vinalmont

Qualité Village

  • Noces de diamant pour Anneke et Benjamin , « Papy et Mamy Fleur » , les éternels jardiniers des Potalles

    Anneke et Benjamin Reeskamp ont été fêté dans leur havre de paix , leur jardin « sauvage ».

     

    20120424-2000potalles002.jpg

     Benjamin Reeskamp dans son jardin lors des journées «Wallonie week-ends bienvenue» en avril 2012

    En juin 2001, le site internet de Vinalmont venait de naître et l'un des premiers articles du site était déjà consacré à Anneke et Benjamin

    En effet, cette année là , en 2001, il y a ...des siècles ,dans le cadre de « Wanzoul en fête », l'association Qualité Village et Charles Lenaerts proposaient la découverte des jardins de Vinalmont et de Wanzoul.
    La visite débutait par le jardin de M. et Mme Dubois avec son potager, aux plantes aromatiques et légumes peu habituels, agrémenté d'une pièce d'eau et voisin d'un magnifique verger .

    M. et Mme Mélotte avaient également ouvert leur jardin, créé par messieurs Tellier, père et fils de Wanzoul. Au départ, seul était présent dans le coin de terre attenant à cette superbe maison, un tilleul âgé de plus de cent ans. Ce tilleul  reste l'âme du jardin où les bosquets, les espaces sont rigoureusement structurés et donnent une impression de profondeur.

    Au 70 de la rue de Wanzoul, face au champ où se déroule la fête, la lourde porte du château était ouverte. M. Joly et son épouse accueillaient les visiteurs dans les parcs et jardins.
    Au travers de ceux-ci, la griffe de M. Tellier est omniprésente : cela se présente comme un petit Versaille, avec une pièce d'eau centrale et les buis taillés avec la même rigueur que le jardin précédent.

    La dernière visite , on la faisait chez  " Papy et Mamy fleur "

    Le jardin d'Hanneke et Benjamin était le plus sauvage de tous ceux qui étaient ouverts aux visiteurs.
    Derrière la petite maison des époux Reeskamp, rue des Potales, se cachaient et se cachent encore 50 sortes de plantes dites sauvages. Des centaines d'oiseaux, des grenouilles, des insectes, des papillons se partagent ce monde merveilleux, oasis respectueux de la nature.

    Originaire des Pays-Bas, M. Reeskamp a vécu sa jeunesse tout à côté d'un parc naturel. Accompagné de sa femme, il a fait une carrière en Afrique, en Asie et dans les pays de l'Est.
    Chardons à la grande Berce venue du Caucase, digitales, mufliers, casques de Jupiter : le jardin est donc « sauvage » et c'est un vrai paradis pour les insectes et les oiseaux. Il faut se frayer un chemin entre toutes ces plantes qui ont chacune une fonction : attirer les larves devenues chenilles, les espèces d'insectes nécessaires à la vie…

    Comme en Afrique, Benjamin laisse faire la nature, mais il faut parfois la discipliner avant qu'elle ne vous envahisse. L'amour de la nature est tellement fort chez les époux qu'ils veulent le partager avec les enfants, les voisins. Benjamin était appelé Papy Fleur dans l'école de ses petits-enfants à Waterloo, tant il y amenait des plantes de Vinalmont. Quelle belle récompense.

    En avril 2012 , Anneke et Benjamin récidivent : ils ouvrent de nouveau leur leur jardin extraordinaire,rue des Potalles. aux amoureux de la nature lors de « Journées «Wallonie week-ends bienvenue» . Ce week-end, c'était le paradis terrestre qui s'ouvrait ainsi à qui le voulait .

    (voir La galerie photos du jardin de M et Mme Reeskamp lors des "Journées portes ouvertes" de 2012 ICI )

    Nous sommes en 2017, et M et Mme Reeskamp sont toujours aussi fiers de leur jardin.

    Et c'est bien sûr au sein de ce jardin qu'ils ont été fêtés par les autorités communales à l'occasion de leurs noces de diamant

     

    large.jpg

     Anneke et Benjamin Reeskamp avec les échevins de Wanze Martine Dabée et le Wanzoulois Luc Gonne (Photo sce communication Wanze )

     

     

  • Le lundi de la fête à Wanzoul , un jour spécial ; le feu d'artifice , un événement somptueux

    Le lundi de la fête :  à la fois une opération nettoyage ,une fiesta et des tours de carrousels gratuits 

     

    19420650_10214309700683330_5838929819590745978_n.jpg

    Photo Nadine Claessens (merci Nadine) . D'autres photos de Nadine Claessens via la galerie de Vinalmont.be ICI

     


    Le lundi de la fête , il faut tout remettre en ordre : la prairie de M. Jolly doit être rendue impeccable , les chapiteaux démontés . Puis c'est la fête des organisateurs qui , cette année encore, n'ont pas ménagé leurs efforts. Merci à Qualité Village , aux Spiteux et à leurs sympathisants, aux équipes de signaleurs -toujours au poste- et à toute l'équipe Vico and Co de Jean -Luc toujours prêts pour l'organisation des joggings ,  aux équipes de cuistots , aux monteurs de tentes et de chapiteaux , aux responsables du bar , aux organisateurs du spectacle théâtral ,aux jeunes qui ont brillament animé les jeux "populaires " , à l'équipe qui entretient les contacts avec les forains , merci aux forains eux-mêmes et aux DJ's ,et à tout le village qui fait qu'il y a toujours une fête à Wanzoul. . 

    Le lundi , c'est aussi le jour de distribution de tickets gratuits pour les enfants et une dernière occasion de "faire un tour en carrousel " ou de mesurer son adresse au tir . 

    Et non , parce qu'on ne fait pas comme tout le monde à Wanzoul , la fête ne se termine pas par un feu d'artifice . C'est le jour du jogging que les artificiers de "l'Etincelle" ont  lancé leurs  500 "fusées "  . Oh ,oh , c'était beau , c'était la première fois : les Spiteux voulaient fêter les 20 ans de joggings de manière spéciale . Vivement l'année prochaine . 

     

     IMG_3100.JPG

                2 photos signées David Malchair pour ce lundi de la fête (merci ). 

    IMG_3101.JPG

  • Spectacle éblouissant de Philippe Vauchel à la fête à Wanzoul

    "Et hop, un p'tit tour du village ", une ode à la vie villageoise à laquelle tout le monde  a pleinement adhéré ce vendredi 23 juin 

     

    f^te wanzoul philippe vauchel,philippe vauchel,didier laloy,wanzoul,spectacle theâtral

     

    Exceptionnel Philippe Vauchel . Pendant près de 3 heures , Philippe a ému , fait rire , fait pleurer 300 spectateurs qui n'étaient finalement pas des spectateurs. Car , pour Philippe, son spectacle , c'était celui des Vinalmontois et chacun d'eux a apporté « sa pierre »,  chacun est monté sur scène . Et ceux qui n'ont pas foulé les planches , Philippe ne les a pas oubliés : tous ont été cités : de la wanzouloise José Macherot, la première dame échevin dans toute la région,  à Charles Lenaerts , le plus stoïque des habitants des ruelles, le travailleur de l'ombre .

