vinalmont

caroline bauwens

  • Les Vinalmontois sur le toit de l'Europe sur leur drôle de machine

    François et Caroline Bauwens sont montés sur le podium d'une des courses de VTT les plus réputées.

     

    vtt montagne,françois bauwens  vinalmont,vinalmont,caroline bauwens

    Photos Clarisse Bauwens 

     

    Le « Grand Raid Cristalp » est est une course VTT mythique en Suisse : elle se déroule en haute montagne dans les Alpes Valaisannes . Différentes distances sont possibles pour plus de 2500 participants représentant 20 nations . Les distances vont de 125 kms   à 37kms (Evolène-Grimentz- 1845 mètres de dénivelé). C'est la distance choisie par la fameuse équipe d/es Vallées à Vinalmont : l'équipe ...Bauwens -Bauwens : François et sa fille Caroline . Si la distance était raisonnable , le VTT l'était moins :c'était un tandem ; sa longueur et son poids le rendent particulièrement difficile à manœuvrer dans les tournants en épingle et qui plus est dans la caillasse ou les descentes abruptes .

    Un circuit compliqué

    En effet , le circuit passait par le Pas de Lona, une montée plus que raide, caillouteuse  , infranchissable en vélo , encore moins en Vtt . C'est le juge impitoyable de l'épreuve . Et pourtant , c'est dans la première partie de cette ascension que nos Vinalmontois ont remonté leurs concurrents avec une Caroline faisant plus que relayer François, poussant le vélo ou le portant carrément seule sur ses épaules .Alors qu'ils étaient 4ième lors du premier tronçon de course (Eison ) , les Bauwens ont donc remonté la pente et leurs concurrents . 3 ième dans le tronçon de la Vieille, 4ième dans le troisième tronçon , ils sont deuxième dans le secteur vers Moiry , une place qu'ils ne quitteront plus .

    Les dépassements.

    Quoi de plus compliqué en Vtt de montagne que les dépassements: la trace est souvent très étroite et on ne laisse passer que les concurrents les plus rapides inscrits sur les courses les plus longues . De plus , dépasser est un facteur de risque non négligeable . Mais c'est sans compter sur ce malin de François , à l'expérience incroyable (il a déjà réalisé le parcours de 120 kms en 2005, 2007 et 2008) et à la lucidité hors normes  . C'est lui qui pilote le tandem et il ne s'arrête pas aux ravitaillements prenant les risques d'une fringale . Ou il prend les chemins de traverse , coupant le virage s'il le faut . C'est ainsi que la deuxième place a été acquise .

    vtt montagne,françois bauwens  vinalmont,vinalmont,caroline bauwens

    Caroline

    Caroline n'est pas en reste : elle saute du vélo pour le pousser dans les montées quand c'est nécessaire  , relance la machine quand son papa semble ralentir quelque peu l'allure , vole chercher quelques barres énergisantes -de nouveau à pied- pour rattraper le tandem à la course quelques dizaines de mètres plus loin . Cette adepte du cross fit et des courses d'obstacles « extrême » a donc plus que tenu tête aux autres équipes exclusivement masculines

    La finale

    Après le Pas de Lona et Moiry , c'est la descente très technique : une spécialité de François, technicien à la centrale , sportif émérite et prof chez les Spiteux  . N'empêche : François et Caroline  sentent le souffle de la 3ième équipe : il a fallu « tenir » dans la souffrance avec une équipe adverse qui revenait, qui revenait de plus en en plus près. Avec un temps de 4h 25 min et 5 secondes , ils devanceront finalement d'environ 1 minute le 3ième team. Claudia, la maman , est là, sur la ligne d'arrivée , enfin rassurée , car les accidents ont été nombreux sur l'épreuve (le favori a notamment du abandonner) . Et Clarisse , la sœur de Caroline , qui a voulu soutenir le duo dans l'épreuve, arrive bientôt aussi à Grimentz , en VTT bien sûr. Quelle famille . Bravo à nos Vinalmontois et sur le toit de l'Europe et sur la deuxième marche du podium .

    vtt montagne,françois bauwens  vinalmont,vinalmont,caroline bauwens



  • Caroline et François Bauwens, les Vinalmontois , ont participé à la course la plus extrême de Belgique

     Et ils terminent sur la podium

    françois buwens,caroline bauwens,24h extrême fort barchon

    Les 24 heures Xtreme du fort de Barchon est la course d’obstacles en équipe la plus extrême de Belgique. Ce dernier WE , la nuit y comprise  , les Vinalmontois des Vallées François Bauwens et sa fille Caroline y ont participé avec 4 amis de leur club de "cross fit" de Huy .

