vinalmont

Humanitaire

  • L'Afrique de nouveau à Wanzoul avec Jean -Marie et Nicole Vandenabeele

    Noël avant l'heure: les 2 et 3 décembre , journées découvertes 

     

    201700617-vandenabeeleafrique-lr -45.jpg

    Une statue en bronze à la cire perdue d'Adama Gandema   

    Amoureux de l'Afrique, Jean -Marie et Nicole Vandenabeele sont revenus vers leurs racines et leur belle maison de la rue de Wanzoul à Wanzoul.

    Ils nous ont déjà émerveillé  ces dernières années avec de sublimes expositions . Ils récidivent .

    Le WE des 2 et 3  décembre (samedi et dimanche), ils souhaitent vous faire découvrir,  chez eux, cette Afrique qu'ils aiment par le biais d'une présentation d'objets - plutôt d'oeuvres d'art -africains. Ils veulent nous montrer que l'Afrique, ce n'est pas ce continent si souvent décrié mais bien un continent en pleine expansion économique et surtout riche par sa culture et sa passion de vivre "humainement ". Vous découvrirez ,dans un cadre enchanteur...

     -Bronzes à la cire perdue de l'artiste Adama Gandema

    -Colliers ethniques et en céramique

    -Bel artisanat réalisé par différentes coopératives de femmes au Kenya et au Rwanda

    -Invitée : Catherine Verschure et ses sculptures en terre cuite

     

    En plus , avec des nouveautés comme une collection d'enfants en bronze (pièces uniques )  et des bougies en pure cire d'abeilles venant du Rwanda 

     

    INFOS PRATIQUES

    •  

      L'adresse de l'expo : Jean-Marie et Nicole VANDENABEELE, rue de Wanzoul , 63 ,4520 Wanzoul -Vinalmont (Wanze)

      Quand : les 2 et 3  décembre (samedi et dimanche )  de 11 à 19 heures .

      0496/352 383   0479 920 823 

      ambre.ethnic@gmail.com

      Nb : Jean -Marie et Nicole sont les parents de Marie, bien connue à Vinalmont (notamment par son action au niveau du club des jeunes) ; Marie, dont nous avons retracé la vie en... Afrique dans une note vraiment poignante (le lien ICI) . Merci encore Marie dont la famille s'agrandit ...

       

       201700617-vandenabeeleafrique-lr -65.jpg

      Catherine Verschure , l'invitée d'honneur 


  • Benoît Smets , le vulcanologue de Vinalmont , sera la vedette de 2 émissions de la BBC

     

    Tous devant votre « poste » ce dimanche à 22h et le dimanche suivant

     

     Une petite vidéo d'annonce assez impressionnante 

    Nous avons déjà parlé sur le blog et le site de Vinalmont des recherches et activités du vulcanologue  Benoit Smets au niveau des volcans africains . Benoît - le fils du chauffagiste wanzoulois Jean-Paul - sera une des vedettes des documentaires "Expedition Volcano"de la BBC programmée en parallèle à son expédition de juin dernier. Ces émissions sont programmées

    • ce dimanche sur BBC2, à 22h (heure belge)

    • et la seconde normalement le dimanche suivant (il y a 2 épisodes) à savoir le 3 décembre

     

    Soyez donc devant votre TV déjà ce dimanche.

    1-6892d8c3b7067e0523e72fa75d0973.jpg

     

    Vulcanologue, une profession , une passion 

    Le parcours de Benoît est plus qu'atypique : vulcanologue,  il est passé des cordes du petit mur d'escalade du « Point forme » à Huy aux parois d'un des volcans les plus dangereux du monde, le Nyiragongo.

    Imprudent, inconscient ? Non, cela en vaut la peine selon notre jeune docteur en sciences qui travaille donc dans les domaines de la volcanologie et des risques naturels, pour le compte du Musée Royal de l’Afrique Centrale, en Belgique. Lors de ses premières années de carrière, il s'est spécialisé sur une région spécifique d’Afrique centrale : la Province Volcanique des Virunga, à l’est de la République Démocratique du Congo, là où se situent deux des volcans les plus actifs d'Afrique: le Nyiragongo et le Nyamulagira.

    Ces volcans menacent directement une population de plus d’un million de personnes. Ce volcan a déjà produit deux éruptions de flanc désastreuses, en 1977 et 2002.

    Les objectifs principaux de ses travaux et de ceux de ses proches collaborateurs sont donc simples : améliorer les connaissances scientifiques, la surveillance volcanique et l'évaluation de la menace liée aux Nyiragongo et Nyamulagira.

    A travers leur projets de recherche, ils fournissent également des formations à leurs partenaires congolais pour leur transférer un maximum de compétences localement, que ce soit pour la recherche fondamentale, la surveillance des volcans ou la gestion des risques volcaniques dans la région.

    « Le fait de travailler à tous ces niveaux donne énormément de sens à notre recherche, car nos résultats sont bénéfiques tant pour la science que pour la société. Vous comprendrez donc aisément la passion qui nous anime » dit Benoît.

     

    L'expédition de juin 2017

    Nous vous avions parlé de l'opération de crowfunding , de financement participatif menée par Benoît en début d'année 2017.

    Grâce au soutien de tous , Benoît et son équipe ont réalisé l'expédition prévue, une expédition scientifique et périlleuse menée en juin 2017. Benoît est en effet descendu, avec plusieurs collègues, dans le cratère du Nyiragongo pour mesurer pendant plusieurs jours les variations verticales et les mouvements de surface du lac de lave.

    Le but majeur de cette expédition périlleuse de 12 jours, était  de pouvoir quantifier les variations de ce lac de lave et ensuite de les comparer à différents paramètres géophysiques utilisés pour la surveillance du volcan, comme les mesures de tremblement de terre, de déformation du sol ou encore d’émissions de gaz.

