vinalmont

brnadette kockelmans

  • 35 ans avec les Spiteux de Vinalmont pour Bernadette Kockelmans

    Bernadette Kockelmans quitte le poste de monitrice au sein des Spiteux mais elle n'abandonne pas "ses " Spiteux 

     

    20160625-joggigsjeunes -134.jpg

    Bernadette et ses protégés à la corrida de Wanzoul

    Bernadette a accompagné, chouchouté , entraîné  3 générations à Vinalmont : les mamans au début des années 80, les enfants et les petit enfants de ces mamans jusqu'à hier . Bernadette passe le relais à Marie (nous reparlerons de Marie );  mais Bernadette reste une des  secrétaires du club sportif et gymnique de son cœur . Elle a ainsi déjà entrepris l'organisation de la marche Adeps de 2017.

    Sa marque de fabrique , c'est  le lien social au sein du village , un lien social qu'elle entretenait au jour le jour , discrètement : elle accompagnait les parents des jeunes  gymnastes , parents auxquels  elle relatait toujours d'un petit mot la progression de leur petit; elle prodiguait sans désemparer ses encouragements aux enfants, qu'elle grondait "gentiment".

    Tout cela en se tenant au courant des nouvelles tendances gymniques, tout en cherchant toujours de nouvelles activités , de nouveaux équipements répondant aux goûts du jour . Jean-Luc Dethier, l’organisateur d la corrida de Wanzoul   raconte : " Bernadette s’investit totalement : ainsi en ce qui concerne  les courses pour enfants à la fête de Wanzoul , elle voudrait que j’en organise encore plus , pour tous les âges , pour que tous ses petits protégés des Spiteux montent TOUS sur le podium, parce qu'ils le méritent tous me disait -elle : ils s' entraînent toutes les semaines , ils sont gentils".  

    Un dévouement qui a déjà été mis en exergue en 2013 par les autorités wanzoises qui ont attribué là Bernadette le mérite sportif de la commune (nous y reviendrons) 

    spiteux corrida wanzoul,spiteux vinalmont,vinalmont,gymnastique vinalmont

                                              La remise du mérite sportif en 2013

    Régente  en éducation physique , Bernadette , dès qu'elle a emménagé à Vinalmont avec Léon , a naturellement été vite désignée comme "prof " chez les Spiteux , un club qui venait d'être récemment créé,  quelques mois auparavant . 

    En 1979, plus précisément , quelques mamans, qui se retrouvent à la sortie de l'école de Vinalmont, papotent et partagent notamment leur préoccupation de garder la forme. C'est ainsi qu'est née l'idée de créer un cours de gymnastique pour dames.

    On trouve parmi les mamans   Marie-Françoise Goffin , Christiane Lenaerts, Chantal Comanne, Christiane Luten, Paulette  Rihon, Francine Bruaut, Michelle Geerts, Murielle Gonne, Christiane Englebert et Isabelle Francois qui devient présidente du comité en formation . Viendront très vite s'ajouter Fabienne Stasse , Sissi Debras et Bernadette Kockelmans -Fiasse et un peu plus tard les hommes (Jean -Luc Dethier et Louis Maréchal) et Bernadette Parmentier-Pirson .  

    Marie-Françoise Goffin, prof de gym à l'école du Val Notre Dame à Antheit, sera le premier prof des Spiteux aussi bien pour les enfants que pour les dames. Où ? déjà à la salle Delbrouck qui, à cette époque, s'appelle le "Foyer culturel". Quand le "comité" cherche un nom pour le club, c'est Alphonse Pongo qui propose  : "les Spiteux". Alphonse relooke aussi le premier logo dessiné par Isabelle François . A noter que quatre  des fondatrices (Marie-Fracoise, Christiane, Chantal, Michelle) sont toujours des piliers du comité actuel.

     

    spiteux corrida wanzoul,spiteux vinalmont,vinalmont,gymnastique vinalmont

    Chorégraphie chez les Spiteux

     Entretemps , le  succès rencontré par le projet du  cours "dame" amène le comité à ouvrir l'année suivante, en 1980, une section enfants.

    Mais il faut trouver un financement 

    "Le premier souper spaghetti que nous avons fait pour les Spiteux a été mémorable nous dit Mme François : Ginette Riga avait mis à notre disposition les réchauds et grandes marmites pour cuire les pâtes. Beaucoup de monde dans la salle ; nous nous y sommes pris bien trop  tard pour chauffer l'eau dans ces grandes marmites.

    On ne s'attendait pas à autant de monde; l'ébullition se faisait attendre et les gens s'impatientaient ; il a fallu qu'ils attendent plus d'une heure et demi pour être servis; un monsieur très rouge( lui, il était en ébullition) s'est mis en colère criant que c'était inadmissible pour un club soi-disant organisé .. etc... Nervosité à la cuisine ! On a essayé de mettre les pâtes dans l'eau froide pour  qu'elles soient plus vite prêtes: idée lumineuse : elles étaient en bouillie et franchement infectes. Honte et panique à bord.

    Après quelques soupers ( sans doute un peu meilleurs), on a quand même pu s'offrir un gros matelas en mousse. et l'armoire pour le protéger (une réalisation du menuisier Pierre Dony)

    Le club a eu très rapidement beaucoup de succès auprès des enfants et nous étions nombreuses dans le club de dames.

