Margot, qui a été plébiscitée par ses copains et copines, a aussi beaucoup d'idées . Elle va s'employer à les réaliser au sein de son école . Nous en reparlerons.  

    L'ensemble des conseillers des écoles wanzoises sont présentés dans un article de wanze.be


     

     
  • Vinalmont: 2016 en 140 photos

    Il se passe toujours quelque chose à Vinalmont 

    vinalmont 2016,rétrospective vinalmont wanzoul roua 2016

    Dans la galerie photos « VINALMONT 2016 EN IMAGES » vous revivrez quelques moments forts de la vie sociale, culturelle, festive et sportive à Vinalmont : le fameux black out de début d'année 2016 sous la neige ,  Charles Gérard en vedette de l'expo "Aimons nous " de Christian Jadot , les classes de neige de l'école , le 4ième concert de la Saint Vincent avec un blind test de Janine Hermant ,  le photographe Jean-Paul Hubin avec "Des Gens et Cie" , le le bal du carnaval de l'école , Simon Dierickx et Benoit Lechien qui traversent la Meuse sans trembler,  les salons du vin organisés par Nicolas Kockelmans à Huy et par Frédéric Lepage à Wanze , la marche Adeps des Spiteux ,le trompetiste wanzoulois Thierry Huart au concert de l'harmonie d'Antheit , Arthur Denayer , le nouveau conseiller au conseil communal des enfants , Jean -Marie Vanebempt et son expo "Huy en quartiers", Jean-Paul Smets et Martine Dumoulin  qui organisent et exposent lors de la manifestation du Photo Club de Huy .

     

    vinalmont 2016,rétrospective vinalmont wanzoul roua 2016

    Et aussi l'opération Wapp et le nettoyage de printemps du village par les élèves de l'école de Vinalmont ,  l'habitat sous toutes ses coutures: Jean-Marie Faniel y défendait ses couleurs , Benjamin Zubricky son Univert impitoyable , Kadour Mokedem , "son" Prologe  , Contraste, son  Architecture; sans oublier les expos des photographes Francois Goffin et Michel Cleeren ou la fabuleuse aventure d'Hervé Tettelin aux US. 

    2016 , c'étaient encore les stages sportifs pour enfants de Bernadette Kockelmans et des Spiteux , c'étaient aussi le Parcours d'Artistes pour Farida Afhim, Kristel Tasiaux , Patricia Bader, Martine Dumoulin , Marcel Hubin , Claudine Grodent, Marcel Hubin,  et aussi le festival BD d'hanret d'Olivier Comanne  , la balade canine de la SPRA du Roua , Francois Peeters et sa "Diligence" à l'Atelier Rock de Huy;  Armelle , Jonas et Arthur au festival du Grain d'Art d'Antheit , le Zapping de l'école avec en plus l'invité surprise Kevin Roquet ; Vinalmont et Wanze 2030 avec Alphonse Pongo , William Lambion , Liliane Fontaine au château de l'horloge à Bas -Oha , Léonard Pongo et le prix Vocatio, Justine Faniel , la "(b)Elle" de Wanzoul, le fabuleux  cabaret aux chansons de Qualité Village avec Halliday , Dorothée, Lamiel, Patrick et tous les autres .

    Et  de plus   la fête à Wanzoul avec son théâtre , son jogging , ses jeux populaires, son barbecue géant , le départ de Mme Brigitte de "son" école de Vinalmont, les portes ouvertes de la maison des jeunes , les cartes postales de de la Coop, de la grand route , du château , de l'église , du circuit du tram avec la collaboration des collectionneurs passionés Stéphane Riga, Fernand Richard , Jean -Marie Vanebempt ; la sage femme Anaïs Maréchal , la messe du 15 août au Roua , Didier Falise et ses JO , l'Afrique de Jean -Marie et Nicole Vandenabeele , Lucie Vanroy dans "Une brique dans le ventre ".  

