vinalmont

Nature, culture, élevage

  • Le Capriflore a ouvert ses portes tout ce WE des 23 et 24 juin

    "Journées fermes ouvertes  "  pour Florence Timmermann et son petit élevage de chèvres Saanen et Alpines , rue Rouvreux. 

     

    20180622-caprifloreportesouvertes-328.jpg

    Florence a montré   son élevage , la laiterie et la fromagerie;  mais elle avait aussi invité d'autres producteurs locaux

    "Lait et passions " avec  notamment des crème glaces au lait de chèvres ; le "Palais des Saveurs" avec ses confitures mais aussi les produits de ses voisins (comme ceux du Moulin de Sterwdu) . Sans oublier les délicieuses fabrications maison de "Au petit Bonheur "de Huccorgne .

    Willy Messiaen exposait du matériel agricole "ancien  " qui cotoyait des machines beaucoup plus récentes , à la pointe du progrès  et  ... un écran de TV magique qui présentait une brillante victoire de la Belgique 

     

    Quelques photos via Vinalmont.be ICI . Cliquer sur une imagette pour voir la photo en plus grand . Et pour voir la photo encore en plus grand , cliquez alors sur le second icône au dessus à droite 

    20180622-caprifloreportesouvertes-323.jpg

  • Gros succès pour le rendez vous champêtre au Capriflore à Wanzoul

    La rue Rouvreux à Wanzoul n'avait jamais vu tant de monde 

     

    20180520-apriflore-lr-415.jpg

    Je touche le ciel 

     

    Une bien belle journée que ce dimanche de Pentecôte à Wanzoul ce 20 mai . Belle et très  longue . Plus de 100 photos ICI via Vinalmont.Be (cliquez sur une imagette pour voir la photo en plus grand. Et pour voir en plein écran , cliquez sur le second icône au dessus à droite ). Attention : il y a deux parties dans la galerie . 

    Pour cette toute première édition de "Rendez-vous champêtre", Florence Timmermann nous  accueillait dès 10h du matin  au sein de son exploitation caprine à Wanzoul : "Au Capriflore".

    Mais elle n'était pas seule. De nombreux invités avaient investi les installations de la ferme Bernard à l'initiative  de l'agence de développement local de Wanze (l' ADL de Justine Tusset et Sonia Hoghe ) dans le cadre de l'Opération Agricharme...(des Services agricoles de la Province de Liège) et la collaboration du Parc de la Mehaigne et de la Burdinale qui organisait une balade dans le village . Tout le monde s'y était donc  mis.   

    Outre l' exposition des machines agricoles ( des monstres pour la plupart ) , il y avait le petit marché des producteurs qui n'était pas si petit que cela avec notamment les GLACES de chez « Lait et Passion », les LEGUMES et FRUITS bio de la ferme Schiepers et de la ferme du Val Notre - Dame ...avec aussi  le QUINOA de " Graines de Curieux " , les produits de la RUCHE du Wanzoulois bien connu Robert Leroy, les produits naturels à base de plantes et fruits secs du jardin de l'asbl NATURA BURDINNE, les CONFITURES maison sans sucre du Ballet des Saveur,  les bonbons de Huccorgne ...

    Et bien sûr , on pouvait goûter et acquérir les fromages frais et autres préparations laitières du Capriflore . 

    20180520-apriflore-lr-398.jpg

    Tout juste à ma hauteur 

    Mais les enfants , eux ,voulaient voir les chèvres,  toutes ébahies devant ce monde fou . Les plus patients des bambins ont même pu assister à la traite . 

    En attendant , ils ont pu faire un petit tour en poney .En effet,  Equi-nature ( ferme pédagogique ) était là. Les activités de l'ASBL étaient aussi présentées : journées découvertes , équitation , anniversaires même , tout cela à Warêt -l'Evêque avec Thierry et Laura Speliers (facebook equi-nature asbl) . 

    Des activités pour ceux qui voulaient mettre la main à la pâte - les cours de cuisine Hildegardienne  - ou pour ceux qui voulaient créer eux même leurs cosmétiques - les ateliers cosmétiques naturels-, étaient organisées matin et après -midi (Katia Ladril, Natura Burdinne) ...Bar et petite restauration, eux,  étaient proposés... tout au long de la journée . 

     

    Plus de 100 photos ICI via Vinalmont.Be (cliquez sur une imagette pour voir la photo en plus grand. Et pour voir en plein écran , cliquez sur le second icône au dessus à droite )  Attention , il y a deux parties dans la galerie photos . 

    INFOS PRATIQUES

    Capriflore 

    Tous les produits de Florence sont vendus dans son petit magasin du Capriflore ouvert tous les mercredis et vendredis de 14 à 18h , rue Rouvreux , 6/1, 4520 Wanzoul -Vinalmont Plan via Google ICI.

     ADL Wanze   

     085/ 27 35 95 adl@wanze.be      

     

    20180520-apriflore-lr-388.jpg

     Même pas peur 

     

  • Le frêne centenaire de la rue des Doyards à Vinalmont a vécu son dernier jour

    C'était ce lundi ....

