vinalmont

alexandre huart laponie

  • Alex Huart, le Wanzoulois, en Laponie

     Un stage qui souffle le chaud et le froid

    huart1.jpg

    Alex et la Laponie : renversant 

     

    Alexandre Huart habite habituellement dans la paisible rue de Wanzoul à Wanzoul

    Mais quand il a fallu  choisir une destination de stage ERASMUS dans le cadre de ses études en marketing , la Finlande -bien loin de Wanzoul- a été un des pays retenus dans la  short list d'Alex: un choix plus qu'idéal pour cet amoureux de la nature , de la pêche à la mouche , de longues marches ou du travail au jardin.

    Et tant qu'à faire, pourquoi pas la LAPONIE réputée pour ses aurores boréales et ses rennes ? ...Le rêve est alors devenu réalité en février de cette année 2017 avec un départ pour ROVANIEMI, principale ville de Laponie.

     

    IL FAIT FROID , TRES FROID

    17392902_10212801833343403_1145893955_n.jpg

    Courses de  rennes 

    Mais c'était sans compter sur le froid de Laponie .

    Le froid , a priori , Alex n'en avait pas peur. Et pourtant il a été plus qu'impressionné par les températures. La température en février est horrible : -23 la journée et jusqu'à -30 la nuit. « Actuellement, en mars, nous dit-il, il fait de 2 à -10. Les températures varient beaucoup : le dégel pointe le bout de son nez mais la neige reste omniprésente. Les rafales de vent et les tempêtes de neige font partie du quotidien des habitants. Les voitures roulent tout le temps avec des pneus à clous ; et les vélos aussi.
    Pour aller à l'école chaque matin, je prends mon vélo : un trajet plus que dur de 5 kms dans ces conditions hivernales. »

     

    LES BELGES ...CES INCREDULES

    Alex continue : « Ma copine et mes parents pensaient au début que j’exagérais quand je leur disais qu'il faisait très , très froid. Ils disaient que je me plaignais un peu vite... Venez donc voir, leur ai je dit ...

    Malheureusement (pour moi), lorsque mes parents sont venus en Laponie , quand ma copine (pourtant Bastognarde) m'a rendu visite à Rovaniemi, le temps était superbe avec des températures assez « douces » (-6 quand même) !. . Cependant le dernier jour, j'ai eu « beaucoup de chance » et le froid est revenu, il a fait -18 avec un ressenti de -23 et là, ma copine incrédule a compris que je ne mentais pas... Ouf ! »

    17391921_10212801842583634_1997186585_n.jpg

    Aurores boréales 

    LE SAUNA

    En Finlande, le sauna est très commun : chacun a son sauna à la maison .Même au sein de la résidence universitaire, chaque bâtiment a un sauna. Le but du sauna en Finlande, c'est littéralement « d'aller cuire » avant de se rouler dans la neige. L'objectif est de faire subir au corps une différence de 100degres : +80 dans le sauna et -20 dehors. Les bienfaits pour la santé seraient prouvés .

     

    LA LUMINOSITE DEROUTANTE DE LA LAPONIE

    « La luminosité est vraiment déroutante s'étonne Alex. Quand je suis arrivé en février, les journées étaient très courtes : le soleil se levait à 9h20 et se couchait à 15h30. En mars, maintenant, il se lève plus tôt qu'en Belgique, à 6h17 et se couche vers 18h30 . Dans quelques semaines la luminosité sera à son maximum : 24/24 de clarté. »

     

    L'ECOLE

    Alexandre est donc parti en Laponie début février et son retour est prévu dans le courant du mois de mai.

    Le stage Erasmus sera donc d' une durée de 4 mois pour Alex à l’Université des Sciences appliquées et de Business international de Laponie (« Lapland University of Applied Sciences and International Business »)

    Cette université se situe à Rovaniemi, dans le Nord de la Finlande à la limite du Cercle Arctique, à 10 km de « Santa Claus Village » où se trouve la maison officielle du Père Noël.

    « J''étudie le commerce et spécialement le marketing international, nous dit Alex. Le système scolaire est très différent de chez nous, axé uniquement sur des travaux de groupe et sans aucun examen. L'école pousse l'élève a être créatif et à s'épanouir dans l'apprentissage » .

    Tous les cours sont en anglais . La recherche - développement et l'innovation sont au coeur de ce master . Dès février , Alex a participé par exemple à la semaine du design à Rovaniemi

    16864893_775306912626990_5889465834455138806_n.jpg

     L'équipe de la semaine de "l'Artic Design" à Rovaniemi 

    Une véritable remise en cause pour notre belge de 21 ans au parcours jusqu'ici « classique » : école primaire à Saint Louis Huy, école secondaire à Saint Quirin (options éco-compta, langues), un court séjour à l'Université de Namur en économie et actuellement des études à l'Hénallux (Haute Ecole Namur-Liège-Luxembourg) en 2 ième Marketing (Alex a réussi avec une grande distinction les premières épreuves ).

