vinalmont

conseil paroissial vinalmont

  • Rita Smets-Hérion, la gardienne de la chapelle de Wanzoul depuis plus de 50 ans

     

     Rita, la mamy de tout Wanzoul

     

    vinalmont,wanzoul,conseil paroissial vinalmont,gaston theys,rita smets hérion

    Rita avec sa comparse de Wanzoul, José Macherot 

    Qui n' a pas rencontré Rita arpentant les chemins de Wanzoul avec ses chiens , les grondant gentiment, qui ne s'est pas retourné à l'appel du perroquet d' Eddy - le seul perroquet du monde qui va en vacances- qui veillait du haut de la maison de Rita.

    Rita , une Vinalmontoise de toujours ? Non mais presque .

     

    vinalmont,wanzoul,conseil paroissial vinalmont,gaston theys,rita smets hérion

    A gauche Rita avec Jean - Paul, à Huy . A l'arrière -plan Paul Smets le papa  (photo Rita Smets)

    La petite Rita Hérion a connu Wanzoul dans de circonstances exceptionnelles. Elle avait 9 ans ; c'était en 1940 au début de la guerre . Hutoise , elle attendait avec d'autres habitants de Huy et de la rive gauche de la Meuse un train en gare de Statte pour « évacuer » , les citadins des endroits militairement stratégiques devant fuir les bombardements .

    Vu l'avancée allemande, Rita et sa famille doivent cependant changer de plan : ils rebroussent chemin et et ils décident de venir à Wanzoul où ont habité les grands parents de la petite fille . C'est ainsi que la marelle réunit bientôt au Pousserou Rita , la jeune Hutoise , avec les Wanzouloises Germaine Gonne et Hermine Lecocq .

     

    1957 , Rita, le retour.

     En 1957, Rita est mariée avec Paul Smets, le chauffagiste bien connu. Ils aménagent patiemment la veille ferme de la rue du Pousserou à Wanzoul , maison rachetée à Emile Joiret. C'est très vite une magnifique demeure  fleurie qui regarde fièrement le château de sa situation surélevée, au coin de la rue de Wanzoul et de la rue du Pousserou. Le petit Jean -Paul a alors déjà 4 ans.

     

    vinalmont,wanzoul,conseil paroissial vinalmont,gaston theys,rita smets hérion

    La maison de Rita regarde fièrement château et chapelle de sa situation surélevée (photo Alphonse Pongo) 

    En août 1962, Rita, toute anxieuse va à Bruxelles: elle va sonner avec Paul au portail de l'imposante maison du baron ...Alphonse Schoonbroodt. Ils viennent chercher ...Alphonse, un petit noir débarqué d'un Congo fraîchement indépendant ou plutôt ...d'un Boeing 707 de la Sabena. Alphonse Pongo a alors trouvé une famille merveilleuse.

    Rita fait faire une promenade de reconnaissance du village à Alphonse . Le village, qu'elle connaît bien, est en forme de papillon comme elle l'explique à Alphonse , une aile pour Vinalmont, une aile pour Wanzoul avec entre les deux la « campagne » ou le Pont de Soleil: Alphonse a-t-il à peine découvert Vinalmont qu'il descend la rampe de la maison de chez Jacques et Marcelle Fontaine rue Abert 1er à toute vitesse sur son nouveau vélo et qu'il s'étale « comme une flatte » ; c'est Raymonde Gillet , la voisine , qui lui enduit le genou d'ue sérieuse dose de mercurochrome .

    Mais bien vite - c'est le cas de la dire- Alphonse et Jean -Paul prennent de l'assurance et de la vitesse et deviennent des Rik Van Looy (le Tom Boonen de l'époque) dans leur course poursuite vers l'école . « Les enfants vivent leur vie , ah oui ça » philosophe Rita .

    Jean -Paul sera chauffagiste reconnu dans la région comme son papa, un peu, beaucoup marin , un plongeur sous-marin averti,  un très bon joueur de foot , un photographe passionné, Président du Photo Club de Huy. Alphonse sera architecte « mais » ira habiter de l'autre côté du Pont de Soleil « chez Marthe Racoux », près de l'école ...