    Pour Philippe, c'est la convivialité, l'intimité qui prime :il a préféré le cocon du chapiteau au faste de la cour du château . Et , dans le chapiteau , pour faire encore plus intime, il avait emmené, avec la complicité de Léon Kockelmans, tout son salon personnel , vraiment tout  : les fauteuils , les tables , les poufs , les lampes de lecture, jusqu'à l'escabelle  .

    « C'est pour Murielle (son épouse ) , pour qu'elle ne soit pas dépaysée quand elle viendra au spectacle » explique innocemment Philippe .

    Pendant 3 heures donc , avec la complicité de Didier Laloy , son copain musicien, il a assuré , jamais en place, passant d'une escabelle à l'autre au milieu de la cour du château , arpentant les minces espaces entre les rangées de bancs du chapiteau pour être plus près de chacun, sautant , au propre comme au figuré , d'un pilier de la souvenance à la souche de la mémoire , d'un podium à un autre podium .

    Pendant des jours et des jours , Philippe a préparé son spectacle : il a rencontré des habitants de toutes les rues du village sans exception: il est allé au Hadrennes , tout au bout de Vinalmont , pratiquement dans le bois chez Yvan Tellier ;il a passé un morceau de nuit au Roua , écoutant et les bêlements des moutons de Dany et les bing bang de la carrière .

    La nuit , il a scribouillé , annoté, surligné en fluo pour se remémorer , réveiller les souvenirs de tout un village , pour mettre en lumière les richesses humaines de tout un chacun.

    Le spectacle a donc débuté dans le cour du château , en extérieur.

    f^te wanzoul philippe vauchel,philippe vauchel,didier laloy,wanzoul,spectacle theâtral

    Ce sont les jeunes Hortense , Louise et Sidonie qui ont ouvert le bal avec violon et ...psaltérion, tandis que Philippe a parlé de Vinalmont et de ses quartiers  et a philosophé : « On finit par ressembler à la terre où l'on vit ...c'est ainsi que selon que l'on habite sur du sable ou sur du grès , on est plus moins malléable  ou austère. Et d'ailleurs , je connais un certain R. Bertoncello qui habite sur un terrain ....

    Puis cela a été l'heure du Band des musiciens wanzoulois Marinus, Robert et Anne tandis que Philippe situait Vinalmont sur la mappemonde et divaguait sur la nécessité d'avoir , dans le village , des équilibres entre Gémeaux et Béliers ; entre ronfleurs et siffleurs, entre double vitrage et amours sonores : toute une philosophie de vie .

    Philippe a pris alors ses escabelles et a quitté le décor enchanteur du château pour gagné le chapiteau  

    Le soleil se couchait tout doucement : qu'importe , « Quand le jour se lève sur Vinalmont », l'hymne du village inventé  par Philippe avec le duo magique du Pont de soleil,  Tony et Olivier, a alors été repris par l'ensemble du public. 

    Les 3 Grâces , Agathe , Alexine et Macha ont enchaîné en dansant sur la scène « les animaux fantastiques » , une danse de chatte contemporaine : remarquable .

    f^te wanzoul philippe vauchel,philippe vauchel,didier laloy,wanzoul,spectacle theâtral

    Le petit musée intime de Vinalmont Wanzoul Roua a été un moment souvent un peu stressant pour les invités de Philippe. Chacun , sur base d'un objet , d'une pièce à conviction, raconte une histoire, un souvenir lié au village.

    Pour Liliane Pirard , c'est sa petite culotte rose ...tout un programme .

    Pour Jean -Luc Dethier, c'est son maillot de foot du Vinalmont FC floqué avec le nom du sponsor de l' époque , le Zizi Boubou. L'équipe adverse de Seilles était sponsorisée par l'entreprise Connard : l'histoire ne dit pas qui a gagné .

    Pour Luc Parmentier , c'est la vente de crèmes glacées au beau milieu de la nuit un soir de fête à Vinalmont avec le camion emprunté au pauvre glacier un peu givré .

    Pour Claude Gilson c'est l'épopée héroïque de Roc and Co . Pour Paulette Joiret , ce sont le assauts de la "diligence"  du magasin de la famille par les garnements des Vallées ("diligence" qui servait notamment à transporter du charbon "noir gajiet")

    Pour Pascale Plumier ,l'institutrice , c'est la découverte des dizaines de fioles de parfum dans les profondeurs de son jardin : vestiges mérovingiens ou mémoire de l'amour immodéré de la propriétaire précédente pour les "bonnes senteurs"  ?

    Pour Olivier Roba, c'est la saga du kidnapping d'un nain de jardin dans lequel un fils d'Olivier sera impliqué bien malgré lui, à une époque où les nains vagabondaient encore la nuit dans le village.

    Pour Patrick Stasse , ce sont les cabarets aux chansons avec notamment , une année faste, l'année de l'intervention non programmée et impromptue d'un groupe de faux chanteurs des  Vallées avec  en prime le détournement des paroles d'une chanson qui va mettre en péril l'honneur des wanzoulois ...

    Pour Marinus , c'est une plaque émaillée prouvant que son habitation était précédemment celle de Riri , rue Dejardin , le coiffeur qui coiffait un peu au p'tit « bon heure » , taximan à ses heures , cafetier à toute heure....

    Philippe Vauchel, lui , raconte comment il a fait connaître la peur de sa vie au voisin qui tondait sa pelouse: il a imité le brame du cerf , grave et rauque , tout en faisant apparaître au dessus de la haie mitoyenne son casque portant les immenses bois d'un cervidé . Mort subite garantie. 

    f^te wanzoul philippe vauchel,philippe vauchel,didier laloy,wanzoul,spectacle theâtral

    L' école de Vinalmont intervient alors : l'école a envoyé ses tout petits coachés par l'institutrice , Mme Plumier, Pascale Plumier : les lettres du mot Vinalmont sont déclinées en dessins et déclamations par les enfants : difficile mais plus qu'émouvant .

    Les musiciens enchaînent bien sûr avec "Mr le maître d'école" de Bourvil . Olivier est à la guitare et Tony au saxo. 

    "La Procession", un grand jour de l'année il n'y a pas si longtemps ,  est ensuite évoquée par Philippe qui se lance dans un one man show exceptionnel , comparant la procession à Vinalmont à un grand tour de France avec sa caravane publicitaire multicolore et sonorisée , ses coureurs marqués physiquement et moralment par des cols terribles , épuisants , ses jours de repos même, ses sprints tumultueux ...