    Pour ce qui est du matériel, on profitait des engins de l'école de Vinalmont; sauf qu'il n'y avait pas de tapis de sol; on venait chacune avec une couverture à déposer sur le sol en béton. Nous avons alors acheté deux grandes coupes de tapis plain en réduction . Après les cours, nous passions une heure ou deux  à genoux par terre à  4 ou 5 , à coudre un bord à la main sur ce tapis coriace comme un dos de crocodile . Conséquences :quelques dizaines d'aiguilles cassées évidemment et quelques doigts troués.

    Mais bonne humeur au programme, en tout cas."

    En 1982,  Kim Tellier prend la relève pour le cours des enfants et Bernadette Kockelmans  pour le cours des dames 

    "  C'était la mode de l'aérobic avec la fameuse émission tv de "gym-tonic" lancée par Véronique et Davina se souvient Bernadette. C'était "faire" de la gymnastique en musique et avec des tenues très colorées accompagnées d'accessoires tels bandeaux, bandanas, jambières ... Le cours avait du succès et nous avons même fait des chorégraphies que nous présentions à la fête annuelle du club ! Ensuite, après quelques années chez les dames, j'ai cédé ce cours pour reprendre les cours des enfants, le mercredi après-midi""

    Bernadette précise la philosophie des Spiteux: "Le nombre de cours pour enfants a varié au cours des années selon le nombre d'inscrits . La philosophie a toujours été de  ne pas dépasser 10 enfants par groupe : vu le petit nombre de participants dans chaque groupe, chaque enfant peut être pris  individuellement et il peut s’épanouir dans une  ambiance familiale et chaleureuse que nous avons toujours voulu voir  caractériser notre club.

    Les enfants ont bien compris le message:ils veulent aller à la "petite gym" avec Berandette, "maman gym" . Et une maman raconte :"En passant en voiture devant la salle Delbrouck, ma fille s'est mise à pleurer en disant qu'elle voulait aller chez madame Bernadette ! Elle croyait que Bernadette habitait dans la salle ".
     

    spiteux corrida wanzoul,spiteux vinalmont,vinalmont,gymnastique vinalmont

    La "petite gym" deviendra grande 
     
     
    Ces dernières années , il y a 3 groupes d'enfants avec Bernadette le mercredi après -midi :le 1er groupe , c'est  la baby gym pour les tout petits de 2,5 à 3,5 , la tendance étant de s'occuper des enfants de plus en plus jeunes . le deuxième groupe , c'est la psychomotricité avec les "4-4,5 ans". 

    Le 3ième groupe ,c'est l'initiation gymnique et sportive pour les enfants de 5 et 6 ans . Bernadette précise :" le travail se fait par cycles : le premier cycle qui va de septembre à la Toussaint est consacré au maniement du ballon (apprentissage du basket-ball) ainsi qu’aux sauts au trampoline  et au plinthe ; le deuxième cycle, jusqu’aux vacances de Noël, le groupe s' initie à l’uni-hockey . Le troisième cycle, jusqu’aux vacances de Carnaval, est plus axé vers a gymnastique au sol . Le quatrième cycle, jusqu’aux vacances de Pâques met en avant  la gym au sol et le base-ball .La dernière période est consacrée au mini-tennis et à la course à pied (en vue de la participation au jogging des 560 m à la fête du village à Wanzoul, fin juin".

    "L’enfant, à partir de 5 ans, est à l’âge idéal pour découvrir et s’initier aux techniques des différents sports et de la gymnastique sans se spécialiser à outrance. L' objectif  est aussi de donner à l’enfant, dès son jeune âge, le goût du sport et de l’effort ,tout en s'amusant" nous dit  Bernadette . 

    En plus des cours , Bernadette organise très vite des stages au Carnaval , à Pâques , pendant les grandes vacances , à la Toussaint , à la Noël. Les premiers stages pour les plus grands sont mis en place  en collaboration avec le manège Ste-Anne : équitation et multi-sports sont au programme.

    spiteux corrida wanzoul,spiteux vinalmont,vinalmont,gymnastique vinalmont

    A la piscine avec Bernadette

    Puis une  collaboration avec le club de plongée sous-marine, le Grand Bleu de Wanze, sera mise en place avec l'initiation à la plongée sous-marine en piscine.

    Ensuite, viennent,  pendant quinze ans d'affilée, les cours de patinage sur glace à Jambes.

    Pour les petits de 2,5 ans à 4,5 ans, ce sont des  stages de psychomotricité, d'éveil musical et d'initiation aquatique qui sont organisés . Cela sera encore le cas en 2017 avec Marie qui étendra l'accompagnement à toute la journée, répondant ainsi à une demande de certains parents et permettant  d' intégrer d'autres  activités.

    Bernadette se souvient de l'évolution des organisations dans les années 1980:  les fêtes annuelles du club , les participations aux brevets de gymnastique organisés par la fédération francophone à laquelle le club est affilié. Et les week-ends sportifs par exemple au Domaine provincial de Chevetogne puis à la ferme de Palogne. Enfin , depuis 20 ans presque ,  la participation des plus grands des  enfants  au jogging de la fête à Wanzoul .  

    Dans des notes futures, nous revivrons en détail avec Bernadette tous ces événements qu'ele se remémore bien:  : elle les a tous vécus. 

     

    spiteux corrida wanzoul,spiteux vinalmont,vinalmont,gymnastique vinalmont

    Le comité des Spiteux