    « Ainsi, nous pouvons mieux interpréter comment est traduite l’activité volcanique dans ces signaux géophysiques et, par conséquent, mieux déceler toute variation d’activité pouvant mener à une éruption dangereuse » indique Benoît.

    Les plus grands dangers

    2-ulule_photo_couverture.UDkUBxQfeYFN.jpg

     

    L'ancien marine Aldo Kane, le leader de l'expédition au niveau de l'organisation du projet de la BBC,  a accompagné les vulcanologues et scientifiques, avec à leur tête Benoît Smets .

    Bourlingueur devant l'éternel , Aldo est cependant bouleversé par l'expérience : « Il y a plus de gens qui ont été dans l'espace que que de personnes qui se sont trouvées au centre d'un volcan tel le Nyiragongo ,à proximité extrême de centaines de mètres de magma en ébullition ."

    De plus les membres de l'équipe ont dormi là dans des tentes au péril de leur vie .

    "Les risques les plus importants dans le cratère sont les chutes de pierres, des blocs de pierre de la taille d'un frigo parfois » indique Aldo .

    "Les gaz acides ne sont pas trop un des soucis quand on est dans le cratère mais le CO2 peut être un problème sérieux  : s'il s'accumule dans des concentrations élevées, il peut être mortel", détaille Benoît Smets.

    Une condition physique ...d'enfer donc et une connaissance des techniques d'escalade ont été nécessaires pour Benoît et tout son team. Se blesser sérieusement aurait en effet été catastrophique : toute intervention d'un secours extérieur aurait bien entendu pris un temps certain . Pas question de faire appel à un hélicoptère dans une tel cas.

    Le manque d'eau et de nourriture était aussi tous les jours une menace pour les membres de l'équipe qui ont vécu sous terre de 10 à 15 jours , suivant leurs missions. Comme tout le nécessaire avait été descendu à force des bras , rien de non indispensable n'avait été emporté .

    « C'est vraiment l'homme contre la nature dit Aldo Kane . Chapeau aux scientifiques, géologues et vulcanologues , qui risquent leur vie dans de telles conditions pour atteindre les résultats espérés au niveau scientifique .» 

     6-10397141_10203195649504846_7627414291183966158_o.jpg

     

  • Diner aux saveurs du Congo le dimanche 19 novembre en faveur du village de l'abbé Dino, ancien curé de Vinalmont

    La Wanzouloise Mélanie Goffin et l'Asbl Lita vous invitent

    11875136_932465446826124_8175683979522987443_o-thumb.jpg

    L'asbl Lita a pour but de récolter des fonds pour venir en aide au village de LITA , proche de la ville de Bunia, au nord-est de la République Démocratique du Congo. LITA est aussi très proche du coeur de l'abbé Dino , l'ancien curé (ancien ...depuis 2 ans...) de Wanze et de Vinalmont  : l'abbé Dino est originaire de ce village .

    Cette aide consiste en la reconstruction, l'agrandissement, la restauration et l' équipement de l'école et du dispensaire . Le but est aussi de favoriser les échanges interculturels entre l'école de Lita et les écoles de Wanze et environs.

    Les membres de l'ASBL Lita organisent ce 19 novembre à midi un diner congolais (ce sera le 5ième) . Cela se passera à la salle de Longpré , rue du Temple.

    Repas  préparé par le restaurant "La Paillote africaine". 
    Menu : Apéritif + Poulet à la moambe + beignets.
    P.A.F. : 15 € (7,50 €/enfant).
    Réservation avant le 14/11 : 0477/62.40.23 (Pierre-Yves COLET) ou 0496/78.52.91 (Laurence DRADIN) ou hfastre@hotmail.be (Hélène FASTRE)
    Réservation obligatoire confirmée par le paiement sur le compte de l'"A.S.B.L. Lita - Wanze" : BE97 3631 4814 9049 avec en communication : Dîner Lita + Nom + nombre de réservations

    12087083_968214619917873_3758797968440779260_o-thumb.jpg

  • Rappel : 5ième opération Télévie à Vinalmont les 13, 14 et 15 octobre

    Grande marche le dimanche 15 octobre , souper spaghetti le samedi 14 , belote le vendredi 13. 

     

    20161009-televie-29.jpg

     

    Déjà la 5 ième année que les Vinalmontois organisent une opération TELEVIE « Faisons gagner la vie «  pour aider à la lutte contre le cancer et la leucémie chez les enfants et les adultes . 

    L'opération se déroulera sur 3 jours, comme chaque année dans une ambiance conviviale . 

    Didier Dassy et son équipe seront bien sûr épaulés par les voisins de la rue Albert 1er , leurs amis de Wanzoul , de Villers , leurs parents, leurs collègues, les sympathisants de Télévie  .

    Toute aide est bien sûr la bienvenue pour tenir un stand, organiser la tombola, préparer des pâtisseries ou des spaghettis ou des pains saucisse , décorer la salle ... Le no de téléphone :085/23 40 99. Votre présence l'un des 3 jours sera un fameux plus pour l'équipe 

    Le programme s'étale en effet sur 3 jours , à la salle Delbrouck , rue Charles Frère , 8, 4520 Vinalmont (Wanze).  Didier a voulu  rendre le programme le plus varié possible pour que chacun puisse y trouver son compte, que chacun participe à une opération importante tout en s'amusant . Réservez la date . 

    Le vendredi 13 octobre

    Soirée BELOTE, avec bar et petite restauration

    Inscription dès 19 h, 1ére carte à 20h.