    « Ah oui ça » . Rita veille sur ses petits-enfants , elles les aiment comme la prunelle de ses yeux et en est plus que fière . « Ah oui ça ...  Ils sont toujours partis . Pour le moment , Benoît, le fils de Jean-Paul,  est reparti explorer « ses » volcans et Léonard, le fils d'Alphonse , le photographe, est aux Etats-Unis, à New York : il m'a envoyé une belle photo d'un... chat.

    vinalmont,wanzoul,conseil paroissial vinalmont,gaston theys,rita smets hérion

    Il a neigé: Paul Smets , Jean - Paul, Alphonse et le voisin Roger Rihon (photo Alphonse Pongo)

    Car Léonard la connaît, sa Bonnemantit, qui préfère de loin une photo d'un chat que celle de la statue de la Liberté. Rita est effet grand amie des animaux, ses chiens, ses chats -Gribouille, Minou- et même ceux des autres: ses démêlés avec les garde-chasses, leurs fusils, et leurs boules empoisonnées sont légendaires et elle n'aime pas les dames qui portent une cape doublée de peau de chat non plus . Mme Buidin , Madame Blanche , la gouvernante du château de Wanzoul portait un tel accoutrement dans les années 60 ; c'est donc avec quelqu' appréhension que Rita avait envoyé Alphonse suivre des cours de calcul chez elle. N'a-t-on pas idée : une cape en peau de chat? Mais Mme Blanche était une sainte femme et a été pardonnée .

    La maison de Rita , c'est un musée , la mémoire de sa vie ; une vie toujours bien active malgré ses récents soucis de santé . Elle vient encore de préparer de la pâtisserie .

    « Tu veux une galette ,je viens de les faire  » et d'ouvrir sa grande boîte à gâteaux puis une seconde avec des chiques. « Tu ne manges pas beaucoup va. Tu es trop mince ». Si Rita travaille dans l'ombre, sans jamais se mettre en avant , elle a son franc parler . « Je dis ce que je pense , ah oui ça » .

    Et donc c'est vraiment contrainte et forcée que Rita a dû abandonner son rôle de gardienne des clés de la chapelle de Wanzoul dont elle est depuis plus de 50 ans « de facto la sacristine » comme a dit Monsieur Thijs lors de la cérémonie organisée en son honneur à l'église de Vinalmont en ce début du mois de mars.

    Rita a été fêtée par la communauté paroissiale pour ses plus de 50 ans au service de la chapelle en même temps que Raymonde Gillet, la chantre – organiste dont nous avons parlé dans une petite note précédemment

     

    L'hommage de la communauté paroissiale

    Gaston Thijs a retracé le parcours de Rita (les textes en italique reprennent une partie du discours de M Thijs )

    Tout a commencé pour Rita quand l'abbé Renier était curé fin des années 50. Comme le curé avait de sérieux problèmes de santé, conséquences de la première guerre mondiale, il fallait souvent le seconder . Le curé confie donc les clés de la chapelle à Rita qui habite tout à côté. A l'époque, les églises étaient accessibles pendant la journée. Rita est chargée d'aller ouvrir et fermer quotidiennement la porte de la chapelle et de mettre en route le chauffage à mazout ; Rita se souvient de ce gros poêle , un affreux «bloc» difficile à allumer et qui « sentait mauvais » .

    Rita en profitait pour préparer les hosties et le vin pour les offices, changer le linge liturgique et s'occuper du nappage.