    vinalmont 2016,rétrospective vinalmont wanzoul roua 2016

    Et en plus , le projet de construction d'une nouvelle école  la marche du Télévie, la balade des Spiteux  , la journée du Patrimoine à Vinalmont avec en vedette l'église et la Maison des Jeunes , le concert des Dirty Pretty Lips, les fêtes de quartier , le traditionnel et succulent repas de l'école , Alexine Francotte et le collectionneur de rêves ,  le rallye du Condroz à Wanzoul, Haloween, la bénédiction des animaux à la Saint Hubert avec l'unité pastorale , la Saint Nicolas de Qualité-Village et des Spiteux, le relais sacré ,le marché de Noël au Fourneau Sainte Anne avec le groupe musical One step from you et le feu d'artifice ; la bourse aux jouets et les chants  de Noël de l'école , le pont de Soleil avc son réseau Natagora , ses musiciens , ses footballeurs , sa fête de quartie;  nos athlètes Vinalmontois mis à l'honneur à Huy ...

    Ouf ...et cela va continuer en 2017 grâce à vous.

    Le lien vers les photos en cliquant ICI

    N'hésitez pas à partager avec les Vinalmontois, anciens et nouveaux  et avec vos amis participants aux activités vinalmontoises .

    Merci pour leurs magnifiques photos à  Anaïs Delcourt, Louis Maréchal, Christian Jadot, Ophélie Tirtiaux , Anique Denayer, Thomas Stasse, Cédric Meunier, Agnès Piette, Corine Bastide,, Chloé Hasselmans ,  Bernadette Kockelmans, Dany Goffin ,  Claudine Debauchies , Pascale Perrin , le Service Communication de Wanze . 

     Et déjà l'agenda 2017 sur Vinalmont.be...

     

    Et il y a deux ans , pour les nostalgiques , via Vinalmont.be , 140 autres photos via http://www.vinalmont.be/galeriejb/synth-se-ann-e-2014

    vinalmont 2016,rétrospective vinalmont wanzoul roua 2016

  • Vinalmont: la Saint Hubert et la bénédiction des animaux en photos

    Une tradition bien établie 

    20161113-STHUBERT-30.jpg

    La messe organisée à l'église de Vinalmont à l'occasion de la Saint -Hubert a attiré un grand nombre de fidèles ce dimanche 13 novembre . 

    Au terme de cette messe, sur le coup de 12 heures , les chevaux - Chloé Hasselmans avait battu le rappel - ,venus en cortège, ont fait un entrée remarquée sur la grand place , tout d'un coup dynamisée par des animaux si majestueux .

    Pas moins de 15 chevaux et poneys, , mais aussi plus de 30 chiens et des chats bien abrités : tous ont été mis sous en la protection de Saint Hubert par l'entremise de l'abbé Michel Dorthu .

    Les amis des animaux ont reçu du pain béni mais aussi ...un apéritif :merci à toute l'équipe pastorale  . Les chevaux n'ont pas été oubliés par M.  Saenen.

    UNE GALERIE PHOTOS ICI (il y a plusieurs pages ... ; deuxième icône au dessus à droite pour voir en très grand )

     

    20161113-STHUBERT-75.jpg

     

     

     

  • Bénédiction des animaux :c'est ce dimanche 13 novembre à 12h devant l'église de Vinalmont

    Fête de Saint Hubert: venez nombreux faire bénir vos animaux 

    20151115-benedictionanimaux-8667.jpg

    La bénédiction des animaux aura lieu sur la place de l'église (la "grand place" ou la place des Héros) à Vinalmont vers 12h ce dimanche 13 novembre ,  après la messe célébrée à 11 heures.

    Tous les animaux seront bénis : on attend bon nombre de chevaux (voir l'événement  facebook créé par Chloé ) mais comme chaque année des chats , des chiens, des hamsters , des poneys ...