    Paf: 10€ ou sur réservation 8€ sur le compte BE94 0635 4947 3814 avec la mention Belote + votre nom (avant le 10/10/2017)

     

     

     

    opération télévie vinalmont,vinalmont didier dassy,soirée belote vinalmont 2017,2017 vinalmont télévie,souper spaghettis vinalmont

    Le samedi 14 octobre

    Nouveauté : Souper spaghettis + SURPRISE 

    Paf : 9€ par adulte, 5€ par enfant de - de12 ans

    Réservation obligatoire par paiement sur le compte BE94 0635 4947 3814 avec la mention : Spaghetti + votre nom +nombre de repas avant le 10/10/2017

     

    Dimanche 15 octobre , toujours à partir de la salle Delbrouck

    Grande marche TELEVIE de 9h à 18h

    2 circuits fléchés de 5 et 10 kms  accessible à tous , varié 

    Paf : 3€ sur place (gratuit pour les moins de 12 ans)

    Bar et restauration : pâtisserie "maison", pains saucisse ...

     

    Contact 

    Mr Didier Dassy et Me Dominique Delsa -rue Albert 1er,8 4520 Vinalmont - tél : 085/23 40 99 après 18 heures

  • 5ième TELEVIE à Vinalmont organisé par Didier et Dominique Dassy et toute leur équipe

    Au programme : soirée belote , souper spaghetti et marche Télévie le WE des 13, 14 et 15 octobre

     

    opération télévie vinalmont,vinalmont didier dassy,soirée belote vinalmont 2017,2017 vinalmont télévie,souper spaghettis vinalmont

    Déjà la 5 ième année que les Vinalmontois organisent une opération TELEVIE « Faisons gagner la vie «  pour aider à la lutte contre le cancer et la leucémie chez les enfants et les adultes . 

    L'opération se déroulera sur 3 jours, comme chaque année dans une ambiance conviviale . 

    Didier Dassy et son équipe seront bien sûr épaulés par les voisins de la rue Albert 1er , leurs amis de Wanzoul , de Villers , leurs parents, leurs collègues, les sympathisants de Télévie  .

    Toute aide est bien sûr la bienvenue pour tenir un stand, organiser la tombola, préparer des pâtisseries ou des spaghettis ou des pains saucisse , décorer la salle ... Le no de téléphone :085/23 40 99. Votre présence l'un des 3 jours sera un fameux plus pour l'équipe 

    Le programme s'étale en effet sur 3 jours , à la salle Delbrouck , rue Charles Frère , 8, 4520 Vinalmont (Wanze).  Didier a voulu  rendre le programme le plus varié possible pour que chacun puisse y trouver son compte, que chacun participe à une opération importante tout en s'amusant . Réservez la date . 

    Le vendredi 13 octobre

    Soirée BELOTE, avec bar et petite restauration

    Inscription dès 19 h, 1ére carte à 20h.

    Paf: 10€ ou sur réservation 8€ sur le compte BE94 0635 4947 3814 avec la mention Belote + votre nom (avant le 10/10/2017)

     

    opération télévie vinalmont,vinalmont didier dassy,soirée belote vinalmont 2017,2017 vinalmont télévie,souper spaghettis vinalmont

    Le samedi 14 octobre

    Nouveauté : Souper spaghettis + SURPRISE 

    Paf : 9€ par adulte, 5€ par enfant de - de12 ans

    Réservation obligatoire par paiement sur le compte BE94 0635 4947 3814 avec la mention : Spaghetti + votre nom +nombre de repas avant le 10/10/2017

     

    Dimanche 15 octobre , toujours à partir de la salle Delbrouck

    Grande marche TELEVIE de 9h à 18h

    2 circuits fléchés de 5 et 10 kms  accessible à tous , varié 

    Paf : 3€ sur place (gratuit pour les moins de 12 ans)

    Bar et restauration : pâtisserie "maison", pains saucisse ...

     

    Contact 

    Mr Didier Dassy et Me Dominique Delsa -rue Albert 1er,8 4520 Vinalmont - tél : 085/23 40 99 après 18 heures

    opération télévie vinalmont,vinalmont didier dassy,soirée belote vinalmont 2017,2017 vinalmont télévie,souper spaghettis vinalmont

  • Vinalmont participera au Solidaris Day avec les Spiteux , Au Capriflore de Florence Timmerman , Robert Leroy et le club des jeunes

    Rendez-vous le dimanche 20 août à Wanze de 10 à 21h

     

    solidaris day,au cpriflore,miel robet leroy,maison jeunes vinalmont,spiteux,vinalmont

    Au Capriflore . Florence Timmerman sera au Solidaris day 

    Le Solidaris Day en est à sa sa dixième édition et est organisée cette année à Wanze. Les Vinalmontois seront là , parmi plus de 80 associations, clubs , entreprises qui participeront à cette journée festive marquée par le sceau de la convivialité et de la solidarité avec des animations  sportives, des concerts, du théâtre, des initiations à la cuisine pour enfants 

    Au niveau sportif et éducationnel, les Spiteux de Vinalmont présenteront leurs activités et organiseront en collaboration avec les Spirous d'Antheit un circuit de pychomotricité à destination des enfants . Des Spiteux participeront également aux joggings pour enfants et adultes organisés durant cette journée.

    solidaris day,au capriflore,miel robert leroy,maison jeunes vinalmont,spiteux,vinalmont

     

    Parmi les autres initiations sportives prévues : de l'escalade , de l'escrime, du karaté, du tir à l'arc , des jeux aquatiques (via la piscine de Wanze ) ...

    Au « marché» des producteurs locaux on retrouvera les Vinalmontois Robert Leroy (avec son rucher didactique et la dégustation de miel) et Florence Timmerman , la productrice de lait , de fromage , de yoghourt de chèvre du Capriflore

     

    solidaris day,au cpriflore,miel robet leroy,maison jeunes vinalmont,spiteux,vinalmont

    Robert Leroy viendra avec sa ruche didactique et fera goûter son miel 

    Parmi les groupements de jeunes , on pourra rencontrer les membres de la maison des jeunes de Vinalmont .

    Les jeunes de Vinalmont et des autres MJ vous présenteront leurs projets festifs, artistiques , musicaux , théâtraux... 