    Des photos de procession tournent alors dans les rangs des spectateurs avec en vedetttes le Dr Rihon en petit Jésus , la fanfare d'Antheit,  Paulette , Liliane, Monique , Raymonde en anges (avec des ailes bien sûr) ou en habits de communiantes .   Merci à Paulette Joiret , à Raymonde Gillet , à José Macherot et à tous les autres passeurs de temps via leurs photos.

     

    f^te wanzoul philippe vauchel,philippe vauchel,didier laloy,wanzoul,spectacle theâtral

    Changement de dynamique avec de petits jeux concours entre les équipes de Vinazoul et de Wamont . Les questions d'Armelle et d'Anatole sont terribles du type :

    Je suis un pigeon voyageur . Si je vole 750 mètres , j'ai parcouru :

    1. le champs de fraises bio de Charles- Edouard Jolly ?

    2. La terrasse de Luc Parmentier , les jours d'apéritif ?

         3. La distance entre le clocher de l'église de Vinalmont et celui de la chapelle de Wanzoul ?

    Le juge arbitre , c'est Jonas . C'est lui qui distribue les prix . On gagne un hot-dog avec ou SANS moutarde ou une boisson rafraîchissante offerte avec ou SANS le sourire, selon que l'on soit vainqueur ou vaincu. 

    Et ensuite sont venus  des instants mémorables de la fête à Wanzoul : et hop ..un p'tit tour en dias et photos souvenirs, en 7 minutes et 200 clichés , avec Didier LALOY à l'accompagnement musical.

    Des moments de joie , on passe à la fête des morts . Philippe évoque  à sa manière la  Toussaint dans les villages : il parle des morts mais surtout des commérages du jour de la Toussaint ; ça jase dans les villages ...Certains se sont retournés dans leur tombe en entendant Philippe.  

    Une petite dégustation de vin de pomme Franléon (production des Vallées certifiée Léon Kockelmans et François Bauwens ) et de bûchettes de la chèvrerie de Wanzoul (made by Florence) clôturera la soirée.

    Mais le spectacle se clôture sans être terminé : car Olivier Roba  se lance alors dans l'interprétation de l'émouvante chanson du Pont de Soleil  et de la joie d'y vivre. Du Pierre Peret magnifié par un véritable artiste -musicien- compositeur - chanteur , amoureux de son quartier.

    Une soirée inoubliable . Merci, outre bien sûr à nos artistes et aux Vinalmontois, à Qualité-Village , au centre Culturel de Wanze et au maître régisseur Bernard Sonck . Bernard, qui a eu le soutien de François Bauwens comme « poursuiteur » : pas facile de faire suivre la lumière sur un funambule comme Philippe . 

    Une galerie PHOTOS ICI via Vinalmont.be. Il y a plusieurs pages  (pour voir une photo en plus grand , cliquez sur la seconde icône sur la petite bannière au dessus à droite 

    Demain , une vidéo...

     

    f^te wanzoul philippe vauchel,philippe vauchel,didier laloy,wanzoul,spectacle theâtral

  • Et hop ...une p'tite video Youtube du spectacle de Philippe Vauchel

    Le vendredi 23 juin à 19h30 à  la fête à Wanzoul 

     

  • Les nouvelles sculptures en pierre de taille de Vinalmont et de Wanzoul viennent d'être installées

    Les 3 grâces de calcaire

     

    sculptures pierre de taille roua vinalmont,wanzoul,qualité village vinalmont,adrien panier,mathurin van den bogaerde,léon  kockelmans,michel dethier wanzoul,roua daniel goffin,dialogue sculpture

    Mise en place de la sculpture d'Adrien Panier dans la bonne humeur rue Doyards 

     

    Ding , ding , ding , les coups de maillet sur les burins résonnent dans tout le Roua et même jusqu'à Wanzoul...Le Roua , Wanzoul sont pays de carriers . Plus de 200 ouvriers  travaillaient dans les expoitations du Roua au début des années 1900...

    Actuellement , l'activité du travail de la pierre de taille existe toujours au Roua mais à une échelle réduite, au niveau de la Carrière de Vinalmont

    Qualité -Village Vinalmont -Wanzoul -Roua souhaite préserver le souvenir de cette activité d'artiste de la pierre et mettre en valeur la qualité de la pierre calcaire du Roua , cette pierre qui a servi à construire bon nombre de maisons du village mais aussi des bâtiments plus importants comme la gare centrale d'Anvers , le Palais du Congrès - L'Albertine - à Bruxelles, ou encore le palais des Congrès à Liège. 

    Une première sculpture due à Vincent Rousseau ,baptisée "Dialogue", a été installée au Roua en 2011 déjà . 

    Le projet, qui vient d'aboutir avec la mise en en place de deux nouvelles sculptures, concerne deux oeuvres dues à de jeunes sculpteurs qui ont réalisé leurs études à l'ESA St Luc  à Liège . Leurs sculptures ont été installées l'une à Wanzoul  et l'autre à Vinalmont . La matière brute vient bien sûr du Roua , de la carrière de Vinalmont.

    sculptures pierre de taille roua vinalmont,wanzoul,qualité village vinalmont,adrien panier,mathurin van den bogaerde,léon  kockelmans,michel dethier wanzoul,roua daniel goffin,dialogue sculpture

    La sculpture de Mathurin Van Den Bogaerde , devant la chapelle de Wanzou

    La première oeuvre, qui peut être vue près de la chapelle de Wanzoul et qui est due à Mathurin Van Den Bogaerde,  rappelle les tours de refroidissement de la centrale dont l'on voit le panache au centre de la vallée,  à partir de Vinalmont comme à partir de Wanzoul (voir notre note précédente ICI)

    La deuxième sculpture, celle d'Adrien Panier, est moins figurative: elle joue avec les ombres et les lumières qui évoluent tout au long de la journée au gré du vent , du soleil avec une vue sur la vallée: elle a donc bien trouvé sa place sur l'accotement de la rue des Doyards à Vinalmont chez Paulette Joiret près de chez M. Princen  en face de la propriété de M. et Mme Davagle-Pirard et de M. Pierre Omalsky , le gardien des lieux.

    sculptures pierre de taille roua vinalmont,wanzoul,qualité village vinalmont,adrien panier,mathurin van den bogaerde,léon  kockelmans,michel dethier wanzoul,roua daniel goffin,dialogue sculpture

    La sculpture d'Adrien Panier installée rue des Doyards 

    Les 2 sculptures ont été choisies , vous vous en rappelez , parmi 11 propositions d'artistes sur base des votes des Vinalmontois ,et de l'avis d'un jury d'experts composé du sculpteur Franco D’Anna de Moha , du photographe Jacky Lecouturier, du sculpteur Vincent Dubois coordinateur de « L’Atelier » du village de Les Avins et des professeurs de St Luc Liège .Les thèmes étaient pour Wanzoul " Pierre et campagne" et pour Vinalmont "Vignoble, vallée, vent, tram".

    Eh bien , les choix des experts étaient en concordance avec les votes des villageois !