    20180318-frene-350.jpg

    Le frêne vit là ses derniers moments (photo Chloé Hasselmans) 

    Les habitants du triangle à Vinalmont (Doyards haut, rue Vandervelde , rue des Vallées) sont dynamiques, on le sait . Ils ont l'âme artistique et n'hésitent jamais, lors des fêtes de quartier,  à user de leur créativité pour préparer des plats aussi beaux que bons , pour savamment décorer les tentes qui les rassemblent ou pour rendre spectaculaires leurs vêtements. 

    Mais, en plus, nous vous en avions parlé l'année passée ,  Liliane Davagle , son époux  et ses voisins ont eu une idée d'un "quatrième type" : non loin de la sculpture en pierre calcaire dressée actuellement en face chez Pierre Omalsky,  pourquoi ne pas mettre en place une seconde sculpture rappelant le frêne centenaire de la rue Doyards quand ce frêne serait abattu (ce frêne risquant  en effet d'être un danger pour la maison qui est sa voisine)  . 

    20150212-sculpturesroua-23.jpg

    Le frêne à la fois près de la route et de la maison de M Princen jusqu'à... aujourd'hui 

     

    Et cet arbre a été abattu aujourd'hui ...

    20180318-frene-353.jpg

     

    Mais cet arbre , les gens du coin y étaient , y sont toujours sentimentalement attachés : il était  là depuis des décennies , depuis plus de 100 ans . Il avait tout vu dans le quartier : Eugène Pirard écoutant la 1ière T.S.F. du village en 1927,  Mme Piron qui , en 1943, cachait Youri, un aviateur russe pendant la guerre , en distrayant les allemands en chantant " Après notre esclavage viendra la liberté",  André Colot qui écrivait son tout nouveau livre "Fantôme dans la nuit" en 1961, Paulette Joiret qui, à la même époque ,  jouait au foot sur le terrain en pente derrière le frêne avec tous les enfants du coin, Victor Fontaine qui , plus récemment , s'entrainait à la pétanque .

    Liliane, Jean -Luc , Paulette , Léon, Pierre , M Princen et les voisins ont donc demandé à  récupérer 1 tranche (ou  2 ou 3 ) du tronc de l'arbre abattu et la (les )  mettre artistement en exergue sur un support adéquat ...Tout est possible au Triangle :

    -3 tranches pour symboliser les 3 rues amies , ou pour rappeler le rôle bornier de l'arbre centenaire :  il appartenait à la fois à la Commune (le tram passait par là), à la famille  Pirard  et à Georges Vestraeten (son petit-fils M. Princen a fait bâtir sur le terrain en contre-bas de l'arbre)

    -2 tranches pour immortaliser tous les amours nés sous ce frène,

    -1 tranche pour une longue tranche de vie à vivre ensemble ..

    Suite à la prochaine aventure et à la découverte de la création souvenir de nos amis du triangle 

    Merci à Chloé Hasselmans , la spécialiste Reiki du bas des Doyards, pour la photo d'entête ...

    20180318-frene-352.jpg

  • Last call: les marcheurs sont attendus ce dimanche à Vinalmont

    Rappel , rappel ...On annonce une température idéale   pour la marche Adeps des Spiteux de ce dimanche 11 mars 

     

     

    20170312-adepsvinalmont-9.jpg

    La marche ADEPS de Vinalmont : une organisation bien huilée par l'équipe des Spiteux avec aux commandes Bernadette Kockelmans et Jean-Luc Dethier, le créateur de circuits bucoliques.

    Jean-Luc a donc concocté cette année encore  4 parcours  : chacun choisira entre 5 (accessible avec poussettes) , 10, 15 ou 20 kms .

    Le 5 km sera agrémenté d'un concours pour les enfants de 3 à 93 ans : qui découvrira le nain manquant , qui pourra recomposer les puzzles pour petits et ..grands, qui fera parler les fantômes  en passant par le mystérieux Pont de Soleil , la rue du Pousserou , devant le château et la chapelle de Wanzoul ?

    Le retour vous permettra de découvrir  la Place des Héros, la bucolique ruelle Babelle, l'école du village. 

    ...En tout cas, chacun rejoindra alors la salle Delbrouck dit le « foyer culturel  »  : là, on sera sûr de trouver un coca, une bière spéciale, un pain saucisse, une soupe, des gâteaux , j'en passe et des meilleurs.

    Le 10 kms allongera la sauce en descendant par les Doyards et par le bois de Champia avant de remonter vers Antheit, puis de revenir vers les Theys et son ruisseau, les Hadrennes, les Potalles et la rue du Tram.

    Le 15 kms : il offrira aux courageux l'occasion de passer par le château de la Béolette. 

    Il faudra faire les 20 kms si vous voulez passer par le pittoresque fond du Roua. Cela en vaut la peine.