    Le théâtre et les concerts seront d'ailleurs des attractions phare de la journée (voir le programme)

     

    LES INFOS PRATIQUES

    QUAND

    Dimanche 20 août de 10 à 21h

    OU

    Place de Wanze et piscine

    Parkings et navettes gratuits en boucle toutes les 20 minutes.

    Parking P1 : Navette PUBLIC Ligne VERTE – Zoning de Villers-le-Bouillet

    Parking P2 : Navette PUBLIC Ligne BLEUE – Port de Statte (N-643b)

     

    PROJETS SOUTENUS

    Domisiladoré

    L'Oiseau Bleu

     

    GRATUIT

     

    LE PROGRAMME et les PARTICIPANTS

    via Solidaris Day en cliquant ICI

    solidaris day,au cpriflore,miel robet leroy,maison jeunes vinalmont,spiteux,vinalmont

    La MJ de Vinalmont : ils seront là . 

     

    Quelques photos des Vinalmontois qui seront au Solidaris Day ICI 

  • L'amour de l' Afrique , l'amour de l'art : ces deux amours étaient réunis à Wanzoul ces samedi et dimanche

     Merci à Nicole et Jean – Marie Vandenabeele de nous faire partager leur passion

     

    201700617-vandenabeeleafrique-lr -8.jpg

    Adama Gandema , l'artiste du Burkina Faso

    Nicole et Jean-Marie Vandenabeele sont des amoureux de l'Afrique . Ils ont fait découvrir ce continent à Wanzoul ce WE en invitant des artistes qui partagent cette passion pour l'Afrique .

    On a rencontré ces passionnés dans le grand jardin de Nicole à Wanzoul , un jardin devenu une salle d'exposition à ciel ouvert , où les sculptures trouvent subtilement leur place , où l'Afrique s'impose tout en douceur , avec finesse dans la nature wanzouloise . Deux africains de l'ethnie Massaï courent sur le mur d'enceinte de chez Nicole , de jeunes femmes du Burkina puisent l'eau dans son jardin .

    Au fonds de la propriété de la famille Vandenabeele , c'est Adama Gandema , le bronzier du Burkina Faso , qui est à la manœuvre . Il faudra bien toute la journée pour qu'il crée trois nouvelles œuvres . Chaque pièce est unique . Adama explique le lent processus avec enthousiasme

    « Le modèle à produire est façonné en cire puis recouvert d'argile mélangé à du crottin de cheval (le moule). Pendant la cuisson, la cire fond et s'échappe par des trous (« évents ») qu'on a aménagés dans le moule. Le métal en fusion est alors versé dans le moule où il occupe la place laissée libre par la cire. Après refroidissement, on casse le moule (pièce unique) pour extraire l'objet fondu. On ne peut donc couler qu'un seul exemplaire de chaque modèle avec cette technique.

    L'objet démoulé peut alors être repris pour le limer, le marteler, le recuire si nécessaire. Ensuite, on peut décorer l'objet en le gravant, le ciselant ou l'émaillant. 

    Quant à la patine (couleur), elle est donnée par un travail important à partir d’acides et de bases qui servent d’oxydant aux différents métaux qui entrent dans la composition de l’alliage bronze.

    Les bronzes sont, pour la plupart, composés de plus de 60 % de cuivre (qui peut aller jusqu'à avoisiner les 95 %1) et d'une proportion variable, non seulement d'étain, mais aussi d'aluminium, de plomb, de béryllium, de manganèse et de tungstène, ainsi qu'accessoirement de silicium et de phosphore, mais pas de zinc en quantité notable (ne pas confondre avec le laiton, dont le terme anglais brass est souvent traduit par bronze). »

    La galerie photos ICI (il y a plusieurs pages de photos ; cliquez sur le second icône sur la bannière au dessus à droite pour voir l'image en plus grand ) vous montrera la cire et les modèles  en cire , le moule, le four , des objets non décorés et enfin des oeuvres terminées .

    Pour Adama , c'est la première rencontre avec la Belgique , mais pas avec Nicole et Jean -Marie avec lesquels il collabore depuis longtemps déjà . Adama n'a que 39 ans mais il a déjà une fameuse expérience et une renommée qui lui ont permis d'une part d'être invité à animer de multiples stages de travail du bronze en France et aux Pays-Bas et ce depuis 2004, d'autre part d'exposer partout notamment au Sénégal où il est très connu .

    201700617-vandenabeeleafrique-lr -10.jpg

    Modèles en cire , moules et oeuvres terminées : un long cycle

    Les sculptures d'Adama, vous pourrez toujours en découvrir par l'entremise de Nicole et Jean -Marie Vandenabeele (coordonnées en fin de note ) . Au Burkina (il habite à Ouagadougou au centre du pays ) , Adama travaille avec une équipe de 6 personnes

    Le four au gaz utilisé à Wanzoul par Adama , c'est le four d'une artiste de chez nous , Christine Renard , elle même créatrice de bijoux en bronze , chez elle, à Poulseur .

    A Poulseur , elle n'y est pas vraiment souvent, souvent . Elle ne rate aucune occasion de se rendre en Afrique où se situent tous ses amours : les pierres précieuses , les volcans , le désert et bien sûr le travail artisanal des métaux (bronze et argent via la cire coulée ). Ces techniques de fabrication de bijoux notamment , elle les a apprises dès 1993 au Burkina Faso. Christine crée donc, à partir de cette technique, de magnifiques bijoux .

    Christine , c'est aussi donc une passionnée du Maroc, du Mali ou de l'Ethiopie, pays où elle trouve l'inspiration quand elle peint des  aquarelles représentant les paysages désertiques , sulfureux , plein de couleurs et de mouvements du Danakil : le lac de lave bouillonnant de l’Erta Ale est un phénomène rare ; le spectacle qu’offre le volcan Dallol est lui tout simplement unique : cristallisations multicolores, mares d’acides vert fluo, geysers jaunes ou encore noirs se forment à la saison sèche et disparaîtrons à la saison des pluies. Lac de lave et volcan font rêvé Christine et ne sont sans doute pas pour rien pour son intérêt pour les mystères des fours de fusion .