     

    L'OBJECTIF D'ALEX

    Etudiant en marketing , Alex a déjà une idée quant à « l'après école » : il aimerait créer des vêtements à base de produits recyclés comme des bouteilles en plastique, du liège, des filets de pêche, des pneus... Le produit serait porté par une marque « à la mode » tenant compte des tendances actuelles au niveau design , avec une segmentation « produits de luxe » d'un côté , ligne plus accessible à tous d'autre part .

     

    DISTRACTIONS

    Quand il n'est pas à l 'école , Alex profite de la neige de Laponie : la neige, il y en a partout, sur environ 1 m de haut ; elle se tasse très vite et devient de la glace.

    « C'est sensationnel, raconte Alex, On peut marcher... sur les lacs gelés, faire de la pêche sur glace, de la motoneige et dans certaines zones rouler en voiture sur la glace. Il y a 70 cms de glace sur les lacs et il y a ... 187 888 lacs en Finlande » .

    Le hockey sur glace , sport national, tente Alex, lui qui a été un joueur de haut niveau (gardien) dans les équipes de hockey sur gazon à Huy, Liege et Namur (Alex a dû arrêter le hockey en raison d'une blessure au dos : il est maintenant arbitre de hockey et va passer un test cette année pour devenir arbitre au niveau national).

     

    ETRE LAPON , UNE PHILOSOPHIE

    Alex , réputé comme étant un garçon très sociable , admet cependant que l'adaptation à la Laponie a été assez difficile tant les tempéraments sont différents entre habitants de Finlande et de Belgique . « Je pense qu'on ne peut jamais devenir 100% lapon lorsqu'on vient de Belgique dit-il. Les gens sont excessivement introvertis et ne parlent pas ou très peu. Lorsque l'on croise quelqu'un en rue, il est impoli de lui dire bonjour. Même a un ami proche, on ne fait que lui serrer la main pour lui dire bonjour » .

     

    NOURRITURE

    La nourriture est aussi vraiment différente de celle à laquelle nous sommes habitués : le renne est omniprésent dans les assiettes ainsi qu'un pain noire appelé ruisleipä. Les lapons mangent aussi beaucoup de grosse saucisse « de Frankfurt » (un peu notre cervelas belge) au nom incroyable  :GRILLIMAKKARA.
    En Laponie , que boit-on ? Eh bien du lait caillé en bouteille ou intégré dans des pâtisseries. Et... de la vodka bien sûr

     

    LE COUT DE LA VIE


    Alex a été aussi surpris par le niveau de vie élevé en Finlande : « La vie est très chère pour un étudiant malgré une bourse Erasmus. Quelques exemples : 3€ la bouteille de coca d' 1,5l , 14€ pour un pack de 8 bières, 5€ la bière dans un bar.

    Par contre , en Finlande, le repas de midi est gratuit dans les écoles et, à l’université, on ne paye que 2,4€ pour un repas « à volonté ». Je prends mon repas principal à l'école -c'est moins cher que de cuisiner chez soi- et le soir je mange du pain et de la soupe !

    alexandre huart laponie,wanzoul alex huart

    Huartski et sa meilleure amie en Laponie 

    LES « COMMUNICATIONS »


    Alex , spécialiste en marketing international et ouvert à toutes les cultures , a beaucoup d'amis à travers le monde : des amis en Corée, aux USA, en Allemagne, en Chine, au Japon, en Autriche, en Angleterre, au Canada, en Irak...Comment communiquer avec eux ? « En Finlande , c'est facile répond Alex: le wifi est vraiment PARTOUT, il n'y a pas besoin d'abonnement « télécom » ici. Avec mes amis belges, je parle sur facebook, avec ma copine j'utilise whatsapp aussi. »

    ALEX : BIENTÔT LE RETOUR AUX SOURCES

    Je reviens en Belgique vers la mi-mai poursuit Alex ; ce ne sera pas de gaîté de cœur mais, en même temps je me réjouis déjà de retourner travailler au jardin à Wanzoul , de profiter de notre « temps belge » qui finalement n'est pas si mauvais que cela, et de partir à la mer à ...la côte belge au mois d'août avec ma copine ( nous aurons un job d'étudiant ). Et donc , ici , en Laponie , durant mes temps libres ,pour préparer ce projet , j'étudie le ...néerlandais .

    Sacré Alex , toujours un temps d'avance.

    Une galerie photos de Laponie ICI . Merci à Alex , à son ami et à Thierry Huart pour ces clichés féériques 

     

    17352619_10212801245848716_160469436_n.jpg

     Au revoir ...A bientôt Alex