    Ce n'est pas tout : Ludmila Sleghers a concocté une 5ième balade, une promenade nature guidée pour tous. Ludmila mettra en exergue les beautés de la nature, vous expliquera le pourquoi, le comment des plantes, des arbres devant lesquels vous passez chaque jour sans les voir. A faire, c'est sûr. Réservation souhaitée au 0472 38 57 78

    Si les différents circuits fléchés seront ouverts dès l'aube et jusque tard dans la journée (8-18h), la promenade guidée nature débutera à la salle à 10 heures.

    Point de départ : salle Delbrouck, rue Charles Frère, 4520 Vinalmont ; le dimanche 11 mars 

    Plus d'infos : www.vinalmont.be ou tél 085/23.17.43 ou le 0499/98.42.09

     

     

    20170312-adepsvinalmont-28.jpg

     

     

     

  • Noces de diamant pour Anneke et Benjamin , « Papy et Mamy Fleur » , les éternels jardiniers des Potalles

    Anneke et Benjamin Reeskamp ont été fêté dans leur havre de paix , leur jardin « sauvage ».

     

    20120424-2000potalles002.jpg

     Benjamin Reeskamp dans son jardin lors des journées «Wallonie week-ends bienvenue» en avril 2012

    En juin 2001, le site internet de Vinalmont venait de naître et l'un des premiers articles du site était déjà consacré à Anneke et Benjamin

    En effet, cette année là , en 2001, il y a ...des siècles ,dans le cadre de « Wanzoul en fête », l'association Qualité Village et Charles Lenaerts proposaient la découverte des jardins de Vinalmont et de Wanzoul.
    La visite débutait par le jardin de M. et Mme Dubois avec son potager, aux plantes aromatiques et légumes peu habituels, agrémenté d'une pièce d'eau et voisin d'un magnifique verger .

    M. et Mme Mélotte avaient également ouvert leur jardin, créé par messieurs Tellier, père et fils de Wanzoul. Au départ, seul était présent dans le coin de terre attenant à cette superbe maison, un tilleul âgé de plus de cent ans. Ce tilleul  reste l'âme du jardin où les bosquets, les espaces sont rigoureusement structurés et donnent une impression de profondeur.

    Au 70 de la rue de Wanzoul, face au champ où se déroule la fête, la lourde porte du château était ouverte. M. Joly et son épouse accueillaient les visiteurs dans les parcs et jardins.
    Au travers de ceux-ci, la griffe de M. Tellier est omniprésente : cela se présente comme un petit Versaille, avec une pièce d'eau centrale et les buis taillés avec la même rigueur que le jardin précédent.

    La dernière visite , on la faisait chez  " Papy et Mamy fleur "

    Le jardin d'Hanneke et Benjamin était le plus sauvage de tous ceux qui étaient ouverts aux visiteurs.
    Derrière la petite maison des époux Reeskamp, rue des Potales, se cachaient et se cachent encore 50 sortes de plantes dites sauvages. Des centaines d'oiseaux, des grenouilles, des insectes, des papillons se partagent ce monde merveilleux, oasis respectueux de la nature.

    Originaire des Pays-Bas, M. Reeskamp a vécu sa jeunesse tout à côté d'un parc naturel. Accompagné de sa femme, il a fait une carrière en Afrique, en Asie et dans les pays de l'Est.
    Chardons à la grande Berce venue du Caucase, digitales, mufliers, casques de Jupiter : le jardin est donc « sauvage » et c'est un vrai paradis pour les insectes et les oiseaux. Il faut se frayer un chemin entre toutes ces plantes qui ont chacune une fonction : attirer les larves devenues chenilles, les espèces d'insectes nécessaires à la vie…

    Comme en Afrique, Benjamin laisse faire la nature, mais il faut parfois la discipliner avant qu'elle ne vous envahisse. L'amour de la nature est tellement fort chez les époux qu'ils veulent le partager avec les enfants, les voisins. Benjamin était appelé Papy Fleur dans l'école de ses petits-enfants à Waterloo, tant il y amenait des plantes de Vinalmont. Quelle belle récompense.

    En avril 2012 , Anneke et Benjamin récidivent : ils ouvrent de nouveau leur leur jardin extraordinaire,rue des Potalles. aux amoureux de la nature lors de « Journées «Wallonie week-ends bienvenue» . Ce week-end, c'était le paradis terrestre qui s'ouvrait ainsi à qui le voulait .

    (voir La galerie photos du jardin de M et Mme Reeskamp lors des "Journées portes ouvertes" de 2012 ICI )

    Nous sommes en 2017, et M et Mme Reeskamp sont toujours aussi fiers de leur jardin.