    Ses carnets de voyage au Danakil et dans les pays africains sont de véritables petits chefs d'oeuvre dont deux ont déjà été édités (voir exemples de dessins dans la galerie photos )

    201700617-vandenabeeleafrique-lr -4.jpg

    Christine Renard , peintre et sculpteur 

    N'hésitez pas à visiter son site qui rend compte de son très beau travail de peintre , dessinatrice et sculpteur : www.christine-renard.eu

     

    Catherine VERSCHURE  , c'est un talent en devenir . Si son métier , c'est la pharmacie (à Statte ) , sa passion , c'est la sculpture en terre cuite (argile ), une technique dans laquellle elle excelle , une pratique , une drogue (dirait la pharmacienne) qui lui permet de s'évader . Elève de Patricia Coenaerts à Corroy-le-Grand , Catherine expose à Wanzoul des sculptures d'inspiration africaine . Mais ce n'est pas le seul thème qui inspire l'Antheitoise dont les expos , que ce soit à Statte ou lors des  « Parcours d'artistes »  à Corroy, ont convaincu tout le monde. Catherine a une page facebook . Voyez aussi ses sculptures au sein de la galerie des photos ICI . (il y a plusieurs pages ; cliquez sur la seconde icône dans la bannière au dessus à droite pour voir l'image en plus grand )

     201700617-vandenabeeleafrique-lr -65.jpg

    Catherine Verschure présente  ses sculptures 

    Mais , surprise , il y avait encore une créatrice  : Nicole elle-même, qui présentait notamment de somptueux bijoux ethniques . Ceux ci côtoyaient le bel artisanat , tout en couleur , réalisé par différentes coopératives de femmes du Kenya et du Rwanda. (voir aussi plus de photos via la galerie photos )

    Un pourcentage des bénéfice des ventes du W-E sera versé à l'association APECOS RWANDA qui s'occupe d'enfants orphelins du sida au RWANDA. Nicole et Jean-Marie Vandenabeele sont partenaires de cette association

    Celle ci était bien représentée à Wanzoul samedi et dimanche avec notamment sa responsable Véronique Coomans de Brachène qui présentait confitures et tartes (rien que les photos de la galerie photos vous mettent l'eau à la bouche . Un délice ). Pour en savoir plus sur Apecos et savoir comment participer à l'action Rwanda, consulter le site www.apecosrwanda.be . Les coordonnées de Véronique : tél 02 567 17 38 GSM : 0493 17 00 89 mail : verocoomans@gmail.com

    201700617-vandenabeeleafrique-lr -95.jpg

    Nicole Vandenabeele et ses amies 

     

    Pour prendre contact avec Jean-Marie et Nicole VANDENABEELE:

    Adresse: 63, rue de Wanzoul  B-4520 WANZE (VINALMONT)

    TEL : 0496/35 23 83 ou 0479/92 08 23

    ambre.ethnic@gmail.com

     

     

  • Le Wanzoulois Philippe Legrand et le Fitty One Huy vous invitent au concert de Fortem Rosas

     

    Le samedi 17 juin à 20 h à Amay 

    @fficheFortemRosas.jpg

    Philippe Legrand , l'architecte wanzoulois, secrétaire  du FIFTY-ONE Club de Huy, vous invite à assister au Concert du groupe FORTEM ROSAS, organisé le  samedi 17 juin prochain à 20 heures au Centre Culturel d'AMAY, au profit du Home "L'Espoir" de Couthuin .

    Pour ceux qui ne connaissent pas encore FORTEM ROSAS, sachez que c'est le nom du groupe musical & vocal fondé par Yohan EVRARD et François LEGRAND, qui a déjà réalisé 2 CD.

    Historique:

    Fortem Rosas est l’union belge de deux passionnés de musique originaires de Huy. 
    Munis d’harmonies solides de voix et de guitares, l’union tente d’amener une approche différente, « à la belge », de la chanson française contemporaine avec un côté rock électronique inédit.

    Influences éclectiques, textes engagés en français empreints de douceur et de mélancolie, autodérision et force; tout ce mélange multi-générationnel en couleurs donne à ce groupe une originalité musicale sincère et solide.

    Le groupe sera accompagné de 3 nouveaux musiciens.

    En première partie: SENDAK, qui nous vient du nord de la France.

     

    AMBIANCE ASSUREE !

    Bar à l'entr'acte ...

     

    Une organisation destinée à promouvoir ce groupe original et à soutenir le service à la communauté du Fifty One .

     

    Philippe espère vous y retrouver très nombreux ...

     

    Infos : Philippe LEGRAND

    Rue de Wanzoul 88

    4520 - VINALMONT

    085 / 23 23 01 - 0474 / 553 225 (ou 0498 085 869)

    legrandarchitecte20@gmail.com

    www.philippe-legrand-architecte.be

     

     

  • L'étonnante rencontre de deux Vinalmontois , Léonard Pongo et Nicolas Jolly, dans le cadre d'un projet humanitaire atypique

     Centre de recherche en art et inégalités économiques : deux concepts totalement différents sauf pour nos 2 Vinalmontois

     

     18193229_1289623444424332_2731364190748062688_o.jpg

     Nicolas Jolly récupère une oeuvre d'art en chocolat d'un artiste congolais : la sculpture revient d'une exposition qui a parcouru  le monde (photo Chirac Kawusu)

    Le Wanzoulois Nicolas Jolly est Research Coordinator au sein de l' Institute for Human Activities (IHA) . Cet institut est un projet de recherche initié par Renzo Martens, un artiste néerlandais réputé . L’objectif de l’Institut est de démontrer que l’art qui critique les inégalités mondiales peut amener à leur dépassement. Non sur le plan symbolique, mais bien sur le plan matériel. Depuis 2014, l’Institut collabore avec le Cercle d’Art des Travailleurs de Plantation Congolaise (CATPC).