    Distribution de pains bénis et verre de l'amitié de l'unité pastorale qui organise l'événement .

     

    Les photos de l'année passée 

    Les photos de 2014

    20151115-benedictionanimaux-8673.jpg

  • La journée du Patrimoine à Vinalmont vue par notre photographe Louis Maréchal

    Un autre point de vue , un fameux coup d'oeil

    20160911-journéepatrimoine-louisM (25).jpg

     La ferme Jangette , entre l'église et le château 

    Le château de Vinalmont , l'église , l'ancien cimetière dans la galerie photos de Louis ICI 

  • Les PHOTOS de la journée du Patrimoine à Vinalmont.

    Le château , l'église , le vieux cimetière  ont retouvé leur jeunesse avec la Compagnie du Verre et la maison des jeunes de Vinalmont 

     

    20160911-patrimoine2016-bis-115.jpg

    Des galeries photos

    -de l'église avec une visite guidée de Jeannine Godbille et un concert d'orgue avec Raymonde Gillet :

    LES PHOTOS DE LA GALERIE NO  1 " L'EGLISE" ICI 

    -du château avec la représentation théâtrale  de la "La Compagnie du Verre " , qui a offert des spectacles remarquables tant au niveau du scénario que de la chorégraphie ou des costumes : du grand art .

    LES PHOTOS du CHATEAU et du SPECTACLE "Compagnie théâtrale du Verre" DANS LA GALERIE NO 2 ICI (attention , il ya 3 pages de photos ) 

    -des activités de la maison des jeunes de Vinalmont-Wanzoul qui tenaient un bar plus que bien achalandé : merci à eux pour un ravitaillement qui a été plus que bienvenu pour les équipes de cyclistes et pour les visiteurs qui faisaient en car la balade des 4 sites "Patrimoine "du Parc de la Burdinale et de  de la Méhaigne.

     LA GALERIE PHOTOS NO 3  "MAISON DES JEUNES " ICI

     

    Succès donc pour cette organisation de l'adl de Wanze, du château féodal de Moha en collaboration avec l'Unité pastorale et  M et Mme de Jonghe . 

     

    20160911-patrimoine2016-bis-24.jpg

  • L'histoire du château de Vinalmont : suite et fin

     Le château de Vinalmont, comme l'église, seront les vedettes de la journée du Patrimoine de ce dimanche 11 septembre

    DSCF2243.JPG

    La tour de la ferme de la grand place : sans doute un des éléments du château primitif de Vinalmont 

    Dans une première note sur le château , nous vous avions parlé de la propriété primitive des seigneurs de Vinalmont à l'époque médiévale , la ferme à la tour , puis de la construction du premier petit château de style néoclassique  et  enfin de la construction imposante qu'est devenue château de Vinalmont en 1861 avec la famille Claes , puis successivement avec les t'Serstevens et de Jonghe

    Dans une seconde note , nous avons relaté la « Joyeuse entrée» à Vinalmont du Vicomte et de la Vicomtesse Georges et Cécile de Jonghe d'Ardoye -Fallon en 1937

    Les années suivantes seront plus que mouvementées. 

     

     

    -p-20121110-marielecock-vicomteetjcomonumetmort3.jpg

    Le vicomte Georges de Jonghe à droite à côté du commandant Jaco (photo Marie Lecocq) 

    Mayeur pendant 25 ans

    «C'est à boire, à boire qu'il nous faut...», le moins que l'on puisse dire est que la nomination au poste de bourgmestre du Vicomte Georges De Jonghe d'Ardoye, à peine installé au château de Vinalmont, est bien arrosée.

    En cette année 1939, la majorité socialiste qui a dirigé le village pendant 12 ans ,cède la main aux  «Intérêts Communaux». Mr de Géradon, le châtelain de Wanzoul, tout heureux de l’élection de son protégé, décrète que les cafés et les magasins avec débit de boisson videront gratuitement «la goutte». Il réglera l'addition. Les villageois en profitent, réconciliés avec la politique.