    Et c'est bien sûr au sein de ce jardin qu'ils ont été fêtés par les autorités communales à l'occasion de leurs noces de diamant

     

    large.jpg

     Anneke et Benjamin Reeskamp avec les échevins de Wanze Martine Dabée et le Wanzoulois Luc Gonne (Photo sce communication Wanze )

     

     

  • BALADE VÉLO "PAYSAGE ET BIODIVERSITÉ" AUTOUR DE VINALMONT  

     

    Demain  samedi 10 juin à 9h30

    18489682_656998024503291_4614296905529037546_o.jpg

     Photo Louis Maréchal
     
     
    QUAND ?10/06/2017 de 9h30 à 13h30

    Une organisation du Parc naturel Burdinale Mehaigne

    CYCLE NATURE : PAYSAGE ET BIODIVERSITE

    Découverte des paysages et de la biodiversité autour de Wanzoul et Vinalmont au travers d’une balade en vélo avec plusieurs arrêts permettant d’aborder des notions paysagères des balcons de la Meuse et une partie de la  biodiversité que l’on peut y observer.

    • Départ à 9h30 (durée estimée entre 2h30 et 3h30, distance entre 10 et15 km relativement vallonnée).
    • Rendez-vous au cimetière de Vinalmont, rue Eugène Quique.
    • Guides : Gaëtan De Plaen et Thomas Genty.
    • Inscription souhaitée 085/7128 92

     

    18489600_656997777836649_5938956675889337045_o.jpg

    Photo Louis Maréchal 

  • Le jardin du château de Wanzoul exceptionnellement ouvert ce dimanche 4 juin

    Une occasion de découvrir ou redécouvrir un environnement magnifique et paisible 
     jardin propriété m et mme jolly,jardins ouverts wanzoul,wanzoul
     
     
    Dans le cadre de l’association Jardins Ouverts de Belgique (http://www.jardinsouverts.be), Monsieur et Madame Jolly ouvrent le jardin du château de Wanzoul aux amateurs ce dimanche 4 juin de 9 à 18h. (Comme chaque année, le premier dimanche de juin)
    Une entrée de 2€ (merci de prévoir la monnaie exacte) est demandée par visiteur adulte au profit de l’ASBL Ecole Saint Martin d’Antheit.
    L’entrée se fait par le porche du 70 rue de Wanzoul.
     
     

    jardin propriété m et mme jolly,jardins ouverts wanzoul,wanzoul

    Il s'agit d'un jardin paysager (2 ha) créé entre 1993 et 1998 par l’architecte de jardins wanzoulois Laurent TELLIER. Le jardin s’articule autour de la vue sur la vallée de la Meuse. Dans la cour arrière, un jeu de haies de hauteurs et d’essences différentes autour d’un parterre de Geranium renardii. Une statue de Mady ADRIEN encadrée par un if centenaire vous surprendra lors de votre promenade. Une magnifique perspective a été créée par une allée de tilleuls argentés.
    Ce jardin est en continuelle évolution. En 2008, Emmanuel d’HENNEZEL, architecte et historien de l’Art du jardin, a rénové l’ancien potager en s’inspirant de la Renaissance. Quatre pavillons en fer forgé soutenant des charmes et des rosiers odorants ont été disposés aux angles. 

    jardin propriété m et mme jolly,jardins ouverts wanzoul,wanzoul

     jardin propriété m et mme jolly,jardins ouverts wanzoul,wanzoul

     
     
  • Les photos au jour le jour à Vinalmont ...

    Aux mois de mars et avril 2017

    1-20170419-valentinbuiter.jpg

    Le printemps aux Doyards et aux Potalles . Photo Valentin Buiter 

     

    L'objectif de la rubrique "les photos au jour le jour" était d'avoir une photo d'au moins une rue ou un quartier de Vilmont par jour . Pas toujours facile de se lever tôt le matin ou d'attendre le moment décisif ...

    N'hésitez donc pas à m'envoyer vos photos par mail , facebook,  la poste ...

    Merci aux photographes de Vinalmont aux mois de mars et d'avril : la  belle vue des Potalles et des Doyards à partir d'Antheit via Valentin Buiter , les Hadrennes à partir de Villers , les Theys et le bois de la Reine ; et encore  la rue de Wanzoul via Claudine Debauchies et Anaïs Delcourt , l'amoureuse des belles voitures ; et aussi  la paisible rue de Fumal avec Agnès Piette, le pont de Soleil avec Jacques Vaessen ....et toutes les autres rues du village 

    Suivez le lien suivant pour voir ces photos via Vinalmont.be,  rubrique "Notre village", "Photos au jour le jour" :cliquez sur ...  http://www.vinalmont.be/presentation/en-photo-au-jour-le-jour

     

    1-2017-anaïsdelcourt (7).jpg

    La maison au magnolia , rue de Wanzoul : photo Anaïs Delcourt 

  • La pollution du ruisseau du Doyard à Vinalmont

     S.O.S

     DSCF5880.JPG

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pierre Lefébure, le Vinalmontois et Chloé Hasselmans , la voisine du ruisseau du Doyard , ont attiré plusieurs fois l'attention sur la problématique du ruisseau du bois de la Reine qui est régulièrement pollué.