    Dans ce cadre , l'institut de Nicolas Jolly a fondé un Centre de Recherche au Congo (point d'ancrage Lusanga) mais l'institut a pour pour ambition de rayonner aussi au delà à travers l’organisation d’expositions, de conférences,  en incitant à la réflexion critique.

    L'’Institut œuvre à la distribution à l’échelle mondiale des œuvres d’art créées avec le Cercle d'art des travailleurs congolais . Le produit des ventes est intégralement reversé aux artistes et leurs familles, ainsi qu’à des projets communautaires à Lusanga. Les photos de Léonard Pongo et de ses collègues montrent notamment des oeuvres magnifiques produites symboliquement en chocolat par les artistes africains, oeuvres qui ont fait le tour du monde avant de revenir au Congo pour le grand jour

    Le grand jour 

     

    18216609_1289623091091034_3087956446457210294_o.jpg

     

    La fête bat son plein après l'exposition et l'inauguration du "White Cube" (photo Léonard Pongo) 

     

    Car le projet s'est donc spécifiquement concrétisé ce dernier mois par l'implantation d'un véritable musée – centre de recherche, « le White Cube  », qui  est érigé en pleine brousse de Lusanga (voir la galerie photos), symboliquement sur le site d’une ancienne usine d'exploitation d'huile de palme d'Unilever (Leverville), pour indiquer le projet de battre en brèche le trajet historique original.

    L' ancienne plantation est donc modernisée grâce à la vente d’œuvres d’art des membres du Cercle d’Art des Travailleurs de Plantation Congolaise . Les revenus de ces ventes revenus contribuent aussi financement des activités d' agroforesterie de la plantation.

    Ce métissage entre l’art et l’agriculture devient ainsi une marque déposée du Cercle d’Art des Travailleurs de Plantation Congolaise  qui lui permet de diversifier les cultures dans la plantation. Dans celle-ci, on y trouve la canne à sucre, l’ananas, le cacao, les palmiers améliorés...

    L'événement a fait l'objet de différentes festivités et expositions qui ont été immortalisés par Léonard Pongo , le photographe Vinalmontois très impliqué dans la mise en exergue de la richesse de la culture et des traditions congolaises (voir notamment nos notes précédentes sur le travail de Léonard – note 1 -note 2note 3)

    Ces photos de Léonard se retrouvent dans une publication remarquable de 456 pages éditée par Eva Barois De Caevel et Els Roelandt avec notamment des textes de de René Ngongo et Renzo Martens

    L'édition est bilingue (français / anglais) ; 15 x 21,5 cm (broché) et est vendu au prix de 28 euros (ISBN : 978-3-95679-310-3   EAN : 9783956793103)

    Distributeur :  les presses du réel via le lien    http://www.lespressesdureel.com/EN/ouvrage.php?id=5425&menu=1

    Une galerie des photos de Léonard Pongo et de ses amis ICI

     

     Newsitem-3-—-cover-book-1.jpg

     

    La publication du collectif congolais avec toutes les photos de Léonard Pongo 

  • Le Wanzoulois Benoit Smets et le projet Nyiragongo , le volcan le plus dangereux d'Afrique

    Benoit lance une opération de financement participatif 

    Nous avons déjà parlé sur le blog et le site de Vinalmont des recherches et activités du vulcanologue  Benoit Smets au niveau des volcans africains . Aujourd'hui , et jusqu'au 24 avril , Benoît- le fils du chauffagiste wanzoulois Jean-Paul- lance une opération de crowfunding lié au  projet "Expédition Scientifique Nyiragongo 2017 " .

    Benoît a donc besoin de votre appui au niveau de cette opération de crowfunding ou de  financement participatif.

    Votre aide , de quelqu'importance qu'elle soit , de la plus minime à la plus grande , est importante pour ce projet qui a une visée à la fois scientifique et humanitaire : protéger les populations africaines menacées par le volcan Nyiragongo , le volcan le plus dangereux d'Afrique. 

    Benoît espère récolter 4200 euros en vue d'acquérir le  matériel nécessaire (dont des caméras)  aux 3 niveaux de son projet . Il a déjà engrangé environ la moitié de la somme . 

    Benoît propose remercier les contributeurs au projet via des photos, posters ,calendriers, fonds d'écran , vidéos de volcans, des échantillons de lave , des conférences sur les activités volcaniques.

    Via le lien ICI , vous verrez comment contribuer à ce projet 

     

    Dans les sections suivantes , nous laisserons Benoit se présenter , présenter le projet en détails et nous dire pourquoi un financement participatif .

    Les magnifiques photos de Benoit et de son équipe, vous montrent le volcan et l'environnement habité  de ce monstre fascinant mais oh combien dangereux . 

    Benoit Smets , le  porteur de projet, se présente 

    7-13987989_10208513671492072_2204068667862524453_o.jpg

    Je m'appelle Benoît Smets. Je suis un jeune docteur en sciences travaillant dans les domaines de la volcanologie et des risques naturels, pour le compte du Musée Royal de l’Afrique Centrale, en Belgique. Lors de mes 10 premières années de carrière, je me suis spécialisé sur une région spécifique d’Afrique centrale : la Province Volcanique des Virunga, à l’est de la République Démocratique du Congo, là où se situent deux des volcans les plus actifs d'Afrique: le Nyiragongo et le Nyamulagira.