     

    Félicitations aux sculpteurs , merci à M. Halleux, professeur à la section sculpture de Saint Luc Liège , à Mme Bénédicte Lovinfosse de "Qualité Village Wallonie" , aux « chefs de projet » de "Qualité Village Vinalmont -Wanzoul -Roua" ,  Léon Kockelmans et Dany Goffin, et dans la dernière ligne droite à Philippe Legrand et à M Jérôme  qui s'est chargé de la construction des socles . 

     

    Les photos de l'installation de la sculpture de Mathurin près de la chapelle de Wanzoul ICI    via vinalmont.be . Cliquez sur le second icône sur la bannière à droite pour voir la photo en plus grand et cliquez encore sur la photo pour voir en plus grand encore

    Les photos de la mise en place de l'oeuvre d'Adrien Panier rue Doyards ICI    via vinalmont.be . Cliquez sur le second icône sur la bannière à droite pour voir la photo en plus grand et cliquez encore sur la photo pour voir en plus grand encore . 

    Le site "nostalgie Vinalmont" met à l'honneur les carriers comme M Voz ICI . 

     

    Merci aussi à Qualité-Village Wallonie dont nous ne pouvons que vous conseiller de consulter le site et la page facebook 

    Tous vos commentaires sont les bienvenus  par le biais de l'encart "commentaires " en bas de note 

    sculptures pierre de taille roua vinalmont,wanzoul,qualité village vinalmont,adrien panier,mathurin van den bogaerde,léon  kockelmans,michel dethier wanzoul,roua daniel goffin,dialogue sculpture


    Léon Kockelmans et le professeur de Saint Luc Liège Louis Halleux : on ne rigole pas avec ces choses là : c'est de la pierre de Vinalmont 

     

  • Les Wanzoulois appellent Sainte Barbe à la rescousse

    Ils ont peur de la relance des 3 centrales nucléaires de Tihange

     

    1-201700607-sculpturesmathurin -1 (15).jpg

    L'oeuvre de Mathurin Van Den Bogaerde  symbolisant une tour de refroidissement 

    Ce 1er juin , les panaches de fumée d'évaporation des tours de refroidissement des 3 centrales de Tihange étaient visibles de Vinalmont. Une première depuis longtemps.

    On était passé de 3 centrales en ordre de marche à 2 centrales avec les « fissures  »  et même à 1 centrale avec les révisions successives et autre incidents de parcours.

    Mais là , les 3 centrales en activité en même temps , c'était beaucoup.
    Les Wanzoulois ont donc immédiatement pensé à faire appel à Sante Barbe , la marraine de la chapelle de Wanzoul, la patronne des métiers dangereux , des tireurs de mines des carrières de Wanzoul , des artificiers , des mineurs ...

    Sainte Barbe n'était pas trop d'accord . Les tirs de mines ou même le feu d'artifice prévu par Jean -Luc Dethier à la fête , d'accord. Mais les centrales, c'est vraiment trop dangereux.

    Alors , les Wanzoulois , qui savent que sainte Barbe aime les carriers wanzoulois et leur pierre bleue ont installé une ...sculpture d'une centrale ... en pierre de taille ...au pied de la chapelle.

    Pour l'installation de cette œuvre d'art , ce mercredi 7 juin , il y avait là le sculpteur renommé Mathurin Van Den Bogaerde , l'artiste créateur de la sculpture , et aussi un des promoteurs du projet , celui qui a été le professeur de Mathurin à Saint -Luc  Liège, Louis Halleux ; et last but not least « the » spécialiste de la pierre de taille de Vinalmont Léon Kockelmans , membre éminent de Qualité Village. Qualité Village est en effet à l'initiative du projet. Les 3 gaillards étaient d'ailleurs accompagnés par la représentante de Qualité Village Wallonie, Bénédicte  Lovinfosse.

    En plus de son titre « académique », Mme Lovinfosse a aussi joué le rôle de protectrice de la centrale avec son parapluie durant l'installation de l’œuvre d'art. Les éléments étaient en effet déchaînés .

    Toutes les éoliennes de Héron et Villers s'étaient données le mot pour accourir à grands coups de pales créant des rafales de vent pas possible ; les panneaux photovoltaïques du village s'étaient mis en grève pour que la pluie puisse être plus virulente : mais rien n'y a fait . La sculpture a été placée par la fameuse équipe sous les hourra de la lavande du parterre de la chapelle qui avait sorti, pour l'occasion et pour la première fois de la saison, son plus beau manteau bleu.

    Le sculpteur nous dit: " Les tours de refroidissement transforment le paysage comme les panaches blancs dûs aux aux fumées d'évaporation transforment le ciel . De ces colonnes de nuages verticaux , montant jusqu'à se dissiper et disparaître , il se dégage une certaine beauté et une poésie que j'ai tenté de faire apparaître dans l'oeuvre présentée " 

    Les magnifiques panaches de la centrale vu de Vinalmont seront donc photographiés encore longtemps alors que rien , a priori , n'est plus laid que ce gros ensemble de béton ...tout fissuré.

    Le quartier de la centrale et de ses environs continuera à être surpeuplé alors qu'en 1975 ,lors de la mise en route de la centrale , tout le monde prédisait une désertification de Tihange et une diminution drastique de la valeur des immeubles dans la région de Vinalmont.

    La manne financière « Engie » renflouera encore toujours les caisses communales en même temps que tous se battront pour la diminution de l'importance du nucléaire et contre les risques d'une catastrophe nucléaire (remember Fukushima).

    9-yj.JPG

    Arc en ciel révélateur ...

    Plus de 1000 personnes , dont de nombreux Vinalmontois , continueront encore à travailler à la centrale alors que trouver un emploi , c'est la croix et la bannière.

    Les centrales continueront à enrichir le mix énergétique qui garantit l’indépendance de la Belgique en fourniture d’énergie, permettront d’atteindre les objectifs en matière de rejets CO2 et seront donc un des moyens de maintenir le prix de l’électricité assez bas pour un pays qui n’a pas de ressources énergétiques de base; mais les centrales nucléaires n'offriront toujours que peu ou pas de solution valable pour le stockage et l' élimination des combustibles usés et des déchets radioactifs.

    Stop ou encore ? Qu'en pensez vous ? Utilisez la rubrique "Commentaires" en bas de page. 

    ICI une galerie photos de la mise en place de la « centrale » en pierre de calcaire garantie non fissurée. via vinalmont.be . Cliquez sur le second icône sur la bannière à droite pour voir la photo en plus grand et cliquez encore sur la photo pour voir en plus grand encore . 

    ICI une autre galerie photos des panaches des tours de refroidissement des centrales, vues à partir de Vinalmont par M. Merst , Anaïs Delcourt , le photographe inconnu , Delphine Bauret et YJ.  Cliquez sur le second icône sur la bannière à droite pour voir la photo en plus grand et cliquez encore sur la photo pour voir en plus grand encore . 