    Chloé Hasselmans a informé SOS Pollution ; le service environnement de Wanze , averti, s'occupe actuellement du problème . Toujours est -il qu'on ne connaît pas la cause de cette pollution qui se manifeste tout le long du ruisseau et qui pourrait provenir -hypothèses non démontrées – du zoning industriel ou des lotissements de Villers.

    DSCF5860.JPG

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le ruisseau du Doyard

    Le ruisseau du Doyard est un endroit emblématique de Vinalmont . Des générations d'élèves de l'école du village y sont allés en « classe verte »  sans le savoir .

    Dans les années 30, le 21 juin , au tout début de l'été , les enfants étaient invités par leurs parents à y plonger la tête afin d'obtenir la protection de Saint Jean . Comme deux précautions valaient mieux qu'une , les enfants se voyaient aussi invités à entamer une cure de chicorée et de cresson, ce cresson qu'on trouve en abondance autour du ruisseau . Ces plantes ont , dit-on , le don de purifier le sang . Selon les enfants , elles avaient surtout un goût affreusement amer .

    Au delà de son côté sacré , le ruisseau est le meilleur copain des enfants : on y trouve des grenouilles, des têtards. C'est le point de départ d'une régate organisée avec des embarcations de fortune,  des boites à chaussures renforcées le plus souvent . Les petits bateaux, emportés à toute vitesse, sont parfois aussi vite calés par une pierre . Il vont jusqu'à la Vieille Hesbaye à Antheit où le ruisseau des Hadrennes rejoint la Mehaigne.

     

    Le bois du Theys

    Le mercredi après-midi , jusqu'il y a peu, le bois du Theys était le terrain de jeu préféré par les enfants des Doyards , des Theys ou des Hadrennes. C'était le monde des cabanes de branches torsadées , des arcs à flèches faits de branches de noisetiers , des sifflets et sarbacanes réalisés avec des baguettes de frêne et de sureau évidées ; c'était la recherche des nids de pinson ou de pie

    Aujourd'hui , le bois du Theys reste un endroit privilégié pour les promeneurs et les joggeurs . Veillons à ce qu'il reste intact .

    La source de la Reine

    DSCF5834.JPG

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Dans l'ombre du bois du Theys , la source de l'Arène resplendit du mystère qui l'entoure : certains disent avoir vu un homme hirsute sortir de la grotte dont la source jaillit

    Le tunnel est en tout cas rigoureusement interdit à toute jeune fille . Dans les années 30, les plus hardis osaient parfois s'aventurer , courbé, dans l'entrée du souterrain . Après quelques mètres , l'obscurité n'était guère rassurante . Prêts à fanfaronner devant leurs camarades plus peureux , ils ressortaient pour se faite copieusement sermonner par Edmond Fontaine , le gardien de la source .

    L'eau de la source constitue , de fait , un bien précieux non seulement pour les habitants du hameau mais encore pour ceux des environs (en 1930, les habitants de Villers s'y approvisionnaient également) .L'eau de la source est en effet légère , merveilleuse voire miraculeuse . En pleine canicule , sa température glacée n'a pas son pareil .

    La source de la Reine , le lieu sacré , emblématique du bois , c'est donc tout un mystère . D'où provient t-elle ?

    Même jusqu'à son nom est mystère  : source de la reine parce qu'elle est royale , source de la raine parce qu'on y trouve des rainettes et autres grenouilles , ou source de « l'arène » , arinne qui en wallon veut dire tunnel : le nom de la source serait humblement né à partir d'un souterrain d'évacuation des eaux d'une mine à charbon ou d'une sortie d'aération d'un charbonnage

    Respectons donc ce bel endroit . Regardons si on peut trouver la source de la pollution . Pierre Lefébure continue à entretenir les contacts entamés avec les services communaux pour trouver une solution définitive

     

    La pollution aujourd'hui : un véritable problème.

     DSCF5836 (2).JPG

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La source de la pollution du ruisseau se caractérise par de la mousse de type lessiviel, un lit blanchâtre et des odeurs "type égouts" à hauteur du petit pont dans le bois . Cette pollution semble donc bien se situer en amont de la source de la reine . 

    A l'initiative de la commune , la police de l’environnement est descendue sur place lors du dernier épisode de pollution sans pouvoir en définir l’origine.

    Le ruisseau devient donc de plus en plus pollué au fur et à mesure qu’on le remonte. Une intervention(curage et nettoyage ) au niveau du bassin d’orage est prévue dans les prochains mois ont indiqué le représentants d la commune de Wanze. En effet , les pollutions pourraient provenir  du bassin d’orage situé en amont.

    Le bassin d’orage est propriété de la SPI (Province de Liège). Normalement , le bassin n’est sensé recevoir que des eaux épurées et des eaux de ruissellement (pluies).

    La commune a repris contact avec la DPC (SPW – Département de la Police et des Contrôle), avec qui des contacts avaient déjà été pris pour le Doyard, pour voir comment vérifier les systèmes d’épuration des entreprises.
    La commune suit ce dossier avec le contrat rivière Meuse aval et affluents.