     

    vinalmont,wanzoul,conseil paroissial vinalmont,gaston theys,rita smets hérion

    La fine équipe avec l'abbé Marsin (Photo Rita Smets )

    Rita était aussi partie prenante quant il s'agissait de nettoyer la chapelle de Wanzoul ou l'église de Vinalmont avec notamment  Josée Vanleyssem, Lucienne Colot , Marie Lecocq, Marie Delloye, Célina Mutsch, Gaby Minet, Nicole Louis , Jeanine Fontaine et sa fille Liliane , Mme Messiaen, José Peeters, Mme De Toffoli...avec au final un morceau de tarte chez Rita ou chez Mr le Curé

    Rita accompagnera bien souvent une partie de la même équipe au sein de Vie Féminine ou de Wanz 'Rencontre, notamment en excursion (Durbuy est resté mémorable) . Elle ira aussi  en pèlerinage à Lourdes avec son amie de toujours Marie Delloye et sa comparse de Wanzoul, José Macherot.

     

    La revanche de la chapelle

    Avant 1963, c'est -à-dire avant l'installation de l'abbé Marsin comme curé de la paroisse , il n'y avait qu'une messe par semaine à la chapelle , le dimanche matin .

    Par la suite , la curé Marsin multiplie les célébrations à la chapelle . Le nouveau curé profite des assouplissements des règles au niveau de l'église avec Vatican II. En effet , auparavant ,comme Wanzoul n'est « que » chapelle et non église paroissiale , en principe , ni enterrements , ni mariage ne peuvent y être célébrés.

    Le premier mariage à la chapelle se déroule entre Edith Rihon et Joseph Sadeller le 11 juillet 1964. En ce qui concerne les nouveaux nés, les premiers baptisés à Wanze seront Patricia Pirard en octobre 1964, Julia d'Or , la fille du jardinier et Dominique Dony , le fils du menuisier.

     vinalmont,wanzoul,conseil paroissial vinalmont,gaston theys,rita smets hérion

    M Thijs remet la médaille d'or de Saint Lambert à Rita pour plus de 50 ans au service de la chapelle

    (photo Alphonse Pongo) 

    Les processions démarrent une année sur deux de Wanzoul et Rita s'occupe bientôt avec ses amies du reposoir de la nouvelle potalle Sainte Barbe, celle là même qui a été érigée en 1988 par les membres et sympathisants de Qualité Village à l'angle du « grand » carrefour de Wanzoul , contre la propriété de la famille Smets .Wanzoul , pays de carriers , ne pouvait choisir que Sainte Barbe, protectrice des ouvriers menacés par le feu , comme marraine de sa chapelle et de cette nouvelle potalle

     

    Paul Smets

    La paroisse de Vinalmont a aussi voulu associer, à cet hommage à Rita, son époux Paul , et ce à titre posthume . Paul était entré au Conseil de Fabrique en remplacement de M. Dony peu de temps après l'installation de la famille Smets à Wanzoul fin des années 50. Paul Smets était resté membre du Conseil jusqu'à son décès survenu en 1986. A ce moment, Paul allait atteindre sa soixantième année et c'était deux jours après avoir organisé avec beaucoup de faste la fête pour les 60 ans du curé Marsin.

    Félicitations

    Félicitations , bravo Rita, "Sainte Rita" comme dit sa copine Marlies que Rita a accompagnée à Huy pendant 20 ans en tant que bénévole au SEF , le service d'entraide des familles , sans faire de bruit , discrète , gentille. 

     

    Les photos 

    Merci à Alphonse pour son remarquable reportage photographique .

    Toutes les photos d' Alphonse Pongo et aussi les clichés exceptionnels que Rita  nous avaient communiqués lors de la parution du livre relatif aux années 40-60 à Vinalmont, sont visibles via Vinalmont.be 

     Attention , il y a 2 galeries:

    -l'une porte sur les photos de l'album de souvenirs de Rita et Alphonse ICI

    -une seconde galerie reprend les photos d'Alphonse PONGO -merci à lui -lors de l'hommage rendu à Raymonde et Rita en l'église de Vinalmont ICI

     

    Cliquez sur une photo puis sur la seconde icône de la bannière de droite pour voir le cliché en encore plus grand ).

    Pour revoir la note consacrée à  Raymonde Gillet , une autre grande dame du village, cliquez ICI .

     

     

    vinalmont,wanzoul,conseil paroissial vinalmont,gaston theys,rita smets hérion

     Rita (photo Alphonse Pongo)