    Les magasins de Wanzoul sont mis à sec et à sac

    La guerre

    Mais c'est déjà la guerre . Une partie du château est réquisitionné par les allemands et bientôt même les cloches sont la proie des envahisseurs

    C'et un jeudi de décembre, en 1943. Fait exceptionnel, à 10 heures, l'institutrice autorise les enfants à quitter l'école et aller voir avec elle l'enlèvement des cloches de l'église. Elles doivent partir non pour Rome mais vers les usines d'armement allemandes. Le curé Regnier a bien fait valoir que les 3 cloches de Vinalmont datant de 1823 et 1843 forment un carillon de valeur et ne peuvent pas partir. Rien n'y fait. Sur réquisition des autorités allemandes, la firme Van Campenhout de Haren vient enlever les cloches, témoins et annonciatrices des grandes joies et des grandes peines du village.

    De gros câbles glissent le long du clocher. Une, puis une deuxième cloche descendent lentement, en éraflant les murs. Un homme, suspendu au câble, tente de le guider. On souhaite que le câble se brise, que le monsieur soit précipité dans vide. Deux cloches seront quand même livrées.

    Une petite dernière, orpheline, a pu être conservée mais son chant est bien triste (Les cloches seront retrouvées intactes dans une fonderie allemande après la guerre.)

     

    20120725-julesmertens-rapatriesenterrement1942-04.jpg

    Morts au champs d'honneur . Les corps de Julien Debart, Philippe Tetttelin et Auguste Robert  ont été ramenés à l'église de Vinalmont le 29 décembre 1940

    1944: la débâcle allemande et la séquestration des châtelains

    Le débarquement provoque la débâcle chez les Allemands .

    En 44, ils préparent leur départ. Ils veulent de la nourriture, des moyens de transport, ils cherchent à s'enfuir et sont prêts à tout.

    Les SS allemands sont venus mettre de l'ordre. Ces troupes de choc allemandes occupent le château de Wanzoul.

    Apprenant que la Brigade de l'armée secrète veut tenter un coup de main dans les environs, les SS décident de faire des otages pour prévenir toute action de la résistance.

    Ils séquestrent au château de Wanzoul les châtelains Ernest de Géradon (...prisonnier chez lui) et le Vicomte Georges de Jonghe d'Ardoye, le bourgmestre de la commune.
    Ils sont tenus sous bonne garde pendant 24 heures jusqu'à l'ultime départ pour l'Allemagne.

    A ce moment, les SS se saisissent d'un civil passant en vélo et le traîne dans la cour des dépendances du château le menaçant et ne le relâchant que quand Ernest de Geradon affirme que c'est un villageois de confiance, qu'il connaît personnellement. Il s'agit en fait d'une estafette du maquis.

    Les maquisards se trouvent stoppés net dans leur élan et un couvre-feu intégral est alors établi par les Allemands.

     

    Les Américains arrivent au château de Vinalmont

    20130224-vicom-chezderclaye-04.jpg

    Lea américains sont sur la grand route à Vinalmont (photo Eric de Jonghe ) 

    Nous sommes début septembre 1944. On sait donc les Américains pas très loin et l'impatience grandit d'heure en heure.

    Le vendredi 7 septembre, les Américains arrivent

    C'est le Vicomte qui, le premier, de très loin, a vu arriver les Américains sur la chaussée. Depuis le matin, il montait la garde depuis la plus haute des tours du château.

    Ils sont là: les véhicules blindés du type half truck, avec roues à l'avant et chenilles à l'arrière, les chars Patton et les grosses Dosche américaines

    Alors là, quel spectacle!

    Certains blindés sont encore camouflés, mais surtout sur chaque véhicule, il y a une grande étoile blanche qui brille très fort à la fois dans les têtes vinalmontoises et sur le fond des couleurs kaki. C'est l’euphorie.