    Demain , l'historique du projet et la description de la seconde sculpture installée à Vinalmont ce même 7 juin . L'avez vous repérée à Vinalmont ?

     

    1-201700607-sculpturesmathurin -1 (12).jpg

    Louis Halleux et Mathurin Van Den Bogaerde installent la sculpture 

     

  • Rita Smets-Hérion, la gardienne de la chapelle de Wanzoul depuis plus de 50 ans

     

     Rita, la mamy de tout Wanzoul

     

    vinalmont,wanzoul,conseil paroissial vinalmont,gaston theys,rita smets hérion

    Rita avec sa comparse de Wanzoul, José Macherot 

    Qui n' a pas rencontré Rita arpentant les chemins de Wanzoul avec ses chiens , les grondant gentiment, qui ne s'est pas retourné à l'appel du perroquet d' Eddy - le seul perroquet du monde qui va en vacances- qui veillait du haut de la maison de Rita.

    Rita , une Vinalmontoise de toujours ? Non mais presque .

     

    vinalmont,wanzoul,conseil paroissial vinalmont,gaston theys,rita smets hérion

    A gauche Rita avec Jean - Paul, à Huy . A l'arrière -plan Paul Smets le papa  (photo Rita Smets)

    La petite Rita Hérion a connu Wanzoul dans de circonstances exceptionnelles. Elle avait 9 ans ; c'était en 1940 au début de la guerre . Hutoise , elle attendait avec d'autres habitants de Huy et de la rive gauche de la Meuse un train en gare de Statte pour « évacuer » , les citadins des endroits militairement stratégiques devant fuir les bombardements .

    Vu l'avancée allemande, Rita et sa famille doivent cependant changer de plan : ils rebroussent chemin et et ils décident de venir à Wanzoul où ont habité les grands parents de la petite fille . C'est ainsi que la marelle réunit bientôt au Pousserou Rita , la jeune Hutoise , avec les Wanzouloises Germaine Gonne et Hermine Lecocq .

     

    1957 , Rita, le retour.

     En 1957, Rita est mariée avec Paul Smets, le chauffagiste bien connu. Ils aménagent patiemment la veille ferme de la rue du Pousserou à Wanzoul , maison rachetée à Emile Joiret. C'est très vite une magnifique demeure  fleurie qui regarde fièrement le château de sa situation surélevée, au coin de la rue de Wanzoul et de la rue du Pousserou. Le petit Jean -Paul a alors déjà 4 ans.

     

    vinalmont,wanzoul,conseil paroissial vinalmont,gaston theys,rita smets hérion

    La maison de Rita regarde fièrement château et chapelle de sa situation surélevée (photo Alphonse Pongo) 

    En août 1962, Rita, toute anxieuse va à Bruxelles: elle va sonner avec Paul au portail de l'imposante maison du baron ...Alphonse Schoonbroodt. Ils viennent chercher ...Alphonse, un petit noir débarqué d'un Congo fraîchement indépendant ou plutôt ...d'un Boeing 707 de la Sabena. Alphonse Pongo a alors trouvé une famille merveilleuse.

    Rita fait faire une promenade de reconnaissance du village à Alphonse . Le village, qu'elle connaît bien, est en forme de papillon comme elle l'explique à Alphonse , une aile pour Vinalmont, une aile pour Wanzoul avec entre les deux la « campagne » ou le Pont de Soleil: Alphonse a-t-il à peine découvert Vinalmont qu'il descend la rampe de la maison de chez Jacques et Marcelle Fontaine rue Abert 1er à toute vitesse sur son nouveau vélo et qu'il s'étale « comme une flatte » ; c'est Raymonde Gillet , la voisine , qui lui enduit le genou d'ue sérieuse dose de mercurochrome .

    Mais bien vite - c'est le cas de la dire- Alphonse et Jean -Paul prennent de l'assurance et de la vitesse et deviennent des Rik Van Looy (le Tom Boonen de l'époque) dans leur course poursuite vers l'école . « Les enfants vivent leur vie , ah oui ça » philosophe Rita .

    Jean -Paul sera chauffagiste reconnu dans la région comme son papa, un peu, beaucoup marin , un plongeur sous-marin averti,  un très bon joueur de foot , un photographe passionné, Président du Photo Club de Huy. Alphonse sera architecte « mais » ira habiter de l'autre côté du Pont de Soleil « chez Marthe Racoux », près de l'école ...

    « Ah oui ça » . Rita veille sur ses petits-enfants , elles les aiment comme la prunelle de ses yeux et en est plus que fière . « Ah oui ça ...  Ils sont toujours partis . Pour le moment , Benoît, le fils de Jean-Paul,  est reparti explorer « ses » volcans et Léonard, le fils d'Alphonse , le photographe, est aux Etats-Unis, à New York : il m'a envoyé une belle photo d'un... chat.

    vinalmont,wanzoul,conseil paroissial vinalmont,gaston theys,rita smets hérion

    Il a neigé: Paul Smets , Jean - Paul, Alphonse et le voisin Roger Rihon (photo Alphonse Pongo)

    Car Léonard la connaît, sa Bonnemantit, qui préfère de loin une photo d'un chat que celle de la statue de la Liberté. Rita est effet grand amie des animaux, ses chiens, ses chats -Gribouille, Minou- et même ceux des autres: ses démêlés avec les garde-chasses, leurs fusils, et leurs boules empoisonnées sont légendaires et elle n'aime pas les dames qui portent une cape doublée de peau de chat non plus . Mme Buidin , Madame Blanche , la gouvernante du château de Wanzoul portait un tel accoutrement dans les années 60 ; c'est donc avec quelqu' appréhension que Rita avait envoyé Alphonse suivre des cours de calcul chez elle. N'a-t-on pas idée : une cape en peau de chat? Mais Mme Blanche était une sainte femme et a été pardonnée .

    La maison de Rita , c'est un musée , la mémoire de sa vie ; une vie toujours bien active malgré ses récents soucis de santé . Elle vient encore de préparer de la pâtisserie .

    « Tu veux une galette ,je viens de les faire  » et d'ouvrir sa grande boîte à gâteaux puis une seconde avec des chiques. « Tu ne manges pas beaucoup va. Tu es trop mince ». Si Rita travaille dans l'ombre, sans jamais se mettre en avant , elle a son franc parler . « Je dis ce que je pense , ah oui ça » .

    Et donc c'est vraiment contrainte et forcée que Rita a dû abandonner son rôle de gardienne des clés de la chapelle de Wanzoul dont elle est depuis plus de 50 ans « de facto la sacristine » comme a dit Monsieur Thijs lors de la cérémonie organisée en son honneur à l'église de Vinalmont en ce début du mois de mars.