    Le problème est complexe . En effet , le bois est propriété privée. Il est découpé en plusieurs parcelles avec plusieurs propriétaires.

    Le ruisseau est communal à partir du petit pont qui enjambe le Doyard, juste derrière la propriété "Hadrennes 15". En amont de celui-ci, les ruisseaux sont « non-classés » .

    Le ruisseau du Theys-Doyard coule sur une longueur de 1200 m sur le territoire de Vinalmont . Il prend sa source au lieu dit "Marche" à une altitude de 175 m (source :Maurice Mayeur). Après 1200m, il est encore à 120 m de hauteur (quand il arrive à son confluent avec  la Mehaigne , à la Vieille Hesbaye , il est à 80 mètres d'altitude ). 

    Le problème est à suivre  ...Pierre Lefébure et Chloé Hasselmans nous tiendront au courant de l'évolution de cette situation préoccupante pour notre joli ruisseau du Doyard. 

     DSCF5883.JPG

     

     

  • Alex Huart, le Wanzoulois, en Laponie

     Un stage qui souffle le chaud et le froid

    huart1.jpg

    Alex et la Laponie : renversant 

     

    Alexandre Huart habite habituellement dans la paisible rue de Wanzoul à Wanzoul

    Mais quand il a fallu  choisir une destination de stage ERASMUS dans le cadre de ses études en marketing , la Finlande -bien loin de Wanzoul- a été un des pays retenus dans la  short list d'Alex: un choix plus qu'idéal pour cet amoureux de la nature , de la pêche à la mouche , de longues marches ou du travail au jardin.

    Et tant qu'à faire, pourquoi pas la LAPONIE réputée pour ses aurores boréales et ses rennes ? ...Le rêve est alors devenu réalité en février de cette année 2017 avec un départ pour ROVANIEMI, principale ville de Laponie.

     

    IL FAIT FROID , TRES FROID

    17392902_10212801833343403_1145893955_n.jpg

    Courses de  rennes 

    Mais c'était sans compter sur le froid de Laponie .

    Le froid , a priori , Alex n'en avait pas peur. Et pourtant il a été plus qu'impressionné par les températures. La température en février est horrible : -23 la journée et jusqu'à -30 la nuit. « Actuellement, en mars, nous dit-il, il fait de 2 à -10. Les températures varient beaucoup : le dégel pointe le bout de son nez mais la neige reste omniprésente. Les rafales de vent et les tempêtes de neige font partie du quotidien des habitants. Les voitures roulent tout le temps avec des pneus à clous ; et les vélos aussi.
    Pour aller à l'école chaque matin, je prends mon vélo : un trajet plus que dur de 5 kms dans ces conditions hivernales. »

     

    LES BELGES ...CES INCREDULES

    Alex continue : « Ma copine et mes parents pensaient au début que j’exagérais quand je leur disais qu'il faisait très , très froid. Ils disaient que je me plaignais un peu vite... Venez donc voir, leur ai je dit ...

    Malheureusement (pour moi), lorsque mes parents sont venus en Laponie , quand ma copine (pourtant Bastognarde) m'a rendu visite à Rovaniemi, le temps était superbe avec des températures assez « douces » (-6 quand même) !. . Cependant le dernier jour, j'ai eu « beaucoup de chance » et le froid est revenu, il a fait -18 avec un ressenti de -23 et là, ma copine incrédule a compris que je ne mentais pas... Ouf ! »

    17391921_10212801842583634_1997186585_n.jpg

    Aurores boréales 

    LE SAUNA

    En Finlande, le sauna est très commun : chacun a son sauna à la maison .Même au sein de la résidence universitaire, chaque bâtiment a un sauna. Le but du sauna en Finlande, c'est littéralement « d'aller cuire » avant de se rouler dans la neige. L'objectif est de faire subir au corps une différence de 100degres : +80 dans le sauna et -20 dehors. Les bienfaits pour la santé seraient prouvés .

     

    LA LUMINOSITE DEROUTANTE DE LA LAPONIE

    « La luminosité est vraiment déroutante s'étonne Alex. Quand je suis arrivé en février, les journées étaient très courtes : le soleil se levait à 9h20 et se couchait à 15h30. En mars, maintenant, il se lève plus tôt qu'en Belgique, à 6h17 et se couche vers 18h30 . Dans quelques semaines la luminosité sera à son maximum : 24/24 de clarté. »

     

    L'ECOLE

    Alexandre est donc parti en Laponie début février et son retour est prévu dans le courant du mois de mai.

    Le stage Erasmus sera donc d' une durée de 4 mois pour Alex à l’Université des Sciences appliquées et de Business international de Laponie (« Lapland University of Applied Sciences and International Business »)

    Cette université se situe à Rovaniemi, dans le Nord de la Finlande à la limite du Cercle Arctique, à 10 km de « Santa Claus Village » où se trouve la maison officielle du Père Noël.