    Les GI's, les soldats américains, juchés sur leurs véhicules, font des V en signe de victoire avec leurs doigts.

    L'état-major américain a pris son campement au château

    Les châtelains et leurs 4 enfants, Eric, Paul, Alain, Brigitte, occupent 4 pièces à l'étage.

    Les Américains se réservent la plupart des locaux du rez-de-chaussée

    20130224-vicom-enfantsamericains-13.jpg

    Les aînés de de la famille de Jonghe, Eric et Paul,  posent avec les soldats américains dans le parc du château (photo Eric de Jonghe) 

    Aujourd'hui, les gradés ont invité les châtelains à dîner: au menu, saucisse et confiture d'orange, tout frais, sortis des boites de conserve. La Vicomtesse fait contre mauvaise fortune bon coeur:

    - C'est un menu original, dit-elle poliment, promettant tout de même que la prochaine fois, ce sera la cuisinière du château, Virginie, qui s'occupera de la préparation du repas: des perdreaux au chou.

    Les GI's apprennent à conduire à Eric, le plus âgé des enfants. A leur départ, Eric peut rentrer presque tout seul une jeep dans le garage. Eric garde aussi dans sa tête le souvenir ému de ces soldats allemands détenus chez lui, dans sa maison, par des Américains.

    20130224-vicom-tsamericains-14.jpg

    Les américains à l'arrière du château ; ils sont en majorité noirs . Les Vinalmontois n'en reviennent pas (photo Eric de Jonghe )

    L'attaque du château

    La guerre est finie depuis belle lurette mais on enregistre une attaque du château qui ne sera jamais élucidée

    Les jeunes Francis Gossens et Paul Vincent ne sont pas à une bêtise près!

    « Ahhh! Au secours!! On nous attaque!! » des cris terrorisés sautent au-dessus des murs! Le campement des jeunes guides bruxelloises invitées par le vicomte dans les dépendances du château pendant les vacances est pris d'assaut. Les fusées pirates traversent la nuit, semant l'émoi.

    « Elles l'ont bien cherché, ces pimbêches avec leurs grands airs! » rigolent Francis, Paul et leurs compères Jean-Pierre Pacolet et Jules Goffin, éconduits un peu plutôt dans la journée par les demoiselles. Quand soudain...  « Craaac! », un bruit de carreau cassé! Les vitres des serres sont brisées, les cœurs aussi et nos compères décampent. Ils la joueront profil bas pendant quelques jours, le temps que le garde surnommé « Rèjèjè » ait terminé son enquête.

     

    Les processions

    ch06l-12-p-p20120728polrihon-processionpoljeanbaptiste-30.jpg

    La Vicomtesse surveille son petit monde à la procession. Pol Rihon est le petit Jésus  

    Le château , c'est aussi le point de départ de la procession à Vinalmont, à la fête dieu. Le château est le voisin de l'église , la Vicomtesse est une des organisatrices de la procession ; le Vicomte, lui , sera un des  présidents de la fanfare Saint-Martin d’Antheit dont les musiciens accompagnet le cortège . La fanfare prend son rôle très au sérieux et arrête brutalement de jouer quand on passe devant la maison de quelqu'un qui n'a pas fleuri sa devanture.

    La porte d'entrée de la cour d'honneur du château est exceptionnellement ouverte pour la procession

     

    Un peu de poires , un peu de pommes

    ch04l-21-p-20130224-vicom-plantationspoirespommes-05.jpg

    Joseph Vanleyssem ( à droite) est un des pionniers de la fruiticulture . 