    Rita a été fêtée par la communauté paroissiale pour ses plus de 50 ans au service de la chapelle en même temps que Raymonde Gillet, la chantre – organiste dont nous avons parlé dans une petite note précédemment

     

    L'hommage de la communauté paroissiale

    Gaston Thijs a retracé le parcours de Rita (les textes en italique reprennent une partie du discours de M Thijs )

    Tout a commencé pour Rita quand l'abbé Renier était curé fin des années 50. Comme le curé avait de sérieux problèmes de santé, conséquences de la première guerre mondiale, il fallait souvent le seconder . Le curé confie donc les clés de la chapelle à Rita qui habite tout à côté. A l'époque, les églises étaient accessibles pendant la journée. Rita est chargée d'aller ouvrir et fermer quotidiennement la porte de la chapelle et de mettre en route le chauffage à mazout ; Rita se souvient de ce gros poêle , un affreux «bloc» difficile à allumer et qui « sentait mauvais » .

    Rita en profitait pour préparer les hosties et le vin pour les offices, changer le linge liturgique et s'occuper du nappage.

     

    vinalmont,wanzoul,conseil paroissial vinalmont,gaston theys,rita smets hérion

    La fine équipe avec l'abbé Marsin (Photo Rita Smets )

    Rita était aussi partie prenante quant il s'agissait de nettoyer la chapelle de Wanzoul ou l'église de Vinalmont avec notamment  Josée Vanleyssem, Lucienne Colot , Marie Lecocq, Marie Delloye, Célina Mutsch, Gaby Minet, Nicole Louis , Jeanine Fontaine et sa fille Liliane , Mme Messiaen, José Peeters, Mme De Toffoli...avec au final un morceau de tarte chez Rita ou chez Mr le Curé

    Rita accompagnera bien souvent une partie de la même équipe au sein de Vie Féminine ou de Wanz 'Rencontre, notamment en excursion (Durbuy est resté mémorable) . Elle ira aussi  en pèlerinage à Lourdes avec son amie de toujours Marie Delloye et sa comparse de Wanzoul, José Macherot.

     

    La revanche de la chapelle

    Avant 1963, c'est -à-dire avant l'installation de l'abbé Marsin comme curé de la paroisse , il n'y avait qu'une messe par semaine à la chapelle , le dimanche matin .

    Par la suite , la curé Marsin multiplie les célébrations à la chapelle . Le nouveau curé profite des assouplissements des règles au niveau de l'église avec Vatican II. En effet , auparavant ,comme Wanzoul n'est « que » chapelle et non église paroissiale , en principe , ni enterrements , ni mariage ne peuvent y être célébrés.

    Le premier mariage à la chapelle se déroule entre Edith Rihon et Joseph Sadeller le 11 juillet 1964. En ce qui concerne les nouveaux nés, les premiers baptisés à Wanze seront Patricia Pirard en octobre 1964, Julia d'Or , la fille du jardinier et Dominique Dony , le fils du menuisier.

     vinalmont,wanzoul,conseil paroissial vinalmont,gaston theys,rita smets hérion

    M Thijs remet la médaille d'or de Saint Lambert à Rita pour plus de 50 ans au service de la chapelle

    (photo Alphonse Pongo) 

    Les processions démarrent une année sur deux de Wanzoul et Rita s'occupe bientôt avec ses amies du reposoir de la nouvelle potalle Sainte Barbe, celle là même qui a été érigée en 1988 par les membres et sympathisants de Qualité Village à l'angle du « grand » carrefour de Wanzoul , contre la propriété de la famille Smets .Wanzoul , pays de carriers , ne pouvait choisir que Sainte Barbe, protectrice des ouvriers menacés par le feu , comme marraine de sa chapelle et de cette nouvelle potalle

     

    Paul Smets

    La paroisse de Vinalmont a aussi voulu associer, à cet hommage à Rita, son époux Paul , et ce à titre posthume . Paul était entré au Conseil de Fabrique en remplacement de M. Dony peu de temps après l'installation de la famille Smets à Wanzoul fin des années 50. Paul Smets était resté membre du Conseil jusqu'à son décès survenu en 1986. A ce moment, Paul allait atteindre sa soixantième année et c'était deux jours après avoir organisé avec beaucoup de faste la fête pour les 60 ans du curé Marsin.

    Félicitations

    Félicitations , bravo Rita, "Sainte Rita" comme dit sa copine Marlies que Rita a accompagnée à Huy pendant 20 ans en tant que bénévole au SEF , le service d'entraide des familles , sans faire de bruit , discrète , gentille. 

     

    Les photos 

    Merci à Alphonse pour son remarquable reportage photographique .

    Toutes les photos d' Alphonse Pongo et aussi les clichés exceptionnels que Rita  nous avaient communiqués lors de la parution du livre relatif aux années 40-60 à Vinalmont, sont visibles via Vinalmont.be 

     Attention , il y a 2 galeries:

    -l'une porte sur les photos de l'album de souvenirs de Rita et Alphonse ICI

    -une seconde galerie reprend les photos d'Alphonse PONGO -merci à lui -lors de l'hommage rendu à Raymonde et Rita en l'église de Vinalmont ICI

     

    Cliquez sur une photo puis sur la seconde icône de la bannière de droite pour voir le cliché en encore plus grand ).

    Pour revoir la note consacrée à  Raymonde Gillet , une autre grande dame du village, cliquez ICI .

     

     

    vinalmont,wanzoul,conseil paroissial vinalmont,gaston theys,rita smets hérion

     Rita (photo Alphonse Pongo) 

     

     

  • Vinalmont: 2016 en 140 photos

    Il se passe toujours quelque chose à Vinalmont 

    vinalmont 2016,rétrospective vinalmont wanzoul roua 2016

    Dans la galerie photos « VINALMONT 2016 EN IMAGES » vous revivrez quelques moments forts de la vie sociale, culturelle, festive et sportive à Vinalmont : le fameux black out de début d'année 2016 sous la neige ,  Charles Gérard en vedette de l'expo "Aimons nous " de Christian Jadot , les classes de neige de l'école , le 4ième concert de la Saint Vincent avec un blind test de Janine Hermant ,  le photographe Jean-Paul Hubin avec "Des Gens et Cie" , le le bal du carnaval de l'école , Simon Dierickx et Benoit Lechien qui traversent la Meuse sans trembler,  les salons du vin organisés par Nicolas Kockelmans à Huy et par Frédéric Lepage à Wanze , la marche Adeps des Spiteux ,le trompetiste wanzoulois Thierry Huart au concert de l'harmonie d'Antheit , Arthur Denayer , le nouveau conseiller au conseil communal des enfants , Jean -Marie Vanebempt et son expo "Huy en quartiers", Jean-Paul Smets et Martine Dumoulin  qui organisent et exposent lors de la manifestation du Photo Club de Huy .