    Ces volcans menacent directement une population de plus d’un million de personnes. Les objectifs principaux de mes travaux et de ceux de mes proches collaborateurs sont simples : améliorer les connaissances scientifiques, la surveillance volcanique et l'évaluation de la menace liée aux Nyiragongo et Nyamulagira.

    A travers nos projets de recherche, nous fournissons également des formations à nos partenaires congolais pour leur transférer un maximum de compétences localement, que ce soit pour la recherche fondamentale, la surveillance des volcans ou la gestion des risques volcaniques dans la région.

    Le fait de travailler à tous ces niveaux donne énormément de sens à notre recherche, car nos résultats sont bénéfiques tant pour la science que pour la société. Vous comprendrez donc aisément la passion qui nous anime.

    Pour plus d'information sur mes travaux de recherche et sur les volcans des Virunga, n'hésitez pas à visiter les deux sites internet suivant :

    http://bsmets.net

    http://www.virunga-volcanoes.org

     

     

     

    Le projet Nyiragongo 2017 Scientific Expedition est une initiative scientifique visant à étudier en détail l'activité du volcan le plus dangereux d'Afrique: Le Nyiragongo.

    Cette expédition est un nouveau chapitre de la formidable aventure lancée il y a 12 ans par des scientifiques belges et luxembourgeois. C'est l'histoire d'un volcan aussi passionnant que dangereux, de scientifiques voulant donner du sens à leurs travaux de recherche, d'une population locale d'Afrique centrale qui compte sur ces scientifiques pour éviter le pire si le Nyiragongo se fâche à nouveau.

      

    CONTEXTE

    Le volcan Nyiragongo menace directement une population de plus d'1 million d'habitants. Ce volcan a déjà produit deux éruptions de flanc désastreuses, en 1977 et 2002. L'activité principale du Nyiragongo correspond à la présence d'un lac de lave actif d'environ 260 m de diamètre (le plus grand du monde), situé dans son cratère principal.

    Le Nyiragongo et une des coulées de lave dévastatrices de janvier 2002. (image "fausse couleur" où la végétation apparaît en rouge)

    (c) publicbooks.org, 2010

    Paradoxalement, le lac de lave du Nyiragongo n'est pas surveillé, et ce malgré le fait que les variations du niveau du lac de lave fournissent des informations potentiellement cruciales sur l'état de pression magmatique dans le volcan, ce qui pourrait aider à détecter une potentielle et dangereuse éruption de flanc.

     

    LE PROJET

    Lors d’une expédition scientifique et périlleuse prévue en juin 2017, je compte descendre, avec plusieurs collègues, dans le cratère du Nyiragongo pour mesurer pendant plusieurs jours les variations verticales et les mouvements de surface du lac de lave.

    Le but majeur de cette expédition périlleuse de 12 jours, où nous dormirons dans le cratère actif du volcan, est de pouvoir quantifier les variations de ce lac de lave et ensuite de les comparer à différents paramètres géophysiques utilisés pour la surveillance du volcan, comme les mesures de tremblement de terre, de déformation du sol ou encore d’émissions de gaz. Ainsi, nous pourrons mieux interpréter comment est traduite l’activité volcanique dans ces signaux géophysiques et, par conséquent, mieux déceler toute variation d’activité pouvant mener à une éruption dangereuse.

     

    Débordement du lac de lave du Nyiragongo, en septembre 2011. (c) N. d'Oreye, 2011

     

    METHODOLOGIE

    Pour ce faire, je vais installer plusieurs appareils photos autour du lac de lave qui vont prendre, en même temps et à intervalles réguliers, des photos du lac de lave. Chaque jeu d’images acquises en même temps, mais à des points de vue différents, me permettront de réaliser un modèle 3D du lac de lave. Ainsi, en comparant ces différents modèles 3D, je pourrai mesurer tout changement survenu entre chaque acquisition.

    Modèle 3D du cratère du Nyiragongo réalisé par photogrammétrie.

    Cet équipement est fabriqué « maison » et le premier prototype a été financé sur fonds propres. Pour pouvoir utiliser cette méthodologie et obtenir une qualité de mesure suffisante, je dois construire au moins 4 instruments.

     

    POURQUOI UN FINANCEMENT PARTICIPATIF

    En Belgique, il est très difficile de financer la recherche fondamentale dans le domaine des Sciences de la Terre, surtout depuis quelques années. Actuellement, je suis sans support financier pour couvrir l’achat et le développement d’instruments scientifiques indispensables au bon déroulement de l’expédition. Si j’ai déjà l’aide de mon institution, de l’asbl « ESO Research » et de la chaîne de télévision BBC pour les coûts liés à l’organisation de l’expédition, mon principal sponsor pour l’achat d’équipement scientifique est actuellement ... moi-même. Bloqué financièrement, je lance cette campagne de financement participatif afin de pouvoir réaliser pleinement les objectifs scientifiques de l'expédition.

    Dans une vision constructive et avec une perspective à long-terme, je réalise ce financement participatif via l’asbl ESO Research, afin de permettre au matériel qui sera acquis d’être disponible, par la suite, pour d’autres travaux de recherche belge. Ainsi, votre investissement ne sera pas qu’un « One Shot » et sera disponible pour d’autres jeunes scientifiques bourrés de talent.

     A quoi va servir le financement ?

    Le budget nécessaire à la réussite du projet a été divisé en 3 niveaux ; chaque niveau atteint permettant de débloquer l’argent nécessaire pour l’achat d’un équipement bien précis. Le premier niveau est vital pour le projet. Les deux niveaux supérieurs permettront d'assurer une expédition de haute qualité, avec l'acquisition de données uniques et plus étoffées, qui nous donnerons de quoi étudier le volcan pour plusieurs années.