     

    24 heures , c'est long

    24 heures extrême: 50 équipes avaient été sélectionnées pour l'épreuve (équipes soit de 2, 4 ou 6 personnes) L'équipe de François et Caroline était « bien balancée » avec des personnes expérimentées en escalade, en cross fit, en jogging , en trail , en VTT ; dont un puits de science , un stratège , un psychologue , une force de la nature... On retrouvait donc une équipe hyper motivée et super entraînée avec en plus de François et Caroline, Chris Damsin , Romain Mantulet , Jean-Philippe Mottin , Buxom Bertrand .

     

    Et si en plus , on met des obstacles ...

    Durant ces 24 heures, les équipes devaient couvrir un maximum de tours du fort (des tours de 5 kms environ) , et cela toujours en courant en binôme. Notre équipe favorite en a parcouru 32 au final. 

    Une boucle de 5 kms comportait 20 obstacles .

    Le fort de Barchon apporte déjà à lui tout seul 4 épreuves fabuleuses

    • le souterrain du fort long de 400m ; les concurrents devaient être équipés d'un casque qui a bien servi aux "plus grands" de l'équipe crossfit ....

    • l’échelle verticale de 12m: facile pour François , l'homme des bois .

    • les couloirs obscurs et inondés : une frontale était obligatoire

    • le filet suspendu à 5m de hauteur.

      Ouf

       

      françois buwens,caroline bauwens,24h extrême fort barchon

       Prêts à partir 

    La tête et les jambes

    En plus de tous ces obstacles naturels, l'organisation avait préparé une série d’épreuves diversifiées; parfois puissance et force (le déplacement de véritables troncs d'arbres) étaient nécessaires ; mais il fallait aussi faire preuve de réflexion (un rebus proposé à ..3 heures du matin...dont François s'est savamment tiré avec habileté...ce qui a permis à son équipe d 'épargner pas mal de temps ) . Il y avait aussi au programme de la précision (tir « d'arbalète » à partir d'une chambre à air de pneu) , de l'équilibre, de l'agilité (monter à la corde , monter à l'échelle) , du sang- froid et de la logique.

     

    L'esprit tactique :

    L'esprit tactique, notre équipe « cross fit » en a fait preuve tout au long des 24 heures . Alors que certaines équipes s'octroyaient de larges pauses avant de repartir à toute vitesse , Caro et ses coéquipiers se sont relayés régulièrement . Ils ont été attentifs à partir rapidement pour ne pas être pris dans un « embouteillage»  au niveau des premières épreuves , et à positionner  leurs éléments les plus rapides en piste au moment où le podium était menacé.

     

    françois buwens,caroline bauwens,24h extrême fort barchon

    Il faut bien manger ...

    L'équipe avait aussi magnifiquement préparé infrastructure et nourriture . Ce cuistot expérimenté de François avait tout prévu pour sustenter un régiment (on était au fort quand même), et c'est pas parce qu'on doit courir qu'on ne doit pas bien manger  . La tente de l'équipe du cross fit était aussi bien cossue .

    Les habits de rechange ,par contre , il en aurait fallu un peu plus ; les passages dans l'eau et les petites promenades dans la boue obligeaient nos joyeux comparses à faire une lessive perpétuelle et des opérations de séchage pratiquement impossibles pendant la nuit. Ils se sont promis de prendre , l'année prochaine, une machine à laver et une petite éolienne.

     

    L'esprit d'équipe

    C'est l'esprit d'équipe qui a le plus marqué nos athlètes préférés. Car camaraderie, entraide , encouragements ne sont pas que des mots au milieu de la nuit ou quand on se blesse sérieusement

    « L'on passe par tout les sentiments : la motivation, le plaisir, l'envie, le courage, la détermination mais aussi le froid, la fatigue, la douleur, le découragement, le doute,! Quel truc de fou! » dit Chris .

    Caroline remercie son copain Romain avec qui elle courrait en binôme , comme ses autres partenaires : « Tu as été mon soutien,tant moral que physique, pour m'aider à passer certains obstacles, pendant cette épreuve la plus dure que j'aie jamais endurée à ce jour... »

    Il faut dire que Caroline a fait fort en parcourant pas moins de 50 kms et en franchissant 210 obstacles sur ces 24h. François , lui , n'a pratiquement pas dormi .

    Chris , Romain , Jean -Philippe , Buxom n'ont pas été en reste et le succès a clôturé leurs efforts

     

    Un résultat formidable autant qu'inespéré

    Au départ , le cross fit team «  y allait juste pour terminer », puis ils se sont vus classés dans le top 10, très vite dans le top 5, et au petit matin , l'air de rien, profitant de la nuit , sur le podium! Mais il a fallu « tenir » jusqu'au milieu de l'après -midi parfois dans la souffrance avec une équipe adverse qui revenait , qui revenait de plus en en plus près . Quelle finale .

    Bravo à toute l'équipe et ...à l'année prochaine .

    Merci à Caroline pour les magnifiques montages photos 

    Une petite galerie des photos de Caroline et de l'organisation ICI

     

    françois buwens,caroline bauwens,24h extrême fort barchon

    Podium pour notre fameuse équipe