     

    vinalmont 2016,rétrospective vinalmont wanzoul roua 2016

    Et aussi l'opération Wapp et le nettoyage de printemps du village par les élèves de l'école de Vinalmont ,  l'habitat sous toutes ses coutures: Jean-Marie Faniel y défendait ses couleurs , Benjamin Zubricky son Univert impitoyable , Kadour Mokedem , "son" Prologe  , Contraste, son  Architecture; sans oublier les expos des photographes Francois Goffin et Michel Cleeren ou la fabuleuse aventure d'Hervé Tettelin aux US. 

    2016 , c'étaient encore les stages sportifs pour enfants de Bernadette Kockelmans et des Spiteux , c'étaient aussi le Parcours d'Artistes pour Farida Afhim, Kristel Tasiaux , Patricia Bader, Martine Dumoulin , Marcel Hubin , Claudine Grodent, Marcel Hubin,  et aussi le festival BD d'hanret d'Olivier Comanne  , la balade canine de la SPRA du Roua , Francois Peeters et sa "Diligence" à l'Atelier Rock de Huy;  Armelle , Jonas et Arthur au festival du Grain d'Art d'Antheit , le Zapping de l'école avec en plus l'invité surprise Kevin Roquet ; Vinalmont et Wanze 2030 avec Alphonse Pongo , William Lambion , Liliane Fontaine au château de l'horloge à Bas -Oha , Léonard Pongo et le prix Vocatio, Justine Faniel , la "(b)Elle" de Wanzoul, le fabuleux  cabaret aux chansons de Qualité Village avec Halliday , Dorothée, Lamiel, Patrick et tous les autres .

    Et  de plus   la fête à Wanzoul avec son théâtre , son jogging , ses jeux populaires, son barbecue géant , le départ de Mme Brigitte de "son" école de Vinalmont, les portes ouvertes de la maison des jeunes , les cartes postales de de la Coop, de la grand route , du château , de l'église , du circuit du tram avec la collaboration des collectionneurs passionés Stéphane Riga, Fernand Richard , Jean -Marie Vanebempt ; la sage femme Anaïs Maréchal , la messe du 15 août au Roua , Didier Falise et ses JO , l'Afrique de Jean -Marie et Nicole Vandenabeele , Lucie Vanroy dans "Une brique dans le ventre ".  

    vinalmont 2016,rétrospective vinalmont wanzoul roua 2016

    Et en plus , le projet de construction d'une nouvelle école  la marche du Télévie, la balade des Spiteux  , la journée du Patrimoine à Vinalmont avec en vedette l'église et la Maison des Jeunes , le concert des Dirty Pretty Lips, les fêtes de quartier , le traditionnel et succulent repas de l'école , Alexine Francotte et le collectionneur de rêves ,  le rallye du Condroz à Wanzoul, Haloween, la bénédiction des animaux à la Saint Hubert avec l'unité pastorale , la Saint Nicolas de Qualité-Village et des Spiteux, le relais sacré ,le marché de Noël au Fourneau Sainte Anne avec le groupe musical One step from you et le feu d'artifice ; la bourse aux jouets et les chants  de Noël de l'école , le pont de Soleil avc son réseau Natagora , ses musiciens , ses footballeurs , sa fête de quartie;  nos athlètes Vinalmontois mis à l'honneur à Huy ...

    Ouf ...et cela va continuer en 2017 grâce à vous.

    Le lien vers les photos en cliquant ICI

    N'hésitez pas à partager avec les Vinalmontois, anciens et nouveaux  et avec vos amis participants aux activités vinalmontoises .

    Merci pour leurs magnifiques photos à  Anaïs Delcourt, Louis Maréchal, Christian Jadot, Ophélie Tirtiaux , Anique Denayer, Thomas Stasse, Cédric Meunier, Agnès Piette, Corine Bastide,, Chloé Hasselmans ,  Bernadette Kockelmans, Dany Goffin ,  Claudine Debauchies , Pascale Perrin , le Service Communication de Wanze . 

     Et déjà l'agenda 2017 sur Vinalmont.be...

     

    Et il y a deux ans , pour les nostalgiques , via Vinalmont.be , 140 autres photos via http://www.vinalmont.be/galeriejb/synth-se-ann-e-2014

    vinalmont 2016,rétrospective vinalmont wanzoul roua 2016

  • Magie pour la Saint Nicolas à Vinalmont : le Wanzoulois Jean -Claude Vanroy tire les ficelles: la VIDEO

    Drôle de pantomine 

     

    Tout avait bien commencé lors du spectacle de magie d'Olivier organisé par Qualité Village et les Spiteux lors de la fête de Saint Nicolas . Le grand saint n'était pas encore là , Olivier s'en était donné à coeur joie avec les colombes , avec le lapin magique , avec les enfants qui avaient joué le jeu .Tout allait bien.   Restaient les  5 dernières minutes du spectacle . On lui avait donné le nom de Jean -Claude à Olivier . Et tout a basculé . Notre Jean Claude a mis les pieds sur la table , a rythmé la musique , s'est pris pour le magicien , a tiré les ficelles . Quelle pantomine mes amis ...Voyez plutôt ...Car , on a une vidéo ...Cliquez sur la flèche au milieu de la photo ci après 

     

  • Un magicien magique à la Saint Nicolas à Vinalmont

    Magie ou pantomine avec Olivier et Jean-Claude 

    20161128-saintnicolas-spiteuxetqv-magicien-50.jpg

    En avant-première de la venue de Saint Nicolas à la salle Delbrouck ce dernier dimanche, Qualité Village et les Spiteux  avaient invité le magicien Olivier . Olivier lui même a invité les enfants et Jean - Claude , le Wanzoulois , pour le seconder . La magie a opéré . 

    La galerie PHOTOS ici 

    Et bientôt la vidéo avec la prestation d'Olivier et Jean-Claude 

     

    20161128-saintnicolas-spiteuxetqv-magicien-2.jpg

  • Saint Nicolas était à Vinalmont ce dimanche

    Qualité Village et les Spiteux avaient invité le grand saint à la salle Delbrouck 

     

    saint nicolas vinalmont,qualité village,spiteux

    Les jeunes Spiteux jouaient à domicile à la salle Delbrouck  pour la venue du grand saint . Celui -ci est apparu au terme du spectacle d'un autre illusioniste,  Olivier (bientôt des photos et une vidéo du spectale d'Olivier, des enfants et du grand  ...Jean -Claude , la vedette wanzouloise des ruelles d'en bas ). 

    Saint Nicolas a soufflé le chaud et le froid , grondant gentiment l'un ou l'autre ( beh oui , les bagarres avec les soeurs ,il était au courant) et les félicitant la minute suivante pour leurs exploits footbalistiques ou leurs bons résultats à l'école. Si les visages des plus petits pâlissaient à la vue de la barbe de Saint Nicolas , les plus grands ne se laissaient pas démonter par le grand saint , jurant qu'ils ne feraient pas de mal à une mouche surtout pas à leur soeur qui , elle , par contre ...