    Niveau 1 : Multi-View Time-Lapse Camera System  (4200 euros)

    Le budget minimum pour la réussite de ce projet est de 4200 euros. Celui-ci contient le montant nécessaire au développement et à la fabrication de 4 caméras « time-lapse » adaptées au contexte particulier (gaz acide, grande humidité, pluies et grêle récurrentes, etc.) du cratère du Nyiragongo. A ce montant s’ajoute les frais de rétributions (cadeaux aux donateurs) et de dossier (forfait Ulule).

    Ce que j’appelle ici un « Multi-View Time-Lapse Camera » System (ou MVTLC) consiste en une série de plusieurs caméras de 8 mégapixels couvrant le spectre visible et proche infrarouge, contrôlées chacunes par un micro-ordinateur de type Raspberry Pi. Afin d’éviter une dérive temporelle sur l’heure d’acquisition se trouvant dans les métadonnées de chaque image, la mesure de temps sera contrôlée par un système d’horloge de haute précision, capable de compenser les effets de changement de température. Les données seront stockées sur un disque dur externe. L’alimentation se fera par une série de batteries haut-capacité qui seront régulièrement rechargées au cours de l’expédition.

    Au minimum quatre caméras seront construites afin de fournir suffisamment de points de vue convergents pour obtenir un modèle 3D de bonne qualité. L’utilité d’avoir des caméras couvrant le spectre proche infrarouge provient du fait que, dans ces bandes spectrales, il est possible de partiellement voir à travers les nuages de gaz volcanique. Nous gagnerons donc en visibilité sur le lac de lave grâce à ces caméras. L’acquisition synchronisée sera programmée entre 3 et 60 images/minute en fonction de l’activité du lac de lave pendant l’expédition.

    Niveau 2 : High-temperature Thermal Camera System  (9000 euros)

    Si nous atteignons le deuxième palier, je réaliserai les mesures de la dynamique du lac de lave avec une caméra thermique. L’avantage d’un tel système est que je pourrai voir à travers les panaches de gaz dense, mesurer tant les mouvements de surface que les variations de niveau du lac de lave et estimer le flux thermique émis par le lac de lave. Ce montant prend en compte le coût de la caméra thermique (~7500 euros), du logiciel associé et des frais liés à la campagne de crowdfunding (cadeaux de rétribution, frais forfaitaire retenu par Ulule).

    Niveau 3 : MVTLC System + Thermal Camera System  (13200 euros)

    Palier ultime de cette campagne, les fonds collectés permettrons une étude complète et détaillée du lac de lave à l’aide des deux techniques proposées dans les deux paliers précédents, à savoir un réseau de caméra "time-lapse" et une caméra thermique calibrée pour des hautes températures. Grâce au niveau 3, je pourrai obtenir toutes les mesures nécessaires pour comprendre efficacement la dynamique du lac de lave à différentes échelles de temps. Les données collectées me fourniront du travail pour plusieurs années et je pourrai envisager le développement d’un système de surveillance à long-terme du lac de lave, sur base de l’expérience acquise et des résultats obtenus. Les données collectées pourront également m’aider à décrocher de nouveaux financements pour continuer à étudier plus en détail ce volcan très actif et dangereux pour la population locale.

     

     

  • Marche et belotte pour le Télévie à Vinalmont : une galerie photos

    Près de 300 marcheurs pour la recherche contre le cancer sur les sentiers de Vinalmont 

    20161009-televie-15.jpg

     

    Ils étaient près de 300 à arpenter les sentiers de Vinalmont ce dimanche 9 octobre à l'invitation de Didier Dassy et de sa fidèle équipe de bénévoles , et ce à partir de la salle Delbrouck . Barbecue , pâtisseries étaient prévues au terme de la balade .

    Un cause commune des organisateurs et des marcheurs  : la lutte contre le cancer dans le cadre de Télévie .

    Les parcours (5 et 10 kms )  de la promenade passaient par le Theys bien sûr , les Hadrennes , les Potalles , la route de Villers , la campagne de Vinalmont ...
    Cette promenade du dimanche faisait suite au tournoi de belotte organisé aussi à la salle Delbrouck par Didier le vendredi soir : le nombre d'équipes engagées  a doublé par rapport à l'année passée . 

    UNE GALERIE PHOTOS ICI 

    20161009-televie-29.jpg

  • Wanzoul : Nabou Jerome et son projet de construction d'une école au Sénégal

    Ue soirée barbecue est organisée ce samedi 19 septembre

     école mbine mody,nabou jerome,wanzoul,barbecue couthuin mbine mody

    Nabou Jerome et sa famille habitent au tout début de Wanzoul près de chez M et Mme Lincé en face de la propriété de M. Devadder.

    Nabou est née et a vécu dans le village sénégalais de Mbine Mody . Ce village lui tient bien sûr à coeur . Elle a comme projet avec ses amis de construire là une école en dur , un vrai bâtiment , ce dont les 107 enfants du village qui vont à l'école ne disposent pas actuellement .

    A Mbine Mody comme ailleurs , les enfants ont vraiment besoin d'une école où ils vont apprendre à connaîre et à se connaître dans un cadre environnemental constructif .

    Le budget global du projet est d'environ 8610 euros et les travaux seront réalisés par les artisans locaux et surveillés par la famille de Mme Jerome .

    Votre contribution : elle permettra , tout en faisant vivre des artisans locaux , d'offrir donc aux enfants cette vraie école en dur .

    Vous serez informé , notamment ici, de la progression et de la réalisation du projet .

    Comment , concrètement , soutenir « Une école en dur pour Mbine Mody » : en faisant un don sur le compte ouvert « Projet Mbine Mody » no 250 – 689 021 152-82

    Mais vous pouvez aussi participer ce samedi 19 septembre au barbecue organisé à 18h30 sous chapiteau , à Couthuin , rue de Marsinne, 90 (prix : 20 euros)

    Réservation souhaitée via Gsm 0471/41.92.93 ; adresse mail : sa.jerome@skynet.be

     

    école mbine mody,nabou jerome,wanzoul,barbecue couthuin mbine mody