    « J''étudie le commerce et spécialement le marketing international, nous dit Alex. Le système scolaire est très différent de chez nous, axé uniquement sur des travaux de groupe et sans aucun examen. L'école pousse l'élève a être créatif et à s'épanouir dans l'apprentissage » .

    Tous les cours sont en anglais . La recherche - développement et l'innovation sont au coeur de ce master . Dès février , Alex a participé par exemple à la semaine du design à Rovaniemi

    16864893_775306912626990_5889465834455138806_n.jpg

     L'équipe de la semaine de "l'Artic Design" à Rovaniemi 

    Une véritable remise en cause pour notre belge de 21 ans au parcours jusqu'ici « classique » : école primaire à Saint Louis Huy, école secondaire à Saint Quirin (options éco-compta, langues), un court séjour à l'Université de Namur en économie et actuellement des études à l'Hénallux (Haute Ecole Namur-Liège-Luxembourg) en 2 ième Marketing (Alex a réussi avec une grande distinction les premières épreuves ).

     

    L'OBJECTIF D'ALEX

    Etudiant en marketing , Alex a déjà une idée quant à « l'après école » : il aimerait créer des vêtements à base de produits recyclés comme des bouteilles en plastique, du liège, des filets de pêche, des pneus... Le produit serait porté par une marque « à la mode » tenant compte des tendances actuelles au niveau design , avec une segmentation « produits de luxe » d'un côté , ligne plus accessible à tous d'autre part .

     

    DISTRACTIONS

    Quand il n'est pas à l 'école , Alex profite de la neige de Laponie : la neige, il y en a partout, sur environ 1 m de haut ; elle se tasse très vite et devient de la glace.

    « C'est sensationnel, raconte Alex, On peut marcher... sur les lacs gelés, faire de la pêche sur glace, de la motoneige et dans certaines zones rouler en voiture sur la glace. Il y a 70 cms de glace sur les lacs et il y a ... 187 888 lacs en Finlande » .

    Le hockey sur glace , sport national, tente Alex, lui qui a été un joueur de haut niveau (gardien) dans les équipes de hockey sur gazon à Huy, Liege et Namur (Alex a dû arrêter le hockey en raison d'une blessure au dos : il est maintenant arbitre de hockey et va passer un test cette année pour devenir arbitre au niveau national).

     

    ETRE LAPON , UNE PHILOSOPHIE

    Alex , réputé comme étant un garçon très sociable , admet cependant que l'adaptation à la Laponie a été assez difficile tant les tempéraments sont différents entre habitants de Finlande et de Belgique . « Je pense qu'on ne peut jamais devenir 100% lapon lorsqu'on vient de Belgique dit-il. Les gens sont excessivement introvertis et ne parlent pas ou très peu. Lorsque l'on croise quelqu'un en rue, il est impoli de lui dire bonjour. Même a un ami proche, on ne fait que lui serrer la main pour lui dire bonjour » .

     

    NOURRITURE

    La nourriture est aussi vraiment différente de celle à laquelle nous sommes habitués : le renne est omniprésent dans les assiettes ainsi qu'un pain noire appelé ruisleipä. Les lapons mangent aussi beaucoup de grosse saucisse « de Frankfurt » (un peu notre cervelas belge) au nom incroyable  :GRILLIMAKKARA.
    En Laponie , que boit-on ? Eh bien du lait caillé en bouteille ou intégré dans des pâtisseries. Et... de la vodka bien sûr

     

    LE COUT DE LA VIE


    Alex a été aussi surpris par le niveau de vie élevé en Finlande : « La vie est très chère pour un étudiant malgré une bourse Erasmus. Quelques exemples : 3€ la bouteille de coca d' 1,5l , 14€ pour un pack de 8 bières, 5€ la bière dans un bar.

    Par contre , en Finlande, le repas de midi est gratuit dans les écoles et, à l’université, on ne paye que 2,4€ pour un repas « à volonté ». Je prends mon repas principal à l'école -c'est moins cher que de cuisiner chez soi- et le soir je mange du pain et de la soupe !

    alexandre huart laponie,wanzoul alex huart

    Huartski et sa meilleure amie en Laponie 

    LES « COMMUNICATIONS »


    Alex , spécialiste en marketing international et ouvert à toutes les cultures , a beaucoup d'amis à travers le monde : des amis en Corée, aux USA, en Allemagne, en Chine, au Japon, en Autriche, en Angleterre, au Canada, en Irak...Comment communiquer avec eux ? « En Finlande , c'est facile répond Alex: le wifi est vraiment PARTOUT, il n'y a pas besoin d'abonnement « télécom » ici. Avec mes amis belges, je parle sur facebook, avec ma copine j'utilise whatsapp aussi. »

    ALEX : BIENTÔT LE RETOUR AUX SOURCES

    Je reviens en Belgique vers la mi-mai poursuit Alex ; ce ne sera pas de gaîté de cœur mais, en même temps je me réjouis déjà de retourner travailler au jardin à Wanzoul , de profiter de notre « temps belge » qui finalement n'est pas si mauvais que cela, et de partir à la mer à ...la côte belge au mois d'août avec ma copine ( nous aurons un job d'étudiant ). Et donc , ici , en Laponie , durant mes temps libres ,pour préparer ce projet , j'étudie le ...néerlandais .