    Les comités de Qualité Village et des Spiteux avaient bien fait les choses avec l'installation d'une scène pour le magicien , d'un trône pour Saint Nicolas et même d'un bar . Saint Nicolas , lui , était venu avec des tonnes de bonbons , des kilos de fruits et bien sûr des centaines de chocolats à son effigie (ah l'image de marque ) . 

    LES GALERIES PHOTOS ICI :via vinalmont.be

    il y a plusieurs pages de photos : passez à la page suivante jusqu'au terme de la visualisation ; taper sur le deuxième icône sur la bannière au dessus à droite pour voir l'image "en très grand" ; tapez sur le photographe si une enfant est manquant dans les galeries photos .

    La page du site des Spiteux   avec les photos des activités des dernières années 

    La page du site de Qualité Village  avec aussi le descriptif des activités depuis les années 80 ...

     

    Et bientôt donc photos et vidéos des magiciens 

     

    saint nicolas vinalmont,qualité village,spiteux

     

  • Le tram pour les voyageurs deviendra aussi train de marchandises à Wanzoul et à Vinalmont (3ième partie)

     La gare de marchandises et de triage de Vinalmont se situait  route de Villers 

     

     20161123-lr-tram-18.jpg

    Hermine Chamberlan et son chat , les gardiens de la gare de marchandises et de triage « Chez Deresteau «  à Vinalmont , route de Villers ; crédit photo Francoise Vandersmisssen.

    Venant de Statte , après avoir embarqué ses passagers rue du tram et avant de se diriger vers vers Chapon-Seraing et Waremme, le tram marquait  l'arrêt dans la campagne de la route de Villers, chez Deresteau, une construction isolée à la sortie du village : c'était là la gare de marchandises et de triage.

    A cet endroit, il y a trois voies: 2 voies permettent le croisement des trams qui viennent ou partent vers Waremme, car, sur tout le tracé, la ligne ne comporte qu'une voie. La troisième voie permet de garer les wagons nécessaires au chargement des marchandises.

    Machiniste, chauffeur, percepteur

     

     

    20161123-lr-tram-8.jpg

     

    A partir de la station de la rue du tram (voir la note précédente ), le vicinal passe par le fond des Potalles à Vinalmont (la photo ci dessus), traverse la rue des Potalles et rejoint la gare de triage et de marchandises , sur la route de Villers-le-Bouillet .  

     

    La locomotive est un peu l’hôtel des courants d'air où se tiennent le machiniste et le chauffeur, dans un espace minuscule.

    Les wagons pour les passagers prévoient deux plates formes entourées de balustrades en fer forgé, c'est l'endroit de rencontre privilégié des jeunes.

    Le percepteur (ou la perceptrice) distribue les coupons. C'est lui qui saute bas du tram, manipule les aiguillages et reprend sa place alors que le tram roule toujours.

    Dans les descentes, il actionne le frein auxiliaire, une grande roue située dans le dernier wagon, alors que les gamins, grisés par la vitesse, lui crient: «Attends encore un peu!».

    En hiver, il s'occupe d'alimenter les poêles colonnes «diables» qui monopolisent un demi compartiment.

    Les voyageurs les plus proches étouffent tandis que les autres grelottent.

    Le trajet de Statte à Vinalmont coute 2,60Fb. Il faut 1h30 pour rallier Statte à Waremme.

     

    20161123-lr-tram-16.jpg

    Prêtes à prendre leur service : la perceptrice du tram Statte -Waremme Madeleine Guiot ( à droite)  et sa collègue devant une ...voiture d'époque  .

    En route vers le Roua avec le train des marchandises

    De chez Deresteau, une voie repart donc en direction de Wanzoul, essentiellement pour les marchandises. Le tram traverse la chaussée de Tirlemont(à peu près en face de l'actuelle scierie Pétré). Il vérifie le poids de ses marchandises dans une cabane de bois sur «la Bascule», un peu plus loin que chez le Docteur Rihon, rue de Wanzoul.

    Rassuré, il entame alors la descente vers les carrières Sottiaux et Roba, traverse le hameau du Roua, atteint la carrière Wilmart, puis les anciennes carrières «de la Violette» et «al'Baye» pour se diriger vers Huccorgne et Burdinne.( le raccord pour les passagers de Vinalmont et Wanzoul vers Huccorgne a été réalisé en 1929)

    Dans ses wagons, le tram transporte les pierres des carrières, des briquettes, et, selon les saisons, des betteraves en direction de la râperie de Chapon-Seraing ou de bottes de lin à destination des Flandres. Les wagons tombereaux peuvent transporter jusqu'à 10 tonnes

    Sa locomotive à vapeur pèse pas moins de 16 tonnes et développe une puissance de 100CV. Dame, il faut bien cela s'il ne veut pas faire comme le petit Poucet, semer ses cailloux en chemin.

     

    20161123-lr-tram-4.jpg

     

    Une triste fin

    La guerre terminée, le pauvre tram qui a pourtant travaillé pendant toute la durée du conflit, se voit remplacé par l'autorail, un monstre peint tout en jaune (du type de ceux que l'on rencontrait jusqu'il y a peu encore à la côte belge).(voir la photo dans la première note, en gare de Statte ) 

    En 1948, le tram doit confier ses voyageurs aux autobus qui vont bien au-delà de Statte, jusqu'à Huy.

    En 1952, malgré les protestations énergiques des sucriers et des carriers, il cesse toute activité pour faire son entrée au musée.

     

    tram vinalmont statte waremme , vicinal ligne 20, petit-wanze, antheit , statte , wanzoul , vinalmont

    Les quatre coins qui vont tourner ronds bien plus tard 

    Ainsi va la vie, même celle d'un tram : inlassablement, de côte en pente et de pente en côte, le vicinal a parcouru son chemin pendant des années, sur les voies qui lui étaient tracées, avec ses hauts et ses bas , ses arrêts, ses brusques secousses , ses cris de souffrance et de joie , image de la vie , image du village .

     

    20161123-lr-tram-1.jpg

    Merci

    Un grand merci à Stéphane Riga qui nous a donné accès à sa remarquable collection de cartes postales , à Jean – Marie Vanebempt , le Vinalmontois qui a récemment exposé ses cartes postales hutoises à l'hôtel de Ville et qui participera le WE des 9-10-11 décembre au marché de Noël du fourneau Sainte Anne avec ses cartes postales toilées , à Fernand Richard qui connaît comme sa poche et Vinalmont et le monde enchanteur des cartes postales. A Francoise Vandersmissen , la spécialiste de la gare de triage de chez Deresteau . Merci aussi aux contributeurs de « Tu es un vrai Hutois si.. »: Statte , c'est déjà Huy .

     

    20161123-lr-tram-30.jpg


    Notes , cartes postales et photos 

    Nos articles précédents

    La première note sur le tram ICI : Vinalmont sans voiture

    La seconde note sur le vicinal ICI : Le train train quotidien des écolières

    Toutes les cartes postales et photos ICI

     

    20161123-lr-tram-10.jpg