    En 1946 , à la sortie de la guerre , le Vicomte de Jonghe d'Ardoye se lance dans la production de pomme sur pas moins de 3 ha. Ils sont plantés dans la campagne de Wanzoul ; ce sont des hautes tiges , des James Greaves , des Cox Orange , des Jonathan . En 1959, 5 ha d'arbres fruitiers supplémentaires sont plantés le long de la grand route : la moitié est constitué de pommes , l'autre moitié de poires : des Doyennés , des Durondeau ,des Conférence

    Elle sont vendues au village ou au Veilling , à la criée de Saint Trond où on les mène ne jeep

    En 64 , Eric de Jonghe reprend l'exploitation du papa Georges décédé .Le vicomte Georges de Jonghe aura gardé son titre de mayeur pendant 25 ans .

    ch06l-16-p23-p.jpg

    1949: le char de Vinalmont ,en partance pour les Septennales à Huy , pose près de l'entrée du château  . Joseph Vanleyssem est aux commandes de l'attelage 

     La journée du Patrimoine

    La Cie de la comédie du verre  présentera une animation  théâtrale dans le cadre enchanteur du parc du château. Ces saynettes seront reprises après chaque visite guidée de l'église ( par Mme J. Godbille ). Ces visites auront lieu à 10h, 11h, 13h30 , 14h30 et 15h30

     L'ancien cimetière sera aussi ouvert aux visiteurs 

    La Commune de Wanze propose aussi un circuit vélo avec road-book pour rejoindre  la Place des Héros à Vinalmont 

    2 formules vélo sont proposées par l'ADL de Wanze :

    Balade vélo de 16 km : départ libre de 10 h à 16 h au Hall omnisports de Wanze rue Géo Warzée

    Promenade accompagnée à vélo électrique : départ à 14h30 . Infos et réservations (indispensables ) pour la balade à vélo électrique (10 vélos disponibles): Service environnement Wanze - 085273540

     Ravitaillement prévu sur la place de l’église de Vinalmont  

     Road-book disponible au Hall omnisports ou téléchargeable ici   (via le site de Wanze et l'ADL) 

       

    Le circuit des 4 églises 

    La visite de l'église de Vinalmont s'intègre dans le circuit du Pays Burdinale Méhaigne qui vous fera découvrir aussi l'église Saint Martin d'Avennes , l'église de Lamontzée, l'église Saint Martin de Héron , en voiture ou à pied ou à vélo tout terrain . Dans ces deux derniers cas, vous découvrirez la balade balisée par la Maison du Tourisme (entre 5 et 18 kms)

    Des cartes de promenades seront mises à votre disposition gratuitement

    Et en plus : un circuit en BUS autour des 4 sites . Départ : 15b, rue saint Martin , 4217 Héron . RDV dès 9h30 ; retour vers 17h . parking dans la cour de la bibliothèque

    PAF : 15 euros , repas COMPRIS. Réservation au 085/251613 ouinfo@chateaumoha.be

     

    Infos complémentaires

    Le site Vinalmont.be , rubrique patrimoine

    Le site Vinalmont Nostalgie ,http://www.nostalgie.vinalmont.be/au-fil-des-rues/place-d...

    Note  no 1 sur le château ICI

    Note no 2 sur le château ICI

     

    Note no 1 sur l'église 

     Note no 2 sur l'église 

    Bibliographie 

    Chartier Benoît : « L'empreinte de la noblesse- Wanzoul, Vinalmont et environs », 1993

    Comanne Jacques : « La "Notice sur la paroisse de Vinalmont" du curé J.J. Mahy (1794-1856)» , 1985 , 

    Foyer de la culture de Vinalmont : " Vinalmont, Wanzoul, Roua, à livre ouvert ":J-M Mathy , G. Thijs, J-M Stevens et comité de rédaction, 1991

    Kockerols Hadrien : »Le vieux cimetière de Vinalmont » , terre de Hesbaye , 1994

    Joiret Yvan : « J'ai rêvé...Vinalmont » (années 1920-1938), Qualité Village , 1993

    et « J'ai encore rêvé...Vinalmont (années 1939-1969), 2014