    Sacré Alex , toujours un temps d'avance.

    Une galerie photos de Laponie ICI . Merci à Alex , à son ami et à Thierry Huart pour ces clichés féériques 

     

    17352619_10212801245848716_160469436_n.jpg

     Au revoir ...A bientôt Alex 

  • Le pont de Soleil de Pierre Vendy, c'est un site exceptionnel au carré à Vinalmont

    Découvrez à la fois un réseau nature et un site internet enchanteur  

    serveimage.jpg

    Pierre Vendy et sa famille habitent au Pont de Soleil , une maison pleine d'histoire. Dans les années 1920, c'était la maison du cantonnier Alphonse Rémont, à la fois briseur de cailloux servant à réfectionner le routes en été et conducteur du grand traineau de forme triangulaire dont la pointe fendait  les bancs de neige et rejettait la poudre blanche sur les bords de la route en hiver . 

    Mais , ce qui est fabuleux , c'est que cette maison est aujourd'hui , par la grâce de Pierre,  entourée par 1ha consacré à l'épanouissement spontané de la vie sauvage , consacré à la faune et à la flore, à la culture bio.  Ce terrain est labellisé "Réseau Nature " par Natagora . Un ha "et co une rawette" en fait : "La rawete , c'est grâce à Isa la voisine qui n'aime pas trop les pesticides et préfère les petis oiseaux" nous dit Pierre. 

    Le réseau nature Natagora , c'est s'engager sur 5 points: respecter la spontanéité de la vie sauvage, ne pas laisser se développer les espèces exotiques invasives, privilégier les plantes indigènes qui existent à l'état sauvage dans sa région, ne pas exercer d'activités entraînant la destruction des milieux naturels, renoncer aux pesticides

    20160116-photosexpochristianjadot -51.jpg

    Pierre a donc entrepris  de nombreuses actions en faveur de la faune et de la flore, pour les aider à se développer: nichoirs divers, abris à insectes, à papillons, à hérissons, arbres fruitiers rgf et arbustes adaptés, gestion des ronciers, des orties, du bois, de la rivière, haies sauvages...

    Il a mis en place  une production "bio" de fruits, légumes, bois... visant l'autarcie, "Mais on est encore très loin d'y arriver, surtout pour les bananes et les oranges,...." dit Pierre qui ne se prend pas au sérieux mais fait tout avec sérieux .

    Pierre , qui a voulu partager sa passion via un site inernet . Son site est à son image : amusant , optimiste , beau , humoristique . 

    On y apprend plein de choses , notamment que Pierre et sa famille ont  des pommes , des poires  qui servent notamment à la confection de jus (coproduction Nicolas). Du  miel , il voudrait en faire avec un apiculteur qui serait intéressé: l'appel est lancé . 

    L'huile de noix , Pierre essaiera d'en produire cette année avec l'huilerie du Sterwdu à Braives où il y a un moulin qui vient d'être relancé. 

    L'adresse du site de Pierre: 

    www.lepontdesoleil.webnode.be

    Pierre est heureux de pouvoir mettre sa pierre à l'édifice du Pont de Soleil , ce cul de sac merveilleux , cet endroit magique plein de musiciens ,  cette sacrée piste de luge en hiver, ce parterre de jonquilles dans les bois dès que les premiers rayons de soleil apparaissent!

    Si vous avez des photos du Pont de Soleil, communiquez les à Pierre 

    Si vous avez des idées "nature" ou "cultures"...

    - petites concrètes ou grandes farfelues...

    - pour agrémenter le réseau, l'embellir...

    - pour créer amap, gasap...

    - pour partager.... ou juste pour rigoler, vous pouvez contacter Pierre au Pont de soleil ou via mail : vendy@voo.be 

     

    Découvrez donc le coin de paradis de la famille de Pierre via ses photos et son site ICI

    _DSC0500.jpg

    Photo Martine Dumoulin (fête du Pont de Soleil) 

     

  • Champs fleuris à Vinalmont, route de Villers

    Les abeilles font bien plus que du miel ...

     

    20161010-cmpagnedevillers-2.jpg

    Les abeilles  permettent la fécondation et la reproduction d'espèces végétales. Nos cultures agricoles et donc la qualité de notre alimentation dépendent de la pollinisation. 

    Depuis 2011, le Plan Maya, porté par la Direction des Espaces verts de la Wallonie a pu générer 7 301 ares de prairies fleuries, 5 569 arbres fruitiers, 11 353 arbres d'alignement et 177 959 plants de haies. 

    Le long de la route de Villers à Vinalmont , le champs fleuri est magnifique . 

    Une GALERIE PHOTOS ici via Vinalmont.be