vinalmont

urbain matagne

  • Vinalmont se souvient aussi de la guerre 14-18 qui a débuté il y a 100 ans

    Les Vinalmontois et Wanzoulois  Urbain Matagne , Eugène Quique et Léon Verlaine sont morts en défendant la Belgique

      

    guerre 14-18 vinalmont léon verlaine,urbain matagne

     

    Léon Verlaine( Source de la photo :José Peeters -Macherot )

    Dans une note précédente (ICI) , nous avons dit que ce 15 août était la date anniversaire des 100 ans de la mort d' Eugène Quique . Deux autres Vinalmontois sont aussi morts durant la guerre 14 -18 : Léon Verlaine(voir la photo)  et Urbain Matagne .

    Léon Verlaine , né à Wanzoul , le 6 décembre 1891, est tombé au champ d'honneur à Dixmude , le 23 septembre 1916. Il appartenait au 11ième de ligne .

    Le faire-part de son décès est émouvant: Au moment où la patrie fit appel au dévouement de ses enfants, il n'hésita pas ...il partit ...et au champs d'honneur , un jour , il tomba...Ce jour , n'est pas un jour de deuil , c'est celui de son triomphe .(source : José Peeters) 

    Urbain Matagne est, lui,  tué à Ramskappelle .

    Les 3 Vinalmontois et Wanzoulois ont chacun donné leur nom à une rue du village : la rue Léon Verlaine , la Havé à Wanzoul , la rue Urbain Matagne qui prolonge la rue Albert 1er pour arriver à la grand route à Vinalmont et la rue Quique , la rue du cimetière qui arrive à la grand place (le Fourneau Saint Anne , dans cette rue , avait abrité précédemment la café de chez l'Quique , avec la truculente Elvire Quique aux commandes) .

     

    guerre 14-18 vinalmont léon verlaine,urbain matagne

     Elvire Quique (Source Paul Dubois ) 

    Le Curé de Vinalmont de l'époque, l'abbé Joseph Dessart, a relaté le début de la guerre à Vinalmont. Voici des extraits de son récit remanié.

    Le 28 juillet , l'Autriche -Hongrie déclare la guerre  à la Serbie,  la  Russie mobilise  ses troupes .L' Allemagne proclame l’état de guerre et, le 30 juillet, somme la Russie de démobiliser dans les 12 heures.

    Vendredi 31 juillet  et samedi 1er août , mobilisation générale en Belgique;   à Vinalmont : mobilisation  de 32 soldats et réquisition des chevaux

    Le 3 août, l’Allemagne adresse à la Belgique un ultimatum pour exiger du roi Albert 1er le libre passage de ses troupes. Cet ultimatum ayant été repoussé, Guillaume II déclare la guerre à la Belgique le 4 août

    A Vinalmont le 4 août , nouvelles réquisitions au profit de  l'armée belge : moutons, vaches , poules sont expédiés à partir de la gare de Moha .

    Le 6 août :17 ulhans , des cavalier allemands , traversent le village de Vinalmont-Wanzoul. Ils essuient à Moha les tirs de deux sentinelles belges . Un des chevaux allemands est tué : il est enterré à la carrière de la « Violette » (Roua) .Le cavalier parvient à s'échapper,  accroché à la selle d'un de ses compagnons . Il vole un vélo chez Alexis Sottiaux (aujourd'hui maison de la famille Goffin) .

    Le 7 août, arrivée des régiments du 1er guides , du 3ième lanciers, des carabiniers cyclistes et de chasseurs qui capturent l'officier et 12 hommes du groupe des envahisseurs allemands. Un des soldats ennemis fait le mort . On enjoint de l'enterrer décemment . Un contre- ordre arrive car le cadavre a disparu .

    Le 1er guide et les carabiniers cyclistes logent à Vinalmont. L'Etat-Major est hébergé au château:  notamment l'oncle du châtelain,  le colonnel de Jonghe d'Ardoye et les commandants d'Oultremont et Van Stryburk.

    Le 8 août, les soldats du 8ième de ligne et 8 gendarmes patrouillent à Vinalmont

    Le 10 août,  le village est gardé militairement . Des tranchées sont mises en place  sur la chaussée de Tirlemont. Toutes les routes son barricadées avec des chariots , des troncs d'arbre .

    Le 12 août, dans la soirée , les troupes belges évacuent le village .

    Le 14 août , une patrouille de 5 hussards « de la mort » traverse le village

    Le 15 août , le village est frappé par la détonation résultant de la destruction du pont de Huy par les belges . Le fort de Loncin tombe (voir la note précédente ICI)

    Le 17 août : à 3h du matin , arrivée de nombreuses troupes allemandes . Des officiers logent chez Mr De Coupery et au château , les soldats dans les fermes et au château. Vinalmont est aux mains de l'ennemi . 

     

     Une troisième note sera consacrée à la